CME Group prépare des contrats à terme en bitcoins

 |   |  467  mots
(Crédits : Reuters)
La Chicago Mercantile Exchange Group (CME Group), la plus importante bourse d’échange de marché à terme, vient d’annoncer, mardi 31 octobre, son intention de lancer des contrats à terme en bitcoins au quatrième trimestre 2017.

L'un des plus importants opérateurs boursiers au monde, CME Group, va proposer aux investisseurs, d'ici à la fin de l'année, de spéculer sur des produits dérivés de la monnaie virtuelle bitcoin, une annonce qui faisait bondir mardi le cours de la sulfureuse cryptomonnaie.

Ce n'est pas une surprise. La CME avait pour objectif de publier des prix en bitcoins environ une fois par seconde pendant les jours de bourse et un prix de cotation quotidienne basée sur les transactions de plusieurs échanges de bitcoins, avait déjà indiqué la compagnie en mai de cette année.

"Au vu de l'intérêt croissant des clients pour le marché en mutation des monnaies virtuelles, nous avons décidé de proposer un contrat à terme sur le bitcoin", a indiqué le Pdg du groupe basé à Chicago, Terry Duffy, dans un communiqué.

"En tant qu'opérateur boursier officiel le plus important au monde sur le marché des changes, CME Group est le lieu naturel pour ce nouveau produit financier qui apportera aux investisseurs de la transparence, un processus de détermination des prix et la capacité à transférer les risques", a-t-il ajouté.

Des conditions réglementaires requises

À condition d'avoir répondu à toutes les exigences réglementaires, le groupe prévoit de lancer, au quatrième trimestre, ce nouveau produit, qui apporte un peu plus de légitimité à un objet financier, considéré souvent avec circonspection par les investisseurs.

Le contrat à terme sera réglé en espèce, et basé sur le taux de référence du bitcoin calculé par CME : depuis novembre 2016, la plate-forme boursière agrège vers 16h, heure de Londres, les flux des principales places où s'échangent le bitcoin (Bitstamp, GDAX, itBit et Kraken) pour fixer un prix en dollar, baptisé BRR (Bitcoin Reference Rate).

Selon la firme, la capitalisation du marché des monnaies virtuelles s'élève désormais à 172 milliards de dollars. Le bitcoin en représente 54% ou 94 milliards, soit l'équivalent de la capitalisation boursière de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs.

Le bitcoin s'envole et se stabilise au-dessus des 6.000 dollars

Vers 14h45 GMT, le bitcoin, qui s'est envolé dans la foulée de l'annonce de CME, valait 6.367 dollars, en hausse de 4,3% par rapport à la clôture de lundi, selon des données compilées par Bloomberg.

A son lancement, en février 2009, un bitcoin ne coûtait que quelques cents. Au début de l'année 2017, il émargeait aux environs de 1.000 dollars. Malgré des soubresauts internes ou les restrictions exigées par la Chine, son envolée s'est accélérée depuis mai alors que la technologie Blockchain, sur laquelle repose la cryptomonnaie, intéresse de plus en plus. Le bitcoin s'est ainsi apprécié d'environ 555% depuis le début de l'année.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2017 à 16:37 :
Cool, on va pouvoir le shorter...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :