Analyse technique forex du 25/04/2013

 |   |  846  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

EUR-USD
Hier, la paire phare du marché des changes a encore connu une grande volatilité, soulignant que le marché est sans réelle direction. L'indice IFO, comme on pouvait le prévoir, à peser à la baisse sur le cours qui a failli atteindre la zone de 1.2950, avant de remonter, aidé en partie par le chiffre décevant des commandes de biens durables aux Etats-Unis. Cependant, les inquiétudes sur la croissance, avec la possibilité d'une récession plus marquée que prévu initialement dans l'euroland, et le ralentissement en cours outre-Atlantique, ont désorienté les cambistes. La paire n'a pas réussi à renouer avec le niveau de 1.30 après son décrochage matinal. Toutefois, la baisse d'hier fut limitée, les cambistes attendant manifestement d'avoir plus d'informations dans les jours à venir pour vendre ou acheter la paire. On attend notamment un éventuel éclairage concernant la possibilité que la BCE baisse prochainement son taux directeur afin de donner un nouveau coup de fouet à l'économie de l'Union, maintenant que la transmission de la politique monétaire semble rétablie avec le programme OMT. La publication cet après-midi des demandes d'allocation chômage aux Etats-Unis vont encore peser certainement sur le cours de la paire, car on prévoit une légère hausse à 352 000 demandes. Dans tous les cas, l'horizon s'obscurcit pour les deux bords de l'Atlantique et, comme à chaque fois, les banques centrales vont devoir jouer le rôle de pompier. Techniquement, la paire eurodollar trouve ce matin toujours un support à 1.2820 et une résistance à 1.3055. On remarquera que c'est la même borne qui avait été donnée hier. Du fait de l'absence de tendance manifeste sur ce cross, il n'est pas vraiment opportun de se positionner aujourd'hui, à moins d'être dans le cadre d'une stratégie de long terme.

AUD-USD
Le dollar australien a été pénalisé hier par deux phénomènes: le ralentissement de la croissance américaine et les rumeurs de nouvelle baisse des taux de la part de la RBA. En effet, l'inflation est ressortie plus faible que prévu dans le pays ce qui a conduit le marché a de nouveau évoqué la possibilité d'une baisse des taux directeurs afin de redonner à l'économie australienne un peu plus de vigueur alors que le chômage est en hausse et l'activité en baisse. De fait, on sait que la mécanique du marché des changes en cas de baisse des taux entraîne à la baisse la devise concernée. Ce fut le cas hier pour le dollar australien qui a trouvé un point bas à 1.0232. La stratégie de la RBA sera à suivre de près dans les prochaines semaines afin de confirmer la possibilité d'une baisse des taux. Aussi, les chiffres des revendications chômage aux Etats-Unis cet après-midi pourraient accentuer l'aversion au risque. D'un point de vue technique, la paire réussit encore à contenir sa baisse grâce au support psychologique de 1.0200. En termes de résistance, la première se trouve ce matin à 1.0300.

USD-JPY
La paire n'a toujours pas réussi à franchir la résistance à 100 yens et a donc encore une fois fini la journée dans le rouge avec un point bas à 99.19. En cas de nouvel échec, on peut même envisager un retour de la paire vers le support à 98.88. Il est probable que tant qu'il n'y aura pas de message décisif envoyé par les autorités nippones pour rassurer les cambistes, la paire échouera à franchir sa résistance. La situation de la paire est par conséquent assez fréquente sur le marché des changes: il s'agit d'une situation de range, actuellement entre les bornes évoquées plus haut. Il est donc difficile pour un trader de prendre position en intraday et il est préférable de jouer à moyen terme une cassure du niveau de 100 yens.

EUR-JPY
Hier, cette paire a évolué dans une bande d'environ 100 pips et a fini à la fin de la session européenne quasiment stable. La paire a évolué autour de 129, incapable également de franchir le niveau de 130 yens. Techniquement, la paire euro/yen trouve ce matin un support à 127.70 et toujours une résistance, on l'aura compris, à 130 yens.

GBP-USD
La livre sterling a profité lors de la séance de mercredi des déboires du dollar américain avec les mauvais chiffres des commandes de biens durables. La paire a ainsi fini dans le vert avec un plus haut à 1.5288. Aujourd'hui est une séance décisive pour cette paire avec la publication du PIB britannique qui fait suite à plusieurs statistiques décevantes et également à la perte du triple A britannique. Il sera intéressant de voir la réaction du marché des changes sachant que dans tous les cas, les cambistes ne prévoient pas d'aide supplémentaire de la part de la Banque d'Angleterre avant le mois de juillet prochain, à l'occasion de la prise de fonction du nouveau gouverneur. Aujourd'hui, la livre sterling trouve un support à 1.5268 et une résistance Ê 1.5370.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :