Sommes nous en déflation ?

 |   |  383  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

 

MonFinancier

Les taux à long terme continuent à baisser. De façon spectaculaire notamment dans les pays de la zone euro qui étaient pourtant au bord de la faillite. Certes les liquidités injectées par les banques Centrales sont un facteur d'explication mais on ne peut ignorer la puissance des forces déflationnistes qui pèsent sur l'économie mondiale: la démographie, l'endettement et ...l'internet.... 


LA RUÉE VERS L'EUROPE
Les taux continuent à baisser en zone euro et notamment sur les pays d'Europe du Sud
La ruée des investisseurs vers les emprunts d'état de la zone euro continue. Les pays qui étaient au bord de la faillite sont les chouchous des marchés avec des taux d'emprunt à 10 ans qu'on n'aurait pas pu imaginer il y a encore quelques mois. Le Portugal emprunte à 5%, l'Italie et l'Espagne largement en dessous des 4% et la Grèce n'est plus qu'à 8%.

LE FOSSE SE CREUSE
Entre l'euphorie des indices boursiers et les résultats des entreprises. Que ce soit en Europe ou aux États Unis, les résultats décevants ou les profit warnings se multiplient mais les actions bénéficient toujours d'une liquidité surabondante.

IBM PLEURE, NETFLIX RIT
Baisse du chiffre d'affaires et des bénéfices d'IBM qui semble à nouveau en proie à une remise en question de son modèle. De l'autre côté, Netflix, a dépassé largement les prévisions d'abonnés et prévoit une forte hausse de ses profits. NETFLIX est un business case passionnant: changement de modèle, retournement et succès retentissant. A étudier absolument.

L'ANGLETERRE EN FOLIE
Le "modèle" Anglais est en train d'éclipser le "modèle" Allemand. Hier c'est les chiffres de l'emploi qui ont surpris par leur vigueur. 7.1% de chômage seulement. Une baisse qui s'accélère. Le chômage était proche des 9% fin 2011. La livre sterling s'est encore envolée. Londres était déjà inaccessible. Mais avec une monnaie aussi forte, on ne va plus pouvoir prendre l'Eurostar. Good job.

COMMENT TRIPLER VOS INDEMNITÉS DE DÉPART
C'est simple. Faites comme la CGT de Goodyear. Séquestrez le patron de la boîte. Aucune poursuite judiciaire (Christiane Taubira vous félicitera sûrement) et vous obtiendrez un...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

 

MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :