Merkel IV

 |   |  332  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque jour, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

C'est donc parti pour le 4ème mandat de Merkel...Eh oui. Elle est toujours là. Certes un peu affaiblie par son score aux élections. Certes un peu gênée par les quelques mois de flottement pour trouver une coalition. Mais c'est fait.

UNE VICTOIRE COURTE
Le Bundestag l'a élue chancelière. Pas un plébiscite loin de là avec seulement 364 voix sur 709 mais la voilà tout de même chancelière pour la 4ème fois. Et pour la troisième fois avec la grosse coalition avec son parti le CDU, ses alliés le CSU et ses adversaires du SPD. Elle a réussi une fois de plus à se retrouver à la direction du pays.

UN MANDAT POUR QUEL PROJET ?
Toujours évidemment l'économie du pays. Mais on peut quand même se dire que de ce côté-là une grosse partie de la tâche est effectuée. L'Allemagne va très bien, tous les indicateurs sans exception sont au vert. Croissance, emploi, surplus budgétaire, surplus commercial et maintenant hausse des salaires. Le pays n'a pas besoin de réformes profondes pour maintenir sa prospérité. Non.
Elle aura également à gérer une situation politique complexe avec la forte présence de l'extrême droite au Parlement et une majorité courte. Mais ma conviction c'est que le 4ème mandat de Merkel sera européen avec une claire volonté de laisser son empreinte sur une refondation de l'Europe.

UN MANDAT POUR L'EUROPE
Ce ne sera pas simple. Parce qu'il y a des pays comme l'Italie qui vont poser des problèmes, parce qu'il y a des alliances comme celle des pays de l'Est ou celles des pays baltes qui veulent d'ores et déjà limiter les ambitions de réforme. Ça ne sera pas simple aussi avec la France parce que malgré la proximité entre Macron et Merkel, des sujets de fond restent...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :