Wall Street redresse légèrement la barre après les bonnes statistiques

Wall Street, conforté par des bons chiffres de l'emploi américain et un PIB en hausse, ouvre en légère hausse.

2 mn

Wall Street devrait ouvrir en hausse, conforté par les bonnes statistiques publiées aujourd'hui. | REUTERS
Wall Street devrait ouvrir en hausse, conforté par les bonnes statistiques publiées aujourd'hui. | REUTERS (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

MonFinancier

Après 5 séances consécutives de repli, Wall Street devrait ouvrir en légère hausse. Le Dow Jones devrait ouvrir en légère hausse de 0,23%, à 15 245 points. Le S&P 500 devrait grappiller 0,26%, à 1690 points. Le Nasdaq devrait avancer de 0,5%, à 3216 points.

Sur le front économique, les allocations chômage ont reculé de -5.000 pour la semaine close au 21 septembre pour ressortir à seulement 305 000, contre 310 000 une semaine avant. Le consensus tablait sur un nombre de demandes d'allocations beaucoup plus élevé, avec 330 000 inscriptions attendues. Le produit intérieur brut des Etats-Unis a augmenté de 2,5% en termes annualisés au deuxième trimestre.

La croissance en légère hausse

Cette troisième estimation de la croissance américaine au deuxième trimestre de l'année confirme ainsi la précédente estimation, qui avait été publiée le 29 août. Les économistes interrogés s'attendaient toutefois à ce que l'estimation définitive de croissance du PIB américain soit revue en hausse, à 2,8%. Le chiffre est donc moins bon que prévu mais témoigne tout de même d'une accélération de la croissance au deuxième trimestre par rapport au premier, période durant laquelle le PIB des États-Unis n'avait progressé que de 1,1% en termes annualisés.

Du coté des valeurs, JP Morgan Chase, le géant bancaire américain, serait en discussions avec des responsables du gouvernement des États-Unis afin de régler des enquêtes mort-gage fédérales et d'état pour... 11 milliards de dollars, selon deux sources familières de la question citées par Reuters hier soir. La somme record comprendrait 7 milliards de dollars en cash et 4 milliards de dollars destinés aux consommateurs. BlackBerry chutait de 6,2% hier à Wall Street sur les 8$, nettement en dessous de l'offre de retrait formulée par Fairfax. JC Penney s'effondrait hier de 15% en clôture à Wall Street, au plus bas sur les 10$. La chaîne américaine de grands magasins chercherait à lever entre 750 millions de dollars et 1 milliard de dollars de fonds afin de renforcer ses réserves de cash avant l'arrivée de la fameuse et cruciale saison des fêtes.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.