Le Brésil au bord de l'implosion

 |   |  391  mots
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

MonFinancier

 

Les analyses ne manquent pas sur les raisons de l'effondrement de l'équipe brésilienne face à l'Allemagne et maintenant sur l'impact de cette défaite sur un Brésil déjà fragilisé par une économie affaiblie en proie à une grogne sociale grandissante. Dès lundi, le Brésil risque de basculer...


LUNDI LA FIN DE LA SAMBA
Après le coup de massue de sa demi-finale contre l'Allemagne, la population est ko Mais dès lundi, après la fin du Mondial, on s'attend à un réveil brutal et douloureux. La contestation sociale va reprendre. Et on risque le dérapage. Le gouvernement va notamment devoir rendre des comptes sur le coût exorbitant d'un Mondial ramené à une défaite aussi cuisante.Surtout qu'on rentre dans une période pré électorale. Jusqu'à présent, les sondages donnaient Dilma Rousseff gagnantes pour les élections d'Octobre. Mais son avance diminuait déjà avant le Mondial et ça ne risque pas de s'améliorer. Et pendant ce temps la croissance continue à chuter et l'inflation à augmenter.

LES MARCHÉS BRÉSILIENS
Et pourtant la Bourse brésilienne et le real performent bien.Pour l'instant. Le real a fortement rebondi depuis quelques semaines et le Sao Paulo affiche une bonne performance. Deux explications à cela : l'effet coupe du monde mais aussi certains investisseurs qui commencent à miser sur une victoire en Octobre de l'opposition probusiness. Mais tout cela peut basculer lundi. Surtout en cas d'affront suprême : la victoire de l'Argentine au Brésil. Voir l'édito en vidéo 

RAS LE BOL
Le gouvernement a encore cédé face à la CGT sur le dossier SNCM. Il va réinjecter de l'argent dans une société vouée depuis longtemps à la disparition par la faute de la CGT elle-même. La France n'est plus un état de droit: on peut y séquestrer des cadres, bloquer des bateaux et régner sur des villes ou des quartiers en toute impunité.

L'ARNAQUE AU LIVRET A 
Après avoir attiré des milliards d'euros sur le livret A en augmentant les plafonds, on va baisser à nouveau en Aout son taux, à 1%. Tout cet argent accumulé dans ces livrets ne va pas dans l'économie réelle...

LE BILAN DE L'AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE
Passionnant. Ce matin dans les...


Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/07/2014 à 14:27 :
ça sent vraiment vraiment mauvais!
a écrit le 10/07/2014 à 13:13 :
brasil brasil miroir aux alouettes!!! attention l'aterrissage va être dur dur !!!
a écrit le 10/07/2014 à 13:07 :
Elle est où LA BABALLE ?
a écrit le 10/07/2014 à 10:54 :
vous devriez donner l'exemple et vous appliquer à vous même "les réformes structurelles" qui visent à appauvrir les gens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :