Prudence à Wall Street malgré des statistiques encourageantes

 |  | 328 mots
La prudence est de mise à Wall-Street malgré la bonne surprise des chiffres de l'emploi
La prudence est de mise à Wall-Street malgré la bonne surprise des chiffres de l'emploi (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le bras de fer budgétaire se poursuit aux Etats-Unis, et à Wall Street, on préfère rester prudent. Le Dow Jones et le S&P devraient ouvrir en légère baisse.

MonFinancier

La prudence reste de mise à Wall Street malgré de bonnes surprises sur le front de l'emploi américain. D'abord selon la dernière étude de Challenger, les destructions de postes annoncées par les entreprises aux Etats-Unis ont concerné 40 289 personnes, en septembre contre 50 462 le mois précédent, soit une baisse significative de 20%. Ensuite, les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, qui ont très légèrement progressé pour s'établir à 308 000. Un chiffre meilleur que prévu puisque le consensus tablait sur 315 000 nouvelles demandes

Mais la poursuite du bras de fer budgétaire aux États-Unis qui laisse la première économie dans l'impasse continue de peser sur le moral des investisseurs. Les marchés américains devraient ainsi ouvrir en baisse symbolique. Le Dow Jones devrait céder 0,08% à 15 013 points. Le S&P 500 devrait de son coté reculer de 0,1%,à 1681 points tandis que le nasdaq est attendu à l'équilibre.

United Technologies menacée par le shutdown américain

Coté valeurs, United Technologies, le géant industriel diversifié américain, a estimé que la prolongation du "shutdown" pourrait menacer 5.000 de ses emplois, et même plus si la fermeture gouvernementale se poursuivait le mois prochain. Le groupe du Connecticut tire 18% de ses revenus du gouvernement, a rappelé son directeur financier.

Constellation Brands, le groupe américain actif dans les boissons alcoolisées, a annoncé ses résultats du second trimestre fiscal 2014. Ses bénéfices sont de 1,52 Md$ (7,74$ par action). Le bpa ajusté ressort à 0,96$. Les revenus sont de 1,46 Md$. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 0,88$, pour des ventes de 1,53 Md$. Sur l'exercice, le groupe vise un bpa allant de 2,80 à 3,10$.

US Airways a fait état d'une hausse de 3,5% de son trafic passagers au mois de septembre à 5,1 Milliards de "revenue passenger miles". Les capacités sont en progression de 3,8% alors que le coefficient d'occupation recule de 0,3 point de pourcentage à 84,1%.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :