Le bitcoin fait ses débuts en Bourse à 15.000 dollars

 |   |  567  mots
La volatilité était présente dans les vingt premières minutes des échanges : le prix est par exemple monté jusqu'à 16.600 dollars l'unité avant de redescendre.
La volatilité était présente dans les vingt premières minutes des échanges : le prix est par exemple monté jusqu'à 16.600 dollars l'unité avant de redescendre. (Crédits : Ints Kalnins)
Le bitcoin, mère controversée des monnaies virtuelles, a fait son baptême du feu sur une bourse mondiale dimanche au prix de 15.000 dollars l'unité.

Vers 23h20 GMT, le prix de la monnaie virtuelle montait à 15.940 dollars l'unité pour le contrat à terme dont le règlement est prévu le 17 janvier, selon les données de l'opérateur boursier américain Chicago Board Options Exchange (CBOE). Cet instrument financier permet de parier sur l'évolution et l'avenir de la monnaie virtuelle et c'est la première opportunité officielle pour les investisseurs professionnels d'investir dans le bitcoin dont ils se méfient à cause de son absence de régulation et de son manque de transparence.

Un démarrage mouvementé

La volatilité était présente dans les vingt premières minutes des échanges : le prix est par exemple monté jusqu'à 16.600 dollars l'unité avant de redescendre. D'après Bob Fitzsimmons, le responsable des contrats à terme chez la maison de courtage Wedbush Securities, environ 150 opérations ont été effectuées dès les premières minutes. C'est toutefois "assez calme", a-t-il déclaré à l'AFP.

Lors des échanges de pré-ouverture qui ont eu lieu 45 minutes avant le lancement officiel des transactions, le prix s'est élevé à 15.250 dollars, a encore dit M. Fitzsimmons.

Le bitcoin était ainsi à bonne distance du seuil symbolique de 17.000 dollars atteint au cours d'une ascension folle jeudi dernier sur les plateformes alternatives sur internet non régulées. Il était difficile dimanche d'accéder au site internet du CBOE quelques minutes après le démarrage des échanges.

Statista Bitcoin

(Un graphique de notre partenaire Statista)

CME Group, la prochaine place pour le bitcoin

L'un des plus importants opérateurs boursiers au monde, CME Group, va proposer aux investisseurs, dimanche 18 décembre, de spéculer sur des produits dérivés de la monnaie virtuelle bitcoin. La CME avait pour objectif de publier des prix en bitcoins environ une fois par seconde pendant les jours de bourse et un prix de cotation quotidienne basée sur les transactions de plusieurs échanges de bitcoins, avait déjà indiqué la compagnie en mai de cette année.

"Au vu de l'intérêt croissant des clients pour le marché en mutation des monnaies virtuelles, nous avons décidé de proposer un contrat à terme sur le bitcoin", avait indiqué le Pdg du groupe basé à Chicago, Terry Duffy, cet automne dans un communiqué.

"En tant qu'opérateur boursier officiel le plus important au monde sur le marché des changes, CME Group est le lieu naturel pour ce nouveau produit financier qui apportera aux investisseurs de la transparence, un processus de détermination des prix et la capacité à transférer les risques", avait-il ajouté.

Des conditions réglementaires requises

À condition d'avoir répondu à toutes les exigences réglementaires, le groupe CME prévoit de lancer ce nouveau produit, qui apporte un peu plus de légitimité à un objet financier, considéré souvent avec circonspection par les investisseurs.

Le contrat à terme sera réglé en espèce, et basé sur le taux de référence du bitcoin calculé par CME : depuis novembre 2016, la plate-forme boursière agrège vers 16h, heure de Londres, les flux des principales places où s'échangent le bitcoin (Bitstamp, GDAX, itBit et Kraken) pour fixer un prix en dollar, baptisé BRR (Bitcoin Reference Rate).

Selon la firme, la capitalisation du marché des monnaies virtuelles s'élève désormais à 172 milliards de dollars. Le bitcoin en représente 54% ou 94 milliards, soit l'équivalent de la capitalisation boursière de la banque d'affaires américaine Goldman Sachs.

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2017 à 1:54 :
Le bitcoin, la monnaie qui vaut lourd ... en électricité pétrole, charbon et nucléaire jetée par la fenetre , en rechauffement de la planete, Internet est le 3e consommateur d'energie après la chine et les états unis, et la monnaie virtuelle y contribue plus que de raison.
Que la bulle explose, vite !
a écrit le 11/12/2017 à 13:27 :
Le bitcoin c'est déjà de la spéculation sur du vent à la base. Pouvaient ils aller plus loin ? Eh bien oui ! On peut aussi parier à terme sur du bitcoin ! La question est : à quand les options ? !!!
a écrit le 11/12/2017 à 9:19 :
C'est le principe du capitalisme tout ce qu'il ne peut détruire il l'avale.
Réponse de le 11/12/2017 à 13:16 :
Je ne partage pas souvent vos vues, mais je crois que vous avez raison. Le Bitcoin en bourse, c'est le banaliser, et le renvoyer à son sous-jacent, c'est à dire rien..
Réponse de le 11/12/2017 à 14:01 :
C'est retirer tout l'intérêt de base, de toute façon tout ce que la finance touche est immédiatement dénaturée, délavée, rincée, maintenant d'après ce que j'ai lu sur le bitcoin il ne pourrait pas se faire assimiler selon ses concepteurs.

Peut-être qu'il y a un piège anti-financiers à l'intérieur allez savoir... On a le droit de rêver.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :