Classement des personnalités les plus riches de France : les 500 salopards

 |   |  495  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : VIA BLOOMBERG NEWS)
Chaque matin, l'actualité boursière commentée par Marc Fiorentino...



Le journal Challenges fait l'évènement. Comme chaque année. En publiant la liste des 500 fortunes de France. Mais, cette année, cette liste tombe en pleine chasse aux riches. Et on est frappé d'apprendre que la plupart de ceux qui y figurent ont tout tenté pour ne pas être cités. Par peur de la vindicte populaire. Faire partie du classement Forbes aux Etats-Unis c'est un honneur, ici c'est une honte.

MAIS QU'EST CE QUI VA ME TOMBER SUR LA TÊTE?

C'est probablement la question que se posent ceux qui figurent dans la liste de Challenges. Il y a les habitués comme Arnault and Co qui jurent qu'ils aiment la France et ne la quitteront jamais pour tenter d'être moins détestés et il y a ceux qui explosent comme Xavier Niel qui avec ses 5.9 milliards d'euros entre dans le top 10 et rêverait que son nom n'apparaisse pas... Le rapport à l'argent est décidément un sujet bien complexe en France. Vous ne trouverez jamais un entrepreneur dans la liste du JDD des Français les plus populaires...

L'ARNAQUE DU LIVRET A
Après avoir monté les plafonds du livret A pour attirer les économies des ménages français, on va continuer à baisser le taux de rémunération. Il est à 1,75% et devrait descendre à 1,50% voire 1,25% le 1er août. Il est temps de retirer votre argent du livret A.

A QUOI JOUE LA BANQUE CENTRALE AMERICAINE ?
Après avoir fait paniquer les marchés il y a un mois, en annonçant la fin de l'arrosage massif de liquidités, Bernanke redresse le tir et explique jeudi que la politique monétaire restera laxiste tant que l'économie n'aura pas rebondi.. Les investisseurs sont perdus...

LES SWINGS DU DOLLAR
On vous a dit hier que le dollar sera une des batailles de l'été. Depuis quelques semaines le camp des haussiers, ceux qui voyaient dans le dollar la nouvelle monnaie refuge avaient largement pris le dessus, cette nuit, après les déclarations de Ben Bernanke, les baissiers ont repris des couleurs... Ce bras de fer n'est pas près de se terminer.

TROP D'IMPÔT TUE L'IMPOT. SUITE ET PAS FIN...
C'est pourtant du niveau d'un élève d'école primaire mais les politiques n'ont toujours pas compris. Une hausse trop importante d'impôts provoque une chute de l'activité et donc... une baisse des entrées d'impôts. La démonstration a été faite par le cabinet Oliver Wyman pour les Echos avec la taxation des services à la personne qui provoque... une baisse des recettes fiscales pour l'Etat. Du grand n'importe quoi.

LES 5 ANS DE L'APP STORE
et les chiffres sont bluffants. 900,000 applications, un marché de 27 milliards de dollars dont 10 qui vont dans la poche des développeurs et 50 milliards de téléchargements. Phénoménal, non ?

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/07/2013 à 20:00 :
quand on voit la tronche de ce journaliste-expert en haut de page qui intervient dans tous les médias, il y a de quoi se faire du soucis. En effet ce Fiorentino a des idées bien arrêtées et hormis son commentaire rien ne vaut ! Ce Mr a raison, toujours raison, même quand d'évidence il s'est trompé ...bèè on continue à l'inviter (canal +)Il est là pour nous faire avaler son point de vue qui est celui de la grande finance.
Trop d'impôt en France pour ceux qui ont le plus etc etc . Quand quelqu'un aura-t-il le courage de l'envoyer paître ?
a écrit le 16/07/2013 à 17:27 :
La France a été la 3è puissance mondiale à une époque où c'est l'état qui prenait des décisions stratégiques , donc les riches sont d'une utilité dérisoire ( et Loreal a battit sa fortune avec les anciens collabos poursuivis par la justice française)
a écrit le 15/07/2013 à 9:06 :
Monsieur, votre "article" frôle l'incitation à la fraude fiscale.
Réponse de le 16/07/2013 à 22:11 :
"il n'existe de paradis fiscaux que parce qu'il y a des enfers fiscaux" !!!!
Réponse de le 21/07/2013 à 17:38 :
Les "paradis" fiscaux sont justement pour les citoyens du monde entier ... des "enfers fiscaux" siphonnant l'argent de la production de leur pays, autant d'argent qui n'ira ni dans les écoles, ni dans les hôpitaux ni, enfin, et c'est le plus grave, dans l'économie réelle...
Libre à vous de vous positionnez en faveur d'une classe à laquelle, je subodore, vous n'appartenez pas ...
a écrit le 13/07/2013 à 21:24 :
Vous essayez de vous auto-convaincre que la chasse aux riches existe.
Le fait est que malgré des créations de richesses en baisse ils s'enrichissent plus... comment expliquez-vous cela à part par la spéculation?
Réponse de le 16/07/2013 à 15:41 :
L'impôt ne se résume pas à l'IRPP en fait mais vous le saviez non ?
a écrit le 12/07/2013 à 23:52 :
Une longue énumération de banalités , ponctuée de fautes d'orthographe , de syntaxe , de style. Concernant les idées...est-ce qu'un cliché est une idée ?
a écrit le 11/07/2013 à 12:06 :
Un économiste renommé qui se demande ce qui va tomber sur la tete des 500 plus riches.3 secondes suffisent pour dire plus de milliards.
a écrit le 11/07/2013 à 11:23 :
Concernant les 500 plus riches, ce n'est pas tant qu'ils soient riches c'est que dans cette nouvelle mouture on apprend que leur richesse s'est encore accrue bien au-delà de l'inflation et au-delà du taux moyen de redistribution de bénéfices des entreprises. Ce qui suscite bien entendu des tendances à penser que l'optimisation fiscale, les arrangements avec le fisc et les délocalisations de patrimoine sont utilisés à plein, choses que le pékin moyen n'a aucune chance de pouvoir utiliser. Donc oui, ils peuvent avoir honte, du moins pour ceux qui croient qu'ils connaissent ce terme.
Réponse de le 12/07/2013 à 19:53 :
Un péquin n'est pas un chinois
Réponse de le 16/07/2013 à 11:55 :
Outre la bonne remarque de toyasemi, Serge, il ne vous viendrait pas à l'esprit que ces personnes sont des gros actionnaires de leur entreprises, qu'ils ont créés pour certains d'entre eux. Depuis l'année dernière, les cours de bourse ont un peu augmentés, de ce fait la valeur de leurs patrimoines a augmenté sans pour cela qu'ils aient nécessairement utilisé les instruments d'optimisation que vous citez! La honte, c'est la jalousie maladive des gens qui n'ont jamais rien tenté, ni risqué leur économies pour créer une entreprise!
Réponse de le 16/07/2013 à 14:36 :
Bien dit et bien pensé ! il n'y a qu'en France où l'on vilipende la richesse, encensée ailleurs comme exemple à suivre. Même Louis XIV était envieux de la richesse de Fouquet, et le fit mettre en prison après l'avoir spolié de ses biens et mis sa réputation à mal pour les générations à venir.....un mal français ! On comprend que beaucoup s'enfuient, pour le plus grand mal de la France et des français qui se complaisent dans une simili pauvreté, qui ne fait qu?aggraver le manque d'innovation et de compétitivité de l'économie dont les professeurs et surveillants d'école qui gonflent les rangs du parti au pouvoir, méconnaissent totalement..
Réponse de le 17/07/2013 à 12:20 :
Serge@ les commentaires/
1- Si vous regardez bien la liste, une bonne part est constituée d'héritiers et leurs familles. Il est assez facile, avec un apport de départ non négligeable, de financer des spécialistes capables de trouver le bon lieu de résidence, le bon trust à monter et les allègements fiscaux qui vont avec. Comme ceux qui sont rentiers de l'ancienne noblesse française (riches en foncier et immobilier) dont les biens n'ont jamais été nationalisés.
2- Une autre part est constituée de ces CSP+++ qui, outre un salaire fixe non négligeable, ont une panoplie de bonus (golden hello, actions gratuites ou à coût faible, retraite chapeau, conseil dédié de gestion de patrimoine...) que la grande majorité des salariés (ou chefs d'entreprise "normaux") n'a pas. Quand en plus vous êtes assistés par la prise en charge de vos frais (déplacements, restauration, services divers...), il n'est pas trop compliqué de placer massivement ces "fortes" rentrées financières, sur le modèle du point 1.
3- Le fait que la valeur de leur patrimoine se soit accrue de 26% en un an est quand même une gifle pour le reste de la population. En effet, à part les investissements en action, dont depuis plusieurs années le gain est très relatif, je ne vois pas dans la panoplie des placements français, même à risque, de produits qui permettent ce taux.
Bref, même si je ne me plains pas de mes revenus et de la rentabilité de mes placements, je persiste à dire que l'on ne vit pas avec les mêmes règles et que c'est vraiment honteux.
Réponse de le 18/07/2013 à 9:47 :
-bonjour-
Oui enfin on parle d'une progression sur 1 an, 2012 j'imagine, et sur cette période il y a plein d'indices actions basiques qui ont fait +20% et +80% buy & hold en 4 ans depuis la crise.. Bref.
Serge, vous dîtes qu'on ne vit pas avec les mêmes règles et que les écarts en conséquence se creusent ; c'est vrai. Est-ce honteux ? Oui, mais pour qui ? Je le déplore également. Vous parlez d'assistanat des entrepreneurs lorsqu'ils doivent voyager pour le bien de leur société et pas de celui que prodigue le gouvernement. Je suis convaincu que ce n'est ni la faute des 'pauvres' ni celle des 'riches'. Comment peut-on accepter que n'importe quelle initiative pour créer de la valeur soit découragée à ce point et qu'on retombe si on reste en France, même pour les plus vaillants à l'origine, dans les travers de la facilité. Avoir un coup dur, ça arrive et il faut être solidaire de mon point de vue et pas seulement parce que ça peut nous arriver à nous aussi. Mais arroser avec tant d'impôts des dispositifs qu'on ne cautionne pas, no way. Je ne crois pas une seconde que les donneurs de leçons soient objectifs et qu'ils ne feraient pas d'optimisation fiscale en prenant conscience des absurdités qu'on inflige au patrimoine et qui sclérosent les échanges naturels économiques. Quand on vous vole en prétextant que c'est pour le bien des autres et qu'en plus vous êtes une mauvaise personne qui n'a rien compris, surtout quand vous avez eu l'intelligence et les nuts pour créer de la valeur, emplois compris, et que l'on ne peut rien faire, qu'on vous dénigre, on se casse, c'est tout à fait logique On ne peut même plus donner à celui qui nous ressemble, pas seulement à la famille mais investir en business angel avec des personnes qui ont envie de concrétiser une belle idée, ça rapproche de construire ensemble ! On prend tous les problèmes à l'envers et on a les effets inverses, e.g. accroissement des inégalités pour revenir au sujet. Notre gouvernance est totalement 'has been', et pire, on a perdu l'esprit d'origine, on n'a plus de valeurs communes, on ne s'aime plus ! Encore une fois c'est l'inverse qu'il faut faire. On a toujours la gueule ouverte et pourtant si peu confiance en nous.. Vraiment c'est triste ce manque de rassemblement.. zéro entrepreneuriat, au sens large.. les privilèges ne sont plus là où vous le croyez. Regardez le prix d'un vol low cost et la quantité d'information disponible sur internet pour vous informez, simple as this.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :