L'effondrement de la volatilité en 2017

 |   |  328  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La volatilité sur les marchés américains a chuté vendredi. Pour ceux qui ont manqué les épisodes précédents, la volatilité c'est l'indice de peur ou de nervosité des marchés. On la suit principalement avec un indicateur qui s'appelle le VIX, qui est la mesure de la volatilité des actions de l'indice S&P 500. Vendredi il s'est effondré de 10%.

UNE VOLATILITÉ AU PLUS BAS DEPUIS 25 ANS
Et le VIX revient à une encablure de son record de baisse absolu. Un record de baisse depuis la création de l'indice en 1993. On est tout juste à 9%. A ce niveau on peut dire que les investisseurs finissent l'année sans aucune crainte de krach ou même de baisse sur les indices boursiers américains à court ou à moyen terme. S'ils avaient peur, ils achèteraient des contrats d'assurance pour se couvrir contre la baisse et la volatilité monterait.

HAUSSE DES MARCHÉS, BAISSE DE LA VOLATILITÉ
C'est normal que la volatilité soit au plus bas puisque les indices boursiers américains ont touché un nouveau record de hausse. C'est assez logique. Les investisseurs continuent à se ruer sur les actions américaines. Nous sommes sur des records absolus de hausse sur tous les indices américains. Et quand les indices montent, c'est un signe de confiance, et donc la volatilité baisse. Cet effondrement de la volatilité reste cependant une des plus grandes surprises de l'année 2017.
Que personne n'avait anticipée. Personne. Qui aurait pu imaginer qu'avec un Trump à la tête des États-Unis, on aurait un indice de nervosité des marchés au plus bas, sans parler des autres évènements politiques aux États-Unis ou dans le monde comme le Brexit ou encore des évènements économiques et financiers comme la remontée des taux d'intérêt. Chacun de ces éléments aurait pu ou même dû être une...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/12/2017 à 11:05 :
"la Française des Jeux"

Encore un cadeau qui va être fait aux copains puisqu'il n'y a rien de plus lucratif que la française des jeux, le commerce du rêve, or à force d'enlever de l'argent public dans les caisses publiques ça va coincer.

On nous prend pour des gonds.

"Les Françaises sont championnes du monde de handball (encore l'effet Macron?);"

Ça ne fait pas sérieux.

"L'extrême droite rentre au gouvernement en Autriche"

Un pays de l'est de plus de l'UE, de ceux qui profitent le plus de l'argent de l'europe, qui fricote avec ce qui se fait de pire comme mouvement politique, inquiétant, l'europe est en feu et nos crises d'austérité imposées par l’Allemagne car la france est politiquement trop faible, ne font que jeter de l'essence dessus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :