QatarEnergy et ConocoPhillips signent des accords de fourniture de GNL à l'Allemagne

reuters.com  |   |  275  mots
Photo de saad al-kaabi, pdg de qatarenergy et ministre de l'energie du qatar, et ryan lance, et le pdg de conocophillips lors de la ceremonie de signature des accords sur l'exportation de gaz naturel liquefie (gnl) vers l'allemagne[reuters.com]
(Crédits : Imad Creidi)

par Andrew Mills et Maha El Dahan

DOHA (Reuters) - QatarEnergy et ConocoPhillips ont signé mardi deux accords sur l'exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) vers l'Allemagne portant sur une durée d'au moins 15 ans à partir de 2026, le premier contrat de ce type prévoyant la livraison en Europe de gaz extrait du développement du champ qatari North Field.

L'Allemagne s'assure ainsi des livraisons de deux millions de tonnes de GNL par an depuis Ras Laffan, au Qatar, et vers le futur terminal de Brunsbütell, sur la mer du Nord, a précisé le directeur général de QatarEnergy, Saad al-Kaabi, lors d'une conférence de presse commune avec le directeur général de ConocoPhillips, Ryan Lance.

La semaine dernière, QatarEnergy avait signé un accord de fourniture de GNL au chinois Sinopec portant sur une durée record de 27 ans.

Le champ gazier North Field fait partie du plus important gisement de gaz naturel du monde, que le Qatar partage avec l'Iran, où il est appelé South Pars.

Saad al-Kaabi a précisé que des négociations étaient en cours avec des entreprises allemandes en vue de possibles nouveaux contrats d'approvisionnement.

À Berlin, le ministre de l'Economie, Robert Habeck s'est dit satisfait de la durée du contrat conclu avec QatarEnergy tout en précisant que "les sociétés concernées doivent savoir que le terminal de réception en Allemagne devra, en temps voulu, disparaître si nous voulons respecter nos objectif de protection du climat".

(Reportage Maha El Dahan, Andrew Mills, Nadine Awadalla, avec Rachel More à Berlin, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

tag.dispatch();