Le Cac40 reprend son souffle

 |   |  240  mots
(c) Copyright Reuters
(c) Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ouverture en baisse pour les marchés européens après la progression record de vendredi. Vallourec perd du terrain (1,15%); EDF et Air France plongent (-1,2% et -2%). L'euro et le dollar continuent leur progression sur le yen.

 

 

 

Les marchés européens ouvrent en légère baisse, préférant marquer une pause après avoir franchi de nouveaux records annuels la semaine dernière, boostés par de fortes créations d'emplois aux Etats-Unis et un taux de chômage qui recule au plus bas depuis 4 ans. Le CAC cède 0,26%, mais ne s'éloigne pas des 3900 points, à 3902 points. Ailleurs, Francfort cède symboliquement 0,05%, à 8111 points. Madrid cède 0,18% alors Milan reste à l'équilibre. L'euro stoxx perd 0,3%, Londres avance de 0,94%.

EDF, la lanterne rouge, perd 1,2%, à 17,52 euros alors que le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a confirmé hier soir que l'Etat envisageait de réduire sa participation dans certaines entreprises où son taux de participation est "très important" afin de financer des investissements. A l'inverse, Gemalto signe la plus forte hausse et bondit de 1,06%, à 62,05 euros. Unibail Rodamco et Axa complètent le trio de tête avec des gains respectifs de 0,48% et 0,47%.  Après une belle progression en fin de semaine dernière, Vallourec plonge de 1,15%, à 39,92 euros, quand Air France KLM abandonne 2,08%, à 7,48 euros.

Sur le marché des changes, l'euro recule légèrement de 0,17% face au dollar, pour se négocier à 1,3095 et mais parvient à grappiller 0,26%, à 130,20 yens. Le dollar s'adjuge 0,45% face au yen pour se rapprocher du seuil des 100 yens à 99,45 yens.

Le pétrole s'inscrit le vert avec un WTI qui progresse de 0,9%, à 96,45$ et un brent qui s'adjuge 0,36%, à 104,59$.

Enfin l'once d'or avance de 0,7%, à 1474 $.

 

 Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :