La ruée vers les marchés émergents

 |   |  325  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Les marchés émergents continuent à attirer les investisseurs. On aurait pu penser qu'avec une politique plus restrictive de la Banque centrale américaine et surtout ces menaces de guerre commerciale, les marchés émergents auraient été sous pression. Il n'en est rien. Tant les indices boursiers que les monnaies affichent des performances à faire pâlir les marchés développés.

CONTINUER À INVESTIR ?
Et l'argent continue à rentrer. Même le mini krach du mois dernier n'a eu que peu d'impact et les fonds spécialisés continuent à attirer les capitaux. Il faut dire que les principales banques américaines conseillent cette semaine à leurs clients de continuer à investir sur les marchés émergents.

QUELS SONT LES ARGUMENTS ?
L'environnement économique mondial avec une révision à la hausse des taux de croissance, des taux d'inflation mieux contrôlés, une croissance des bénéfices des entreprises satisfaisante, des valorisations relativement basses sur une base historique. Pour ces grandes maisons, les marchés émergents ne seraient plus beaucoup plus risqués que les marchés développés.
Rappelons tout de même qu'ils ont progressé de plus de 75% depuis le début de l'année 2016, 35% en 2017, du jamais vu depuis 2009. 3.1% rien que pour le mois qui vient de passer. Et la surperformance est déjà spectaculaire pour des pays comme le Brésil, la Turquie, l'Inde, l'Afrique du Sud, ou encore l'Argentine dont la Bourse a monté de près de 80% en 2017 et de plus de 10% déjà en 2018.

ATTENTION AU CONSENSUS
Je n'aime pas les consensus. Et surtout je continue à penser qu'on ne devrait pas parler des marchés émergents comme d'un seul bloc tant les situations des pays sont différentes. Considérer les pays émergents comme une classe d'actifs monolithique est dangereux. Il faut être très sélectif surtout avec la progression qu'on a déjà...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :