Le nouveau centre du monde

 |   |  411  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

Après la crise des "îles", le Japon et la Chine font face à une nouvelle crise liée à la dernière guerre mondiale. La tension dans la région est de plus en plus forte face à la puissance grandissante de la Chine. Les États Unis essaient de jouer un rôle dans une région devenue prioritaire pour eux. Sans succès pour l'instant.


TOURNÉE D'OBAMA EN ASIE
et il commence par le Japon. Le centre du monde s'est déplacé vers l'Asie. On le dit et on le répète. Sous la présidence d'Obama, les États Unis ont d'ailleurs cherché à basculer leur zone d'influence vers cette région. Le but était d'apporter aux pays asiatiques à commencer par le Japon un contrepoids à l'influence grandissante de la Chine.

CRISE ENTRE LE JAPON ET LA CHINE
Nouvelle crise hier avec un bateau Japonais saisi par la Chine pour une affaire qui date de 1937 quand le Japon s'apprêtait à envahir la Chine. 1937. On sent bien qu'entre ces deux pays, et de façon générale entre la Chine et la plupart des pays asiatiques de la région, il y a de nombreux comptes à régler et une hostilité grandissante. Et cette région est devenue le centre du nouveau monde. Voir l'édito en vidéo

LA MÉTHODE COUÉ
Après les incantations à l'inversion de la courbe du chômage de Hollande. Repoussée dernièrement à 2017 ("je ne me représenterai pas si le chômage n'a pas baissé"), voici la méthode Coué appliquée à la croissance. Les calculs de retour à 3% de déficit sont basés sur une croissance de 1% en 2014, 1.7% en 2015 et 2.25% en 2016 et 2017. On imagine qu'en cas de deuxième mandat Hollande on aura même une croissance à 5% en 2018. Le gouvernement a pris à la lettre le slogan "think positive"...

À QUOI RESSEMBLE UN PAYS EN CRISE
confronté à une "austérité insupportable"? Un pays où les villes se vident pendant les ponts et les vacances scolaires comme si on était le 15 Août...

LA DÉVALUATION N'EST PAS UNE SOLUTION MIRACLE
La nouvelle mode pour des économistes qui veulent se faire remarquer c'est de prôner la sortie de l'euro en expliquant que la dévaluation est la solution miracle à tous les maux. Ils devraient regarder ce qu'il se pense au Japon où malgré la baisse du yen, la...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2014 à 11:32 :
Quand on sortira de l'euro, on en reparlera.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :