Des députés PS proposent un plan d'économies alternatif à Manuel Valls

 |   |  438  mots
Les députés PS Karine Berger et Valérie Rabault ont planché ce week end sur un plan d'économies moins drastique pour le pouvoir d'achat des plus démunis. Reuters
Les députés PS Karine Berger et Valérie Rabault ont planché ce week end sur un plan d'économies moins "drastique pour le pouvoir d'achat des plus démunis". Reuters (Crédits : DR)
Plusieurs députés PS ont élaboré au cours du week-end des scénarios alternatifs au plan d'économies de 50 milliards d'euros de Manuel Valls. Ils veulent tenter de rassembler la majorité avant le vote du programme de stabilité à l'Assemblée nationale, le 29 avril.

Après les élections municipales désastreuses, le remaniement plus ou moins bien accepté, et "l'affaire Aquilino Morelle", des députés PS veulent éviter une nouvelle débâcle au moment du vote du programme de stabilité, fixé au 29 avril prochain, rapporte aujourd'hui Le Monde.

Des pistes présentées mardi à Manuel Valls

Quelques députés du PS membres de la commission des finances, suite à la proposition de Karine Berger (Hautes-Alpes), ont planché tout le week-end sur des scénarios alternatifs qui permettraient de rassembler la majorité pour ce vote crucial.

Ces pistes seront présentées mardi au Premier ministre par le chef de file des députés PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, et la nouvelle rapporteure générale du budget, Valérie Rabault, précise le quotidien.

"Il y a des oppositions très claires, a expliqué Valérie Rabault au Monde. L'objectif est de trouver un point d'équilibre entre l'exécutif et la majorité."

Une réflexion après des dissidences marquées

Dévoilé la semaine dernière, le plan de réduction de la dépense publique sur la période 2015-2017 est critiqué par une partie du groupe socialiste qui s'oppose au gel de la majorité des prestations sociales jusqu'en octobre 2015 et au gel du point d'indice de la fonction publique.

Au lendemain de la présentation de la stratégie budgétaire du gouvernement, onze députés socialistes avaient ouvert les hostilités en écrivant à Manuel Valls pour l'exhorter à limiter le plan à 35 milliards d'euros d'économies.

Eviter un nouveau "choc de pouvoir d'achat"

Pour ces députés, "le pouvoir d'achat des Français a déjà été touché par les efforts budgétaires, il n'est pas possible de demander plus", selon une note rédigée par la députée des Hautes-Alpes Karine Berger :

"Les ménages aux revenus moyens et modestes ont déjà participé aux efforts de redressement budgétaire [...] Après la hausse des cotisations des retraites ou encore le gel du barème de l'impôt sur le revenu, il n'est pas question de rajouter un nouveau choc de pouvoir d'achat."

S'il ne remet pas en cause l'objectif de réduction de déficit public sous la barre des 3% du PIB ni le cadre des 50 milliards d'euros, le groupe de travail informel souhaite éviter le gel du point d'indice de la fonction publique qui "ne permet pas de dégager des économies structurelles" ainsi que le gel des prestations sociales. Il écarte également toute "hausse supplémentaire du taux effectif de prélèvements obligatoires entre 2015 et 2017".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2014 à 15:26 :
le président et ses ministres ne sont pas le président et les ministres de la france, mais uniquement le super syndicat de défense des fonctionnaires de la politique et des fonctionnaires administratifs et territoriaux. On cherche quelques milliards pour boucler les retraites, prenez vos lunettes : les régimes spéciaux (retraite inversement proportionnelle au nombre d'heures), c'est 22 milliards d'économies pour une justice de traitement face aux indépendants, agriculteurs, ... qui travaillent 70h/s pour 800e de retraite !!! une honte !!et bien non, elles ne défendent comme les autres, que leur électorat de gauche, et bras d'honneur pour les travailleurs du privé qui les financent !!!! une vraie dictature politico-admistrative !! à virer et vite et sans indemnités pour détournement de l'argent public en bande organisée
a écrit le 22/04/2014 à 19:17 :
Vous pouvez encore tous vous procurer l'ouvrage immortel de Karine Berger"Les trente glorieuses sont devant nous".Paru il y a peu et visionnaire,tellement visionnaire!
a écrit le 22/04/2014 à 18:53 :
... Je ne comprends pas pourquoi, la tribune ne dit pas que Bruxelles à dit NON à la France ... les enfantillages des députés (qu'ils soient de droite ou de gauche) ... c'est du pipi de chat ! ... On va payer 40 ans de nini en 5 ans, voir plus !!!!!!!!!!!!!! L'assistanat c'est finit et "temps" mieux !
Réponse de le 22/04/2014 à 22:52 :
excusez moi mais vous avez loupé un épisode il me semble...

En 2005, lors du référendum sur la constitution, les Français ont majoritairement dit NON à Bruxelles.

la démocratie c'est finit, et c'est temps mieux ?
Réponse de le 23/04/2014 à 14:57 :
bruxelles ne fait que dire ce avec quoi les politiques sont d'accord quand ils sont à bruxelles, mais qui disent une fois rentrés que tout est de la faute à bruxelles : on ne peut pas dépenser plus qu'on a de recettes, il faut s'attaquer à la gabegie des dépenses publiques pour baisser les impôts et taxes qui asphixient l'économie et tuent l'emploi de façon massive, un matelas de 200 milliards !!!.....que des hypocrites ces politiciens clientélistes, car ça fait 30 ans qu'on a cette gestion de cochon à voter des déficits et il faut attendre d'être au fond du gouffre avec 5000 milliards de dette pour commencer à réagir...tout en accusant bruxelles de nos erreurs !!!!
a écrit le 22/04/2014 à 16:38 :
Quand on sait le niveau d'économie réaliste de ces deux là, on s'inquiète fortement.
a écrit le 22/04/2014 à 16:07 :
il faut lacher l'indice car ça diminue la consommation !!MAIS IL EST PAYE PAR QUI L'INDICE ?? PAR L'ARGENT DU PRIVE, CAR IL N'Y A PAS D'ARGENT PUBLIC MAIS UNIQUEMENT L'ARGENT DU CONTRIBUABLE !!!! DONC COMBIEN DE CHOMEURS DU PRIVE EN PLUS PAR LES IMPÖTS ET CHARGES POUR COCCONER LES FONCTIONNAIRES IMPRODUCTIFS AU CHAUD ???? aucun esprit d'intérêt général, juste la protection des intérets du monde politique et administratif, à virer d'urgence
Réponse de le 22/04/2014 à 17:11 :
100% d'accord, ces députés et élus de gauche sont justes des défenseurs des corporatismes de leur électorat, ils ne travaillent que pour leur élection, pas du tout pour le peuple, et surtout pas pour le privé qui produit la richesse, et les entreprises beurk !!! et pour leurs avantages incroyables du monde politique, ils se servent dans la caisse. Comment s'en sortir, ils ont toutes les manettes ?
Réponse de le 22/04/2014 à 17:17 :
excat, moins de dédain pour le privé, la paye des fonctionnaires et des politique est payé que par le privé
a écrit le 22/04/2014 à 15:43 :
Il m'a fallu le temps d'écrire ce commentaire pour bâtir un plan qui comporte 5 mesures très concrètes:
1. Réduire de 50% le nombre de députés, de sénateurs et de hauts fonctionnaires par des réformes structurelles plus audacieuses.
2. Réduire de 50% le train de vie de l'état en s'inspirant des pays nordiques où un ministre utilise sa voiture personnelle pour aller travailler, sans parler des cireurs de chaussures!
3. Aligner les systèmes de retraites des fonctionnaires et du privé
4. Remettre la semaine de travail à 40 heures, y compris pour les fonctionnaires.
5. Supprimer toutes les allocations, aides , ect, qui créent un société d'assistés.
Appliquez ces mesures et vous pourrez dynamiser l'économie et baisser sensiblement les impôts.
Réponse de le 22/04/2014 à 16:11 :
100% d'accord, c'est évident : supprimer les mauvaises dépense pour baisser les impôts et charges, l'oxygène face à l'asphixie actuelle où la reprise de l'embauche est impossible. trivial, mais comment faire en sorte que les élus fonctionnaires votent les réformes qui les concernent ? les déclarer illégitimes car avec conflit d'intéret, le référendum populaire s'impose, comme en suisse
Réponse de le 22/04/2014 à 16:29 :
@duchdur et duchmol. Vous avez raison tous les deux. Je mettrais un bémol pour la suppressions des allocations (pourtant je n'en touche aucune), en ne les supprimants pasm parce ce qu'elles sont malheureusement nécessaires, mais, par contre, j'en ferais un contrôle drastique pour que soient sévèrement et exmplairement sanctionnés les abus et les fraudes. Juste histoire de remettre l'église au milieu du village... Quant à se débarraser de notre classe politique actuelle... Votez Nous Citoyens, voire FN (je suis moins opposé au FN depuis que j'ai entendu Me Collard s'exprimer sur C+... loin d'être con et sectaire, le gars!), et évitez de voter PS/UMP/UDI et Front de Gauche... Cela suffira à faire vaciller toute cette caste d'incapables et de profiteurs, pour les remplacer par (enfin!) de nouvelles têtes, mieux faites et moins imbues de leur personne...
Réponse de le 22/04/2014 à 17:16 :
d'accord avec carpatrick, des aides méritées et contrôlées, incitatives à la reprise du travail et non dire, si je travaille j'aurai des frais supplémentaires, autant rester au chômage !!! (500 000 emplois non pourvus). Et dans ce cas de controle et justice, il y de quoi faire suffisamment d'économies, la cour des comptes, l'ocde en a rencensé déjà 200 milliards, largement de quoi baisser les impôts (50) et charges (50) et aider les pme (100) .... et c'est reparti pour 3% de croissance... il faut juste arriver à virer ces prédateurs de politiciens, ces nuisibles qui travaillent contre la société !!!
Réponse de le 23/04/2014 à 9:09 :
je nuancerais quand meme les solutions proposées , en fait si l'assistanat des plus aisés était pas aussi visible ( 120 milliards par an en 2013 -rapport de la cour des comptes ) des aides sur l'emploi qui depuis 40 ans n'a rien crée comme l'Europe d'ailleurs qui devait créer des 1983 , 3 millions d'emploi disait F.mitterand a l'époque , les niches rentières de l'immobilier qui provoque un effet d'aubaine pour percevoir des aides , aides sur les bas salaires qui confortent ces salariés a rester ainsi toute sa vie , enfin les handicapés eux n'ont pas décidé de l'être et les entreprises ne veulent pas d'eux ni de ceux qui sont chômeurs de longue durée , on est pas un pays anglo saxon , ni allemand d'ailleurs , comme disait mao , la pourriture du poisson commence par la tete et vu l'image qu'ils renvoient a leurs électeurs .. on a pas fini de voir des plans ineptes conçu par des énarques
Réponse de le 23/04/2014 à 15:30 :
du calme carpatrick, le FN ne propose absolument rien de constructif en terme de baisses des dépenses, il se cantonne à de l'hyper-clientélisme ciblé, est contre la suppression des départements, veut sortir de l'europe e qui serait une catastrophe (hausse des taux, les 85 milliards d'intérets sont doublés et nous mènent de suite à la faillite), il est absent à bruxelles...l'UDI a des propositions plus volontaristes qu'il faut mettre en oeuvre et aller plus loin, car c'est 200 milliards qui sont possible sen économies salutaires, en nuançant de façon ciblée comme le propose balzac
a écrit le 22/04/2014 à 15:27 :
des lèches bottes socialeuses dans toute sa splendeur. CAusent toujours ( on est en démocrathie vui vui Sinon c'est Ferment la en démocratie populaire. Dégagent dégagent ces socialeux bons à rien meme à gober les mouches ;-(
a écrit le 22/04/2014 à 15:22 :
malhonnêteté intellectuelle : il faut lacher l'indice car ça diminue la consommation !!MAIS IL EST PAYE PAR QUI L'INDICE ?? PAR L'ARGENT DU PRIVE, CAR IL N'Y A PAS D'ARGENT PUBLIC MAIS UNIQUEMENT L'ARGENT DU CONTRIBUABLE !!!! DONC COMBIEN DE CHOMEURS DU PRIVE EN PLUS PAR LES IMPÖTS ET CHARGES POUR COCCONER LES FONCTIONNAIRES IMPRODUCTIFS AU CHAUD ???? aucun esprit d'intérêt général, juste la protection des intérets du monde politique et administratif, à virer d'urgence
a écrit le 22/04/2014 à 14:20 :
ils et elles ne cessent de dire que les salaires des fonctionnaires sont bloqués, quel mensonge éhonté ! car si l'indice est bloqué, les avancements d'échelon sont automatiques à responsabilité constante (le réve!), ce qui fait que le public a été augmenté de 4% pour 1% dans le privé, et que la masse salariale publique augmente alors que les effectifs ont baissé, cherchez l'erreur !! ne parlons pas du prix du salaire horaire comparé au privé, ce serait faire injure aux dictato-socialos
Réponse de le 22/04/2014 à 15:32 :
les salaires de nos chers fonctionnaires ne sont pas bloqués mais pas du tout je suis rallongé s,ans rien faire mais rien à cirer si si à tourner les pousses, de + 2,89 % avec mes primes de technicité et ded'experience oui oui çà existent ces primes à la noix si si
Réponse de le 22/04/2014 à 16:15 :
il faut ajouter les 23,4 millions de primes pour les ministères, primes de chauffage au sénat !!! 4000e/an, etc etc....la gabegie la plus totales, roue libre à tous les étages, on se sert dans la caisse et on dit qu'il est impossible de trouver un euro de gains.... mais c'est 200 milliards qu'ont chiffré le cour des comptes et les divers rapports !!! la france a un énorme potentiel anéanti par ce monstre affamé et improductif, on est la risée du monde
a écrit le 22/04/2014 à 14:07 :
Encore et encore un plan d' économie pour les mêmes, la plupart de ces gens là ne font pas tourner la machine industrielle Française, par les aides à répétition il la ruine !!!! Le plan d' économie idéal, suppression de la CMU, AME, arrêt des allocs au dessus de 3 enfants, baisser les aides de rentrée scolaire, ( la plupart des fournitures étant fournies par les communes !!!! Là vous allez voir les caisses vont à nouveau se remplir !!!!
a écrit le 22/04/2014 à 14:00 :
Alors si les députés PS qui nous proposent un nouveau plan d' économie, attention !! Depuis 2012 ils nous sortent une connerie toute les minutes, l' incompétence la plus totale, déconnecté de la réalité sur le terrain, ils sont sur une autre planète !!!!!
a écrit le 22/04/2014 à 13:52 :
Les Français ont élu un socialiste, et c'est un social-démocrate qui dirige maintenant le pays. Ça veut tout dire... Si l'exigence de l'europe du deficit public avait été de 4% au lieu de 3%, la France n'aurait pas de problèmes économique, et l'euro ne serait pas sur-évalué. Mais l'objectif est de casser les minimums sociaux qui sont un mauvais exemple dans la monde ultra-libérale qu'on nous impose.
a écrit le 22/04/2014 à 13:41 :
Tant d'irréalisme me laisse pantois... Faudra pas s'étonner, avec des élites comme celles là, si le FN remporte haut la main les prochaines élections européennes! Nuls à gauche, inexistants à droite... mais tous ensemble pour profiter de nous!
a écrit le 22/04/2014 à 13:13 :
Augmentation de la TVA , journée de la solidarité ( gain 3 milliards d’euros), augmentation des impots, taxes sur essence, cigarettes, etc, etc … tout ça pour annoncer encore de l’austérité pourquoi ? Est-ce pour donner 260 millions au Mali, 230 millions à l’Afghanistan, supprimer la dette de 3 milliards de la Côte d’ivoire ( dette de l’Algérie ???), augmenter l’immigration comme l’a fait VALLS et augmenter le budget en faveur des immigrants (500 millions d’euros), les exemples sont encore nombreux comme le financement des partis politiques, de la presse, des syndicats.
Voilà des domaines ou des économies peuvent être faites au lieu de prendre encore des mesures contre les travailleurs.
a écrit le 22/04/2014 à 13:06 :
Eh bien m... alors! Les socialistes n'ont jamais trouvé la moindre solution en y réfléchissant pendant des décénies. Et voilà que les 2 donzelles trouvent la solution en 1 week-end!

Heureusement que le ridicule ne tue pas.

Au moins une chose est sûr, l'égalité homme-femme est atteint: les politicardes sont aussi con... que les politicards!
a écrit le 22/04/2014 à 12:11 :
tout mon fric parti dans un paradis plus un rond pour l social
a écrit le 22/04/2014 à 12:08 :
M. VALLS vous êtes sur la bonne voie bien que vos mesures seront insuffisantes pour résorber les 2000 milliards de dettes de la France!!
Le ratio dettes 3% du PIB ne veut rien dire,puisque le PIB contient des dépenses d'état !!
Donc un ratio Dettes sur Dettes est déjà une hérésie qu'il faut expliquer aux français notamment à la gauche de la gauche ...
Réponse de le 22/04/2014 à 14:26 :
totalement d'accord, le volume de mauvaises dépenses est de 200 milliards, et sans toucher aux prestations si on s'attaque aux régimes spoéciaux, mille feuille, financement des syndicats, gabegie de la formation professionnelle, abus dans la sécu, subventions des médias marketing, caisses noires des politiques, dépenses inutiles....de quoi baisser les impôts et charges, et passer à 3% de croissance et 2 millions de chomeurs. Encore faut il des ministres qui gérent la france et non des hollandais qui gérent uniquement les avantages du monde politique et public, du courage M Valls !!.
a écrit le 22/04/2014 à 11:24 :
Elles sont comme Martin ca leur fait mal , mais elles ne réalisent pas ce que c est.
a écrit le 22/04/2014 à 11:18 :
proposent elles de réduire leur salaire ,réserves parlementaires
a écrit le 22/04/2014 à 10:46 :
J'espère que Mr Valls va tenir bon, et faire enfin comprendre à tous ces politicards que l'intérêt général n'est pas la somme des intérêts corporatistes. Ce qui serait LA vraie révolution en France.
a écrit le 22/04/2014 à 10:40 :
Quand va t on en finir avec cette pitoyable politique spectacle, ces politicards de tous bords qui passent leur temps sur les médias à s'invectiver dans des débats stériles.?
Qu'ils aillent à des émissions de téléréalité car c'est là qu'est leur place.!!!
Mais les médias sont complices de cette mascarade car plutôt que de dénoncer les irresponsabilités et les incompétences de ceux qui gouvernent, ils contribuent à leur faire de la publicité uniquement pour faire de l'audience, lamentable...!!
La presse qui devrait être un contre pouvoir n'est en fait qu'un larbin au service de ce même pouvoir.
a écrit le 22/04/2014 à 10:17 :
Elles ont tellement peur de ne pas être réélu qu'elle n'hésitent pas à saborder un plan déjà insuffisant pour faire du clientélisme ! Pauvre France !
a écrit le 22/04/2014 à 10:00 :
Elle ferait mieux de chercher des vrai économie dans la sécu par exemple
Au lieu de se faire mousser
a écrit le 22/04/2014 à 9:47 :
La crème de la crème du PS cogite. on est sauvé !
a écrit le 22/04/2014 à 9:46 :
Si vos parents sont retraités vous les mettez dans le même panier, il faut préciser.
a écrit le 22/04/2014 à 9:44 :
L'exemple de Karine Berger doit nous inciter à réflêchir sur le devenir de nos têtes bien faites. Que veut-on? Que nos meilleurs étudiants partent sur les voies de l'administration à nous pondre des rapports, travaillent pour l'Insee, puis jouent les mouches du coche sous les ors de la Res publica, ou qu'ils soient mis à risque en lançant des startup(s), avec ou sans le soutien de l'Etat, crééent de la valeur, des emplois, et participent au rayonnement de notre pays, et surtout à la compétitivité de la France? non à l'embauche dans la sphère publique de nos meilleurs étudiants, grand gâchis des forces de la Nation!
Réponse de le 22/04/2014 à 11:42 :
Karine polytechnicienne de son Etat nous pond des rapports de rapports. Heureusement qu'elle ne s'est pas défoncée à l'X pour intégrer le Corps des Mines pour assurer encore plus de gâchis. En France, on taxe tout ce qui bouge, on réglemente ce qui bouge encore et on subventionne ce qui ne bouge plus ... Du travail pour des générations de hauts fonctionnaires (X, Ena) qui ont coûté déjà une fortune au pays!
Réponse de le 22/04/2014 à 14:32 :
bien d'accord, on a aucun choix : avant les élections et avec la bénédiction des médias, aucunes vraies discussion sur les dépenses publiques, comment faire un sort à ce monstre affamé, comment régler la dette...et aucun vrai candidat gestionnaire, que des pantouflards de la fonction publique politicienne, et après les élections, ils font que ce qu'ils veulent, ne traitent que les petits problèmes en laissant les gros...cette dictature politico-administrative ne gére que son périmètre, se sert dans les caisses, saigne le monde du privé pour se financer, toute la richesse produite est transformée en dépense publique, et comme il n'y a pas assez pour ces vautours, elle creuse la dette ...
Réponse de le 22/04/2014 à 16:18 :
C'est peut etre abhérant mais depuis toujours les meilleurs commencent au moins leur carrière professionnelle dans la fonction publique : corps des mines, des ponts de l'insee ou de l'armement , qu'ils viennent de l'X ou de normal sup !! ...puis un petit tour par les cabinets ministériels aant de rejoindre le monde des affaires !!!!
a écrit le 22/04/2014 à 9:32 :
Faire des économies pour en donner toujours plus aux assistés, voilà leurs politiques de fond.
Réponse de le 22/04/2014 à 9:41 :
.... et continué à nourrir élus et fonctionnaires !
Réponse de le 22/04/2014 à 9:41 :
.... et continué à nourrir élus et fonctionnaires !
a écrit le 22/04/2014 à 9:27 :
le gel du point d'indice n'empéche pas les salaires de fonctionnaires de progresser parce que les avancements d'échelons automatiques continuent de galoper - normalement au mérite mais tout le fonctionnement de la fonction publique a été tordue par les syndicats et énarques complices - ce qui fait que l'augmentation des salaires du public est de 4% contre 1% pour le privé, et les retraites de 1700e/m contre 1100e pour le privé (rapport CdC). donc les fonctionnaires de le politique défendent les copains du public (d'où ils viennent), rien à foutre du peuple qui travaille 2 fois plus avec le risque du chômage. Il y a détournement massif d'argent public en bande organisée par cette dictature politico-administrative qui ne travaille que pour elle sur le dos du privé qui bosse pourle sfinancer..
Réponse de le 22/04/2014 à 9:45 :
Encore un qui a loupé son examen pour rentrer dans la fonction publique votre commentaire est caricatural et en plus vous êtes jaloux.
a écrit le 22/04/2014 à 9:26 :
Elle ne représentent qu'elles mêmes elles cherchent un bon job bien payé le peuple rien à foutre. Valls va leur trouver quelque chose, il crée une nouvelle taxe et leur petit salaire à 15000 euros mois est assuré + voiture avec chauffeur. Elle ne voteront jamais contre le gouvernement. Un article de la Tribune sur ce sujet après le vote et nous verrons. Merci.
a écrit le 22/04/2014 à 9:07 :
Elles te fond du pied pour que tu leur trouves un placard doré. Vas y c'est dans les habitudes du PS et tu es un grand spécialiste, tu as trouvé pour Harlem désir.
a écrit le 22/04/2014 à 9:05 :
Et revoilà les duettistes de choc.On s’ennuyez sans notre Karinette et notre Valy.On les taquine mais on les aiment bien.
Réponse de le 22/04/2014 à 9:26 :
Pas moi.
a écrit le 22/04/2014 à 9:04 :
tous corompus les journalistes ne parlent pas de la nouvel loi sur les indemites des DEPUTES vote en cateminie par TOUS LES PARTIES POLITIQUES ? 5 ANS 5177EUROS NET ET 1390EUROS A VIE ??? et il ossent s enprendre au retraites,???
a écrit le 22/04/2014 à 8:37 :
le ps montre qu'il peut aussi défendre les plus faibles face a la violence néo libérale de Bruxelles.nous sommes entrés en résistance aux cotés des plus démunis.
Réponse de le 22/04/2014 à 8:51 :
avec le ps les démunis sont de plus en plus nombreux mais pas les élus. S'agit-il d'un vase communicant ?
Réponse de le 22/04/2014 à 14:02 :
La seule chose de drôle dans la situation actuelle, c'est que c'est grâce aux manœuvres du PS pour empêcher toute réforme libérale depuis 30 ans en France, que nous allons devoir faire les réformes les plus dures, surtout pour les pauvres, que nous n'avions jamais imaginé. Même les plus farouches libéraux ne s'y seraient pas pris avec autant de violence.
a écrit le 22/04/2014 à 8:09 :
Le seul plan réaliste consiste a sortir de cette unions européenne et de cet euro.

Car une fois de plus, tous ces efforts d'économie seront balayer en cas d’appréciation de l'euro par rapport au dollar...et ces derniers temps, le dollar subit des pressions de toutes parts.

L'UPR est le seul parti qui propose une sortie juridique de l'UE via l'article 50 du TUE. (non, le FN ne veux pas sortir de l'euro, mais renégocier les traités comme tous les autres...)
a écrit le 22/04/2014 à 8:07 :
Si mme berger avait été choisi comme secrétaire d'etat elle n'aurait en rien contesté le plan de réduction des dépenses du gouvernement Valls ! CQFD.
a écrit le 22/04/2014 à 8:00 :
Plus on essaye de se désendetter et plus l'euro monte par le simple fait que les soi-disant "investisseurs" reprennent confiance! On est pas prêt de s'en sortir!
a écrit le 22/04/2014 à 7:47 :
Les économie doivent être recherchée en premier lieu chez les élus Non cumul de mandat non cumul mandat retraite, sur les salaires des hauts fonctionnaires et autres nuisibles des palais...Alors les Français accepterons peut être des sacrifices.
Réponse de le 22/04/2014 à 8:02 :
...sauf que le cumul des mandats permet justement à l'état et aux collectivités locales de faire des économies puisque les évoluements eux sont plafonnés et non cumulatifs....
a écrit le 22/04/2014 à 7:42 :
Quelques sont avec le PS, les limites du ciném&a et de la pub,....il n' y en a plus !!!!

Jeux de rôles !!!! le vrai probléme de la pauvreté , c 'est le régime inique , de la reversion des retraites PRIVéES !!!!!! , mais là .. ce ne concerne pas tout l' électorat !!!!!
a écrit le 22/04/2014 à 7:41 :
Et vous pouvez compter sur eux c'est des bons!!!
a écrit le 22/04/2014 à 7:36 :
Comment peut-on être socialiste et parler de faire des économies. C'est contradictoire.
a écrit le 22/04/2014 à 7:35 :
Ces députés veulent toujours préserver leur electorat de base et taxer encore plus les classes moyennes et leur épargne. Prendre aux uns pour donner aux autres, la prime à la faineantise. Il faut aider ceux qui ont envie de travailler. Ces députés n'ont rien compris. Ils comprendront lors des prochaines elections. Le parti socialiste se prépare 20 ans d'opposition. Ils ne sont pas crédibles et ils n'ont rien compris à l économie. Ils sont toujours restés en 1981...
a écrit le 22/04/2014 à 7:34 :
Qu'on supprime déjà le poste de chacune de ces deux femmes en photo, ça fera des économies. 577 députés. Ca fait beaucoup quand même. Pas besoin d'autant de députés,
Je rappelle au passage que pour le vote de confiance du plan Valls par les députés, 6 d'entre eux n'ont pas participé au scrutin (qu'ils soient pour ou contre, peu importe). Ca fait donc 6 postes qui peuvent d'ores-et-déjà être supprimés, puisque leur mission n'est pas remplie.
a écrit le 22/04/2014 à 6:22 :
Karine BERGER l'ayatollah du PS a besoin de faire parler d'elle pour continuer à exister médiatiquement. Manuel VALLS va devoir l'ignorer s'il veut faire avancer les choses.
Réponse de le 22/04/2014 à 7:17 :
Que croyez-vous ? Manolo et Karine sont de mèche pour nous enfumer !
a écrit le 22/04/2014 à 6:14 :
Scandaleux ! ces politiciens fonctionnaires de gauche au pourvoir ou pas...qui n'ont aucune expérience validée : ni en entreprise,ou métiers de la banque, du commerce ou de l'industrie ...nous confions donc notre avenir et des milliards d'Euros a des apprentis économistes utopistes ...Attention au final l'ardoise risque être salée...!
a écrit le 22/04/2014 à 4:29 :
Supprimer la moitié des élus qui ne servent à RIEN !
a écrit le 21/04/2014 à 23:55 :
Les métiers jacquards à l'œuvre pour protéger leurs ouailles, pardon leurs électeurs et continuer à ne rien faire.
a écrit le 21/04/2014 à 23:52 :
A la poubelle svp. Et sans recyclage donc sans ecotaxe, sans eco emballage.
Mais avec bravitude quand même.
a écrit le 21/04/2014 à 23:18 :
arrêtez de raboter et trancher dans ce bazar public

2 jours de carences pour tous les fonctionnaires

les directeurs d école recrutent les profs qu' il veulent

5000 communes

supprimer le remboursement de la moitié des médicaments et oui la moitié au minimum ne sert a rien demandé a Debré et la revue prescrire

etc ..
a écrit le 21/04/2014 à 22:57 :
50 milliards d economie sur 3 ans c est rien. Ce qu il faut c est licencier 20% des fonctionnaires et chacun doit payer au moins10% des frais de sante qui ne doivent etre rembourses ni par la secu ni par les mutuelles. La on fera des economies reeles et nos entreprises auront des chances d exporter de nouveau.
Réponse de le 21/04/2014 à 23:12 :
Sauf que si l'euro s'apprécie (une fois de plus) par rapport au dollar, et bien tous vos efforts seront réduits a néant...

Quelle tristesse.
a écrit le 21/04/2014 à 22:45 :
Pour faire de réelles économies, une solution simple : un alignement de TOUS les salariés de France (privés, fonctionnaires, intermittents, élus, etc.) sur le régime général, que ce soit pour les cotisations, les calculs de retraite ou de réversion, les jours de carence, etc... Enfin, les fonctionnaires ne pourront plus se plaindre d'être injustement critiqués puisqu'alignés sur le régime général !!!
a écrit le 21/04/2014 à 22:27 :
Leur plan : on taxe un peu plus les entreprises françaises pour bien les dissuader de créer des emplois en France...afin de pouvoir acheter le vote des fonctionnaires et assistés du RSA !!
a écrit le 21/04/2014 à 21:50 :
Chacun y va de son discours, mais les économies passent pas une RESTRUCTURATION de L'ETAT et de l'administration. Tout le reste correspond à des pansements sur une jabe de bois
Réponse de le 21/04/2014 à 22:08 :
Au royaume du PS, les aveugles sont rois !
Réponse de le 22/04/2014 à 9:43 :
Il faut y aller passer de 9 à 11 par exemple.
Réponse de le 22/04/2014 à 9:45 :
Le gouvernement de combat va pouvoir s'occuper... à combattre sa propre "majorité" !
a écrit le 21/04/2014 à 21:33 :
Une dette de 2000 milliards d'€, des intérêts d'emprunts annuels supérieurs à l'Irpp,des impôts démentiels et des politiques incompétents et menteurs qui veulent nous faire croire à des miracles alternatifs! A virer.
Réponse de le 29/04/2014 à 10:22 :
le socialisme , c'est l'assistanat favorié , et la taxe et l'impots pour tous ceux qui en paient et qui essaient de s'en sortir par leur travail , leur efforts pendant leurs etudes ...
le socialisme , c'st otus pauvre et les menbres du partis dans les ors de la republique ...
Vite mettons tous ces incompétents dehors de l'hemicycle ; quand à l'ump , elle n'ose meme pas parler de supprimer l' AME , les taxes diverses qui empechent les entreprises de se developper , dehors tous ces incapables qui ont tous votes au parlement europeen et qui ne comprennent pas la situation deplorable actuelle
a écrit le 21/04/2014 à 21:32 :
Manolo a été membre du gouvernement de zéro (un des pires ministres de l'intérieur de la 5eme) et il essaye de se faire passer pour un homme nouveau. Là ses 2 pieds nickelés, Fouks et Bauer, nous font le coup de la grosse caisse de résonance en nous sortant les deux girls du chapeau. Ça ne changera rien. En mai, on va leur coller la pire défaite électorale de toute l'histoire contemporaine !
a écrit le 21/04/2014 à 21:19 :
Les Entreprises Françaises, ont un handicap de compétitivité de 40% avec le Danemark, si avancé socialement, et de 20% avec l'Allemagne. Le compte n'y est pas : 30 milliards d'euros, alors que La France doit faire 130 milliards d'économies : tel est évalué son handicap destructeur de la richesse de tous les Français. par REFORMES STRUCTURELLES. De plus les importations comme en Allemagne doivent financer la protection sociale : retraite, maladie, allocations chomage, Allocations Familiales. La T.V.A de 20% doit pour celà etre portée à 27% minimum.
Réponse de le 21/04/2014 à 21:52 :
D'où viennent vos chiffres et que comprennent ils ? de quoi parle t'on, choux ou carottes ?
a écrit le 21/04/2014 à 21:00 :
Leur plan aussi mauvais que celui de Valls , décidément on est pas prêt de nous en sortir ! tous aussi mauvais les uns que les autres .
Réponse de le 21/04/2014 à 21:10 :
dites nous le vôtre et ,si,comme nous comprenons ,il est ,enfin le bon ,nous regarderons pour l,appliquer !!!!!
a écrit le 21/04/2014 à 20:55 :
L UDI propose 80 milliards les français sont preneurs c'est le moment de passer le rabot madame Rabault au lieu de vouloir limer les dépenses
N hésitez pas a mordre la dépense madame Berger a pleine dent, les français ont faim de réduction du train de vie de l état
Réponse de le 21/04/2014 à 22:12 :
Sans état (ou plutôt) sans fonctionnaires, le PS n'est plus rien...
a écrit le 21/04/2014 à 20:54 :
Valls n'a aucun plan, aucune réforme : Plusieurs dizaines de milliers d'agences, de toutes appellations, inutiles et fictives, représentent à elles seules 50 milliards d'économies selon les experts. La suppression par Hollande, du jour de Carence, institué par Sarkozy-Fillon dans la fonction publique a? à nouveau doublé de suite l'absentéisme dans la fonction publique. Ils doivent etre soumis comme dans le Privé à 3 jours de carence. La fonction publique doit par solidarité et décence, vu la sécurité de l'emploi à vie, doit etre prélevée d'un taux d'assurance chomage identique au privé pour subventionner l'UNEDIC. Ils sont eux memes subventionnés à hauteur de 10 milliards d'euros par an, par le régime de retraite du privé, qui sans celà, serait excédentaire
a écrit le 21/04/2014 à 20:46 :
Madame Berger ferait mieux de s occuper du développement économique de sa circonscription qui va très mal
Réponse de le 21/04/2014 à 21:53 :
ce n'est pas le rôle d'un député qui est élu localement mais a un mandat législatif national...
Réponse de le 21/04/2014 à 22:35 :
Son rôle pour l'instant, il est juste partisan : essayer de ramener des votes pour le Parti !!
a écrit le 21/04/2014 à 20:23 :
Allez à la soupe elle est bonne, vous allez encore une fois faire du vent et vous placer auprès de votre cher 1er sinistre
a écrit le 21/04/2014 à 20:21 :
Mme Berger n'aurait en rien contesté les mesures d'économies si Valls l'avait nommée dans son gouvernement !!

Mais elle a désormais compris qu'elle ne sera jamais au gouvernement avant (très) longtemps eu égard aux chances de succès de la gauche en 2017 ....Simple réaction d'amertume , !
Réponse de le 21/04/2014 à 20:44 :
+ 1
bah ! il lui restera les plateaux télé et les plateaux repas à l'assemblée pour se faire les dents .
a écrit le 21/04/2014 à 20:14 :
Vous avez aimé "travailler plus pour gagner plus" vous allez adorer "emprunter plus pour dépenser plus"
Réponse de le 21/04/2014 à 20:42 :
Tellement juste
a écrit le 21/04/2014 à 19:55 :
Intêressant s'il s'agit de vraies baisses de dépenses et non pas de suppression de niches fiscales ( en réalité augmentation d'impôts) que l'ancien gouvernement avait pris l'habitude d'appeler "économies" avec le résultat que l'on sait .Voyons donc !
a écrit le 21/04/2014 à 19:48 :
qu'est-ce qu'on en a à faire de ces autres propositions qui ne sont encore qu'issues du seul PS ? RAS LE BOL des socialistes qui veulent tout gérer avec le pognon des autres en endettant tout le monde. Le socialisme c'est révolu. Qu'ils se taisent ! VIVE LA FRANCE LIBRE ! RADIATION DU TRAITE DE LISBONNE ! ! !
a écrit le 21/04/2014 à 19:43 :
Et sinon... ils mettent leur démission dans la balance ? Ils font sautée le gouvernement et oblige Hollande à dissoudre l'assemblée ? Chiche ?! Meuh non... ils vont se ranger gentiment derrière Valls (la soupe est trop bonne!)
Réponse de le 21/04/2014 à 20:00 :
D'accord avec vous .
Réponse de le 21/04/2014 à 20:21 :
Le PS compte sur votre entreprise pour s'en sortir.
Réponse de le 22/04/2014 à 23:00 :
@ l'anonyme de 20:21 ... le Ps ne devrait pas compter sur vous pour créer le moindre emploi... ni quoique ce soit, d'ailleurs !!!
a écrit le 21/04/2014 à 19:39 :
La France ... la Grèce de 2015 ..... c'est donc ça ?
a écrit le 21/04/2014 à 19:36 :
Ou " quand un député de la république pense à son électorat avant l'intérêt général!!" ... le reste n'est que de l'habillage : s'ils voulait vraiment de l'équité, ils supprimeraient TOUS les régimes spéciaux pour ne conserver QUE le régime général !!
Réponse de le 21/04/2014 à 21:58 :
la politique est la même ce sont les modalités qui sont en discussion..
Réponse de le 22/04/2014 à 9:04 :
Et en plus vous êtes jaloux des régimes spéciaux pourtant vous êtes retraité soit disant du MÉDEF.
a écrit le 21/04/2014 à 19:31 :
Donc ils viennent de voter la confiance il y a quelques jours, et ils demandent immédiatement une autre politique... La place est sans doute trop bonne pour avoir le courage de ses opinions au bon moment !
a écrit le 21/04/2014 à 19:18 :
Y a pas à dire la France a vraiment les politiques les plus cons du monde. Jusqu'à maintenant, on avait les aller-retour gauche-droite pour empêcher la France d'être gouvernée correctement. Et bien maintenant, on a mieux, les aller-retour GAUCHE-GAUCHE, le PS n'a même plus besoin des autres partis pour se retrouver dans l'impossibilité de mettre en pratique une politique!

La bêtise est sans limite!
Réponse de le 21/04/2014 à 19:37 :
+1000000000000000000000000000000000 !
a écrit le 21/04/2014 à 19:17 :
On commence comme d'habitude avec un chiffre élevé pour les économies,puis on montre son humanisme en protégeant les plus faibles.De toutes façons ,on sait qu'aucun chiffre ne sera respecté
a écrit le 21/04/2014 à 19:05 :
Ils commencent à avoir la trouille de ne pas être réélus en 2017! Alors qu'importe pour eux que le pays s'endette encore plus!
C'est décourageant et honteux.
Réponse de le 21/04/2014 à 19:21 :
Par contre 124 deputes on presente a la demande du premier un deuxieme plan en cas de degradation de le note de la france qui est proche un plan de desindexation des avoirs des francais de 21 %, ainsi d'une desindexation des prestations sociales de 12%
a écrit le 21/04/2014 à 18:57 :
"ont planché tout le week-end sur des scénarios alternatifs qui permettraient de rassembler la majorité pour ce vote crucial" Un scénario tout vu : Une relance en aggravant l'endettement pour avoir un espoir d'être réélu en 2017, ils ont l'espoir de sauver leur tête. Bien sur, cela n'est pas dans l’intérêt du pays ni du bien commun, seul compte leur fauteuil doré. La France peut bien attendre... Un hymne à l’immobilisme.
Réponse de le 21/04/2014 à 21:56 :
ou voyez vous de la relance ???
a écrit le 21/04/2014 à 18:54 :
Ce plan B pour seul objet de casser le plan de Manuel Valls, et n'est donc tout simplement recevable. Ces députés qui commencent à réflêchir sur les économies possibles alors que le gouvernement vient de donner un élan que beaucoup souhaite décisif ne sont pas responsables: une honte tout simplement.
a écrit le 21/04/2014 à 18:52 :
ILS SAVENT TOUS ce qu'il faut faire mais n'ont pas le courage de toucher à leurs privileges les elus ne montrent pas l'exemple
Réponse de le 22/04/2014 à 9:21 :
Vous avez raison mais le droit de rêver c'est encore gratuit.
a écrit le 21/04/2014 à 18:48 :
Pfff, c'est l'aile rouge du PS. C'est du vent, ce qu'ils veulent c'est avoir la main mise sur la formation pro (32 milliards) le CE d'EDF. Ces "dissidents" sont leur chiens de garde et ils bloquent toutes reformes structurelles dans ce pays.
Réponse de le 21/04/2014 à 21:56 :
Karine Berger est loin de représenter l'aile gauche du PS, révisez !
Réponse de le 21/04/2014 à 22:33 :
Si elle obtient la dissolution de l'assemblée, elle ne représentera même plus qu'elle même !!!
a écrit le 21/04/2014 à 18:33 :
ai je bien lu cet article?? Des députés DE GAUCHE proposent des alternatives.........Je rêve!!! Sommes nous toujours en démocratie???????
Il faudrait peut être aussi demander leurs avis aux députés de droite, du centre ou aux extrêmes, ils auraient sans doute de meilleures idées, non??
Réponse de le 21/04/2014 à 18:36 :
Non ;)
Réponse de le 21/04/2014 à 18:51 :
Il ne vous a pas échappé que dans une démocratie il y a une majorité au pouvoir et une minorité dans l'opposition. En quoi est il choquant que des députés membres de la majorité puissent faire des propositions ? N'est ce pas justement le jeu démocratique ?...
Réponse de le 21/04/2014 à 20:26 :
Ce n'est plus de la démocratie, les bobos de gauche ne représente que leurs intérêts, que représentent hollande et valls, rien.
a écrit le 21/04/2014 à 18:26 :
De toute façon, comme disait Romaric Godin, la machine infernale est lancée. Elle l'est depuis que la crise financière a commencé laquelle a endetté les Etats. Le libre-échange et l'Euro contribuent à nous endetter davantage et comme il n'est pas question de s'en prendre à l'euro-religion, eh bien, il ne reste plus qu'à tailler dans le social et les salaires. Mais ces économies auront l'effet inverse, comme l'ont démontré tous les plans d'austérité réalisés dans les autres pays et comme le prévoient de nombreux économistes. Ce que l'on retiendra de l'histoire, c'est que ce sont les "socialistes" qui auront été les fossoyeurs de notre modèle social. Le cynisme de nos élites bienpensantes n'a décidément pas de limite !
Réponse de le 21/04/2014 à 19:01 :
Votre dernière phrase devrait être dans toutes les lettres ou suppliques envoyées aux députés PS , juste avant la formule de politesse.
a écrit le 21/04/2014 à 18:25 :
C'est tellement con de voir tout le monde s'exciter dans tout les sens au lieu de s'attaquer aux rentiers
Réponse de le 21/04/2014 à 19:00 :
Les vrais rentiers sont surtout ces députés qui le pensent qu'à conserver leurs indemnités et leurs avantages...
Réponse de le 21/04/2014 à 23:11 :
491 Députés jusqu'en 1986, puis "grace à Mittterrrand" 577 + 349 Sénateurs. Record du monde non Communiste.
Réponse de le 22/04/2014 à 8:07 :
non, les vrais rentiers sont les Français détenteurs de la plus grosse épargne du monde, derrière le japon (assurance-vie,...): c'est là qu'il faut puiser.Désigner comme bouc-émissaire un gouvernement de droite ou de gauche, c'est se défausser de ses propres responsabilités de citoyen gavé de fric planqué dans les banques
Réponse de le 22/04/2014 à 9:30 :
"citoyen gavé de fric planqué dans les banques" Gavé? Non, ECONOMISE. Economiser demande des efforts, dont le premier est de travailler. Généralement économiser suppose aussi de faire quelques sacrifices ou impasses, sur les loisirs en particulier, se contenter de l'essentiel sans pour autant se sentir exclu de la société. Les économies des Français, ce sont aussi celles qui permettent à la France de rester un pays solvable.
a écrit le 21/04/2014 à 18:12 :
Il suffira juste d'augmenter les taxes ( ou en créer de nouvelles) pour 15 milliards. Cela ces socialistes savent faire, et ils sont entraînés!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :