Pierre et Vacances : la perte se creuse au premier semestre 2012/2013

 |   |  307  mots
(c) Bloomberg
(c) Bloomberg (Crédits : DR)
Avec un chiffre d'affaires en baisse de 22%, Pierre et Vacances n'arrive pas à redresser la barre après son exercice 2012-2013 désastreux. Le résultat net dans le rouge à -125,8 millions d'euros contraint le groupe d'hébergement, également propriétaire de Center Parcs, à des mesures drastiques d'économies...

Après un exercice 2011/2012 teinté de rouge, Pierre et Vacances n'est pas parvenu à redresser la barre au premier semestre de son exercice décalé 2012/2013.  Déjà connu des investisseurs, le chiffre d'affaires s'est inscrit à 521 millions d'euros, en baisse de 22%, le résultat opérationnel courant a reste en perte à 97,9 millions d'euros. Dans ces conditions, la perte nette s'est creusée sur la période, « essentiellement sous l'effet d'éléments non-récurrents ». La direction a fait part de coûts de restructuration de 17,4 millions d'euros ainsi le résultat net au premier semestre a plus que rougi à -125,8 millions d'euros, contre -82,4 millions l'année précédente.

Uns situation qui contraint Pierre et Vacances d'accélérer et d'intensifier par de nouvelles mesures le plan de transformation initié fin 2010, « afin d'obtenir des économies significatives dès l'exercice 2012/2013. » Le groupe espère en retirer des économies de coûts à hauteur de 25 millions d'euros pour l'exercice 2012/2013. Ces mesures comportent un projet de rationalisation des organisations et de réduction des coûts. Le programme est également assorti d'un redimensionnement des effectifs qui concernera 195 personnes en France et en Europe, soit 2,6% des effectifs globaux. Ce « plan vigoureux de réduction de coûts et d'actions commerciales » a pour objectif un retour à la rentabilité opérationnelle dès 2012-2013, Pierre et Vacances considère que la tendance des réservations de dernière minute s'intensifiera dans les prochaines semaines.

En parlant de réservations touristiques, sur le 2ème semestre de l'exercice, elles sont en légère progression par rapport au 2ème semestre de l'exercice précédent. Du côté de l'immobilier, le niveau de chiffre d'affaires attendu sur l'ensemble de l'exercice 2012/2013 devrait s'établir à environ 160millions d'euros.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours du titre Pierre et Vacances en direct

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :