Intelligence artificielle : Microsoft investit 50 millions de dollars pour l'environnement

 |   |  426  mots
Le domaine d'action du fonds va de l'incubation de nouveaux projets jusqu'à la commercialisation de nouvelles technologies, en passant par l'investissement dans les startups les plus prometteuses, a expliqué Brad Smith.
Le domaine d'action du fonds va de l'incubation de nouveaux projets jusqu'à la commercialisation de nouvelles technologies, en passant par l'investissement dans les startups les plus prometteuses, a expliqué Brad Smith. (Crédits : Reuters)
A l'occasion de l'événement Tech For Planet, le président de Microsoft, Brad Smith, a annoncé l'intention du groupe américain de renforcer la dotation de son fonds "AI for Earth", jusqu'à présent limité à 2 millions de dollars. Le fonds interviendra dans quatre domaines: climat, eau, biodiversité et agriculture.

La question environnementale est "l'un des problèmes fondamentaux, mais aussi des principales opportunités de notre époque, qui est celle d'un changement historique".  Et puisqu'elle permet de "comprendre les connexions" entre objets, "l'intelligence artificielle est l'un des facteurs clés" de la quatrième révolution industrielle. C'est en ces termes que le président de Microsoft Brad Smith, invité lundi 10 décembre à l'événement Tech For Planet, organisé à Paris par Numa à la veille du One Planet Summit, a expliqué la dernière décision du groupe américain au service de la cause planétaire. Au cours des cinq prochaines années, Microsoft investira 50 millions de dollars dans l'intelligence artificielle au service du climat.

"Le cloud et l'intelligence artificielle aident déjà des gens partout dans le monde à faire face à des problèmes environnementaux, a-t-il souligné. Nous avons besoin d'innovation venant des gouvernements, mais aussi du business et des individus."

Smart grids et efficacité énergétique

Les 50 millions de dollars iront notamment à "AI for Earth", un fonds d'investissement lancé par Microsoft déjà l'été dernier, mais jusqu'à présent doté de seulement 2 millions. Son domaine d'action va de l'incubation de nouveaux projets jusqu'à la commercialisation de nouvelles technologies, en passant par l'investissement dans les startups les plus prometteuses, a expliqué Brad Smith. Il couvre quatre domaines, dans lesquels Brad Smith a cité des partenariats déjà noués par Microsoft et prouvant l'intérêt du mariage entre intelligence artificielle et cause environnementale.

Dans le cadre du changement climatique, les applications les plus intéressantes concernent aujourd'hui les réseaux électriques intelligents et l'efficacité énergétique, a-t-il précisé. Dans ce dernier domaine, l'intelligence artificielle pourrait permettre de réduire de 15% la consommation électrique des bâtiments, responsables de 40% de la consommation totale, en facilitant ainsi l'essor des véhicules électriques, a expliqué Brad Smith.

Les espèces menacées mieux surveillées

En matière d'eau, le président de Microsoft a cité un partenariat au Texas avec l'entreprise américaine spécialisée Ecolab qui aurait permis de prouver un potentiel de réduction de la consommation de plus de 70%. Dans le domaine de la biodiversité, l'utilisation de l'intelligence artificielle permet notamment de mieux surveiller les espèces menacées. Et dans le secteur de l'agriculture, confrontés aux défis de l'augmentation de la population mondiale et de la réduction des surfaces cultivables, cette technologie peut permettre d'augmenter la production tout en réduisant les impacts environnementaux.

"Nous imaginons un futur où l'intelligence artificielle sera accessible à chaque agriculteur."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2017 à 10:16 :
Moi aussi j'ai donné un euro à un sdf ce matin mais yavait pas les médias qui étaient là pour relayer cette si grande générosité de ma part pourtant...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :