Alstom préparerait activement la mise en Bourse de sa branche transport

 |   |  440  mots
(Crédits : reuters.com)
Alstom continue de lâcher du lest, et prépare l'introduction en bourse de sa filiale Transport.

MonFinancier

 

La cure minceur d'Alstom pourrait s'accélérer avec la prochaine introduction Bourse d'une partie d'Alstom Transport. Selon 'Les Echos', le groupe serait entré dans une phase active de préparation.

 

Une opération encore floue

Le groupe de BTP aurait en effet mandaté le mois dernier, Société Générale, CA CIB (Crédit Agricole), Bank of America Merrill Lynch, Deutsche Bank, accompagnés de BNP Paribas, Natixis et HSBC. Ces banques conseils plancheraient actuellement sur le document de référence, notamment sur l'« equity story », c'est-à-dire, narrer l'histoire de la société aux investisseurs.

Le quotidien économique affirme également qu'il reste quelques points clefs qui doivent être arrêtés dont une éventuelle prise de participation au capital par des actionnaires de référence. Transmashholding (TMH), entreprise russe dont Alstom détient 25 % du capital ferait figure de favori pour une entrée dans le capital du groupe Alstom. La taille de l'opération est l'autre point à éclaircir. Selon des spécialistes cités par les 'Les Echos', une levée de fonds dans une fourchette entre 700 millions et 1 milliard d'euros environ serait à l'étude, ce qui valoriserait la branche transport entre 3 et 4 milliards d'euros. L'option de la Bourse parait donc la plus plausible alors que le groupe piloté par Patrick Kron avait déclaré en novembre dernier être à la recherche à la fois des partenaires industriels et d' investisseurs financiers.

 

Une IPO fin juin ?

Le calendrier pourrait être avancé même si la date sera arrêtée en fonction des conditions de marché. Selon une source proche du dossier, la branche transport pourrait donc faire son apparition à la Bourse de Paris courant juin alors qu'Henri Poupart-Lafarge, le président d'Alstom Transport évoquait une entrée en Bourse « au plus tôt fin juin » dans un entretien accordé en février à l'agence Reuters.

Cette entrée en Bourse de la branche transport s'inscrit dans le programme de cessions qui devrait apporter à l'industriel entre un et deux milliards d'euros d'ici à décembre 2014. Pour rappel, Alstom a annoncé début novembre son intention de supprimer 1.300 postes. Avec ce plan de réductions de coûts, Alstom table sur une croissance organique « modeste » en 2013-2014 et sur une marge opérationnelle stable. Cet indicateur à vocation à s'améliorer ensuite pour atteindre environ 8% « dans les deux à trois ans suivants », soit à l'issue des exercices clos en mars 2016 ou 2017. Par ailleurs, le groupe est conscient du dérapage de son cash-flow libre et il compte le maintenir en territoire positif pour ces exercices.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :