Nouveau signe d'amélioration pour l'emploi des cadres

 |   |  166  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les chiffres de l'Association pour l'emploi des cadres montrent que le nombre d'offres a progressé nettement en février, y compris sur Internet. Sur un an, la tendance reste encore fortement négative.

L'amélioration de la situation de l'emploi pour les cadres se confirme avec la sortie de crise. Les chiffres de l'APEC, l'association pour l'emploi des cadres, dévoilés ce mercredi, montrent en effet que le nombre d'offres a progressé nettement en février : +29% en données brutes et à nombre de jours ouvrables comparables avec 24.080 offres.

Sur un an, la tendance reste toutefois encore fortement négative mais s'atténue passant en un mois de -22% à -17% avec 235.380 offres d'embauches de cadres.

L'indice des offres sur Internet se redresse nettement lui aussi avec un gain de 40 points à 192 points en février sans toutefois retrouver encore les bons niveaux de 2008 souligne l'Apec.

Par fonction, les offres destinées aux technico-commerciaux (+12%) et aux spécialistes de la distribution (+5%) progressent sur un an. A l'inverse, d'autres fonctions souffrent encore beaucoup : les services techniques (-32% dont -46% dans la qualité et -38% dans les process et méthodes), le marketing (-28%), les études, recherche, développement (-27%) et l'informatique (-26%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2010 à 8:38 :
La plupart des offres qui paraissent depuis quelques temps à l'APEC font quadruple emploi et plus avec les mêmes offres qui paraissent sur cadremploi,monster et pôle emploi.Une recrudescence de ces offres d'emplois paraissant à l'Apec sont proposées par des cabinets de recrutement et même des sociétés d'intérim qui proposent des postes de techniciens.Je l'ai fait remarquer auprès d'une délégation parisienne dont l'interlocuteur m'a répondu que les consultants ne pouvaient pas tout vérifier.Je me souviens qu'il y a quelques années nous étions en contact direct avec les entreprises.Sur 100 réponses à candidature faites en direct sur le le site de l'Apec j'ai reçu 2 réponses négatives de cabinet de recrutement.Il n'y a plus aucun suivi de la part des consultants de l'Apec.J'aimerais bien savoir de quelle manière les bons penseurs de l'Apec calculent leurs statistiques.Une contribution des ingénieurs et cadres apparaissant mensuellement sur les fiches de salaires sert à quoi exactement ? Pour moi cet organisme n'a plus vocation d'exister ce qui permettrait d'effectuer un réajustement justifié des salaires.Autant intégrer l'Apec à pôle emploi et l'état fera des économies de frais de structure.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :