Les Bourses européennes en légère hausse à l'ouverture

 |   |  591  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bourse de Paris évoluait en légère hausse à l'ouverture ce mardi (+0,38%), attentiste avant la réunion de la Banque centre européenne en find e semaine, et les chiffres de l'emploi américain. Francfort était également en légère hausse (+0,19%), comme la Bourse de Londres (+0,28%).

La Bourse de Paris était en légère hausse mardi, jouant la prudence en l'absence de rendez-vous économique majeur et dans l'attente, en fin de semaine, de la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et du rapport sur l'emploi américain.  A 09H22 (07H22 GMT), l'indice CAC 40 prenait 0,38% à 3.252,58 points. L'attentisme domine car "de nombreux événements à risque sont attendus d'ici la fin de la semaine" notamment le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis, vendredi, et plusieurs réunions de banques centrales dont celle de la BCE, jeudi, relèvent les stratégistes de Crédit Agricole. Les économistes s'attendent à ce que l'institut de Francfort baisse son taux directeur, actuellement à 1% soit son plus bas niveau historique, au moment où l'activité économique de l'union monétaire patine et où l'inflation semble maîtrisée.

La Chine n'est pas épargnée par le ralentissement mondial. L'activité manufacturière du pays s'est contractée en juin pour le huitième mois consécutif, selon la banque HSBC. Les investisseurs suivront avec attention le discours de politique générale du Premier ministre français, Jean-Marc Ayrault, à l'Assemblée nationale. Le chef du gouvernement doit préciser comment seront tenus les engagements de campagne de François Hollande, sur fond de rigueur budgétaire.

Du côté des valeurs, PSA Peugeot Citroën prenait 2% à 7,60 euros alors qu'une source syndicale estime que 8.000 à 10.000 suppressions d'emplois pourraient être annoncées lors du prochain comité central d'entreprise, le 12 juillet. Lafarge était en tête de la cote (+2,43% à 34,95 euros). Le cimentier a émis 500 millions d'euros d'obligations à sept ans, revenant pour la première fois sur le marché obligataire depuis sa relégation en catégorie dite "spéculative" par les trois grandes agences de notation, en 2011.

Bouygues était en légère baisse (-0,14% à 21,41 euros). Sa filiale, Bouygues Telecom, devrait annoncer prochainement un plan de départs volontaires concernant plusieurs centaines de salariés pour faire face à la concurrence de Free mobile, rapporte Les Echos. Hors CAC 40, Air France-KLM gagnait 2,83% à 3,85 euros. Elle projette de s'associer à Etihad Airways, la compagnie aérienne nationale des Emirats arabes unis, "à l'automne" au sein d'une entreprise conjointe, affirme Le Figaro. Suez Environnement cédait 2,80% à 8,16 euros alors qu'HSBC a abaissé sa recommandation sur la valeur de "surpondérer" à "neutre" et ramené son objectif de cours de 12 à 9,50 euros.

La Bourse de Londres évoluait en hausse mardi matin, la banque Barclays progressant après l'annonce surprise de la démission de son directeur général Bod Diamond. Vers 07H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 15,65 points, soit 0,28%, à 5.656,29 points. "Il y a des attentes sur une poursuite par les banques centrales en Europe et en Chine de l'assouplissement de leur politique monétaire", a commenté Philip Ball, courtier chez Valbury Capital.

Par ailleurs, la banque Barclays a annoncé mardi la démission avec effet immédiat de son directeur général Bob Diamond à la suite du scandale sur les manipulations des taux interbancaires Libor et Euribor par l'établissement. L'action Barclays, qui s'est montrée très volatile à l'ouverture, prenait 0,92% à 169,95 pence. Sa concurrente Standard Chartered gagnait pour sa part 1,16% à 1.435,5 pence. Le secteur minier était également en hausse, à l'image de Vedanta (+3,75% à 940 pence), Rio Tinto (+1,32% à 3.101 pence) ou Randgold (+1,21% à 5.870 pence). Du côté des perdants, le géant pétrolier BP abandonnait pour sa part 0,88% à 428,7 pence.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a ouvert mardi en légère hausse de 0,19% à 6.508,33 points, après sa confortable hausse de plus de 1% la veille, et alors qu'un optimisme mesuré est toujours de mise concernant la zone euro.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :