2020, une pandémie mondialisée... et une crise généralisée

 |  | 1592 mots
Lecture 10 min.
(Crédits : DR)
RETROSPECTIVE 2020. Le 11 mars 2020, l'OMS qualifia la Covid de "pandémie". Le monde entier fût frappé par cette crise sanitaire qui déclencha une crise économique vertigineuse. L'économie mondiale doit faire face à un choc brutal et sans précédent. Retour sur la chronologie d'une crise économique sans précédent.

17 MARS

Coronavirus : l'Etat prévoit un plan massif de 45 milliards d'euros d'aides

Face au marasme économique, le gouvernement prévoit un plan de soutien d'urgence pour tenter d'éviter les faillites et licenciements à répétition. L'exécutif table désormais sur une récession de 1% pour 2020...

Lire l'intégralité de l'article : Coronavirus : l'Etat prévoit un plan massif de 45 milliards d'euros d'aides

19 MARS

Les mesures de soutien sont-elles à la hauteur de la crise ?

La crise du coronavirus oblige les gouvernements de la zone euro et la Banque centrale européenne a annoncer de vastes plans d'urgence économiques pour soutenir a minima l'activité...

Lire l'intégralité de l'article : Coronavirus : les mesures de soutien sont-elles à la hauteur ?

23 MARS

Quelles sont les mesures économiques et sociales du projet de loi d'urgence sanitaire ?

Après quatre journées intensives, le Parlement a adopté dimanche soir le projet de loi d'urgence sanitaire. Outre les mesures de soutien aux entreprises, le texte de loi prévoit des mesures dérogatoires au code du travail. Plusieurs syndicats appellent à une grande vigilance...

Lire l'intégralité de l'article : Quelles sont les mesures économiques et sociales du projet de loi d'urgence sanitaire ?

24 MARS

La récession mondiale pourrait être pire que pendant la crise financière

La récession mondiale consécutive à la pandémie de coronavirus pourrait être pire que celle qui a suivi la crise financière de 2008, a mis en garde lundi la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva au cours d'une téléconférence avec le G20. Elle souligne avoir prévenu les ministres des finances et les banquiers centraux que les perspectives de croissance mondiale étaient "négatives" pour 2020 et indiqué qu'il fallait s'attendre à "une récession au moins aussi grave que pendant la crise financière mondiale sinon pire"...

Lire l'intégralité de l'article : La récession mondiale pourrait être pire que pendant la crise financière

bruno le maire ministre de l'économie

Le coronavirus provoque un effondrement brutal de l'économie française

La multiplication des signaux d'alerte s'amplifie. La mise en oeuvre des mesures de confinement la semaine dernière pour limiter la propagation du coronavirus a provoqué un coup d'arrêt brutal pour de nombreux secteurs. Le tourisme, la restauration, l'événementiel ont connu des pertes de chiffres d'affaires faramineuses durant les premières semaines du mois de mars avec des annulations de réservations ou des reports. Lors d'un point presse ce mardi matin, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a fait part de ses inquiétudes sur les perspectives économiques à venir...

Lire l'intégralité de l'article : Le coronavirus provoque un effondrement brutal de l'économie française

25 MARS

 Le spectre de la récession, un cauchemar pour le gouvernement

Les conséquences économiques du coronavirus pourraient être encore pires que prévu. Lors d'un point presse ce mardi 24, le ministre de l'Economie n'a pas caché ses inquiétudes sur l'état actuel de l'économie tricolore et dans les mois à venir...

Lire l'intégralité de l'article : Le spectre de la récession, un cauchemar pour le gouvernement

31 MARS

 Le plan d'urgence du gouvernement pour soutenir le commerce extérieur

Le gouvernement a annoncé ce mardi un plan de soutien d'urgence aux entreprises exportatrices qui vise à sécuriser leur trésorerie et à "permettre leur rebond à l'international après la crise" sanitaire découlant de l'épidémie de coronavirus.

Lire l'intégralité de l'article : Le plan d'urgence du gouvernement pour soutenir le commerce extérieur

4 AVRIL

 Des parlementaires invitent les citoyens à préparer "le jour d'après"

Quel système de santé demain? Quel monde du travail? Et comment partager le pouvoir? Une soixantaine de parlementaires lancent samedi une consultation en ligne durant un mois pour préparer "le jour d'après" la crise du coronavirus...

Lire l'intégralité de l'article : Des parlementaires invitent les citoyens à préparer "le jour d'après"

Jusqu'à 240 milliards d'euros de crédit pour les pays en difficulté en zone euro

Le président de l'Eurogroupe, Mario Centeno, affirme qu'"une ligne de crédit pouvant aller jusqu'à 240 milliards d'euros va être activée et ouverte à tous les pays" par le biais du Mécanisme européen de stabilité (MES), dans une interview à plusieurs journaux européens...

Lire l'intégralité de l'article : Jusqu'à 240 milliards d'euros de crédit pour les pays en difficulté en zone euro

7 AVRIL

 UE : vers un plan de sauvetage, sans "coronabonds"

Les pays de l'UE semblaient proches de s'entendre sur de premières mesures économiques communes face au coronavirus, selon des sources européennes lundi, mais pas au niveau d'ambition réclamé par l'Italie, l'Espagne ou la France...

Lire l'intégralité de l'article : UE : vers un plan de sauvetage, sans "coronabonds"

9 AVRIL

 500 millions de personnes menacées de pauvreté dans le monde

La propagation du virus pourrait plonger près de 280 millions de personnes dans la pauvreté en Asie et 90 millions sur le continent africain selon de récents chiffres rapportés par l'ONG Oxfam...

Lire l'intégralité de l'article : 500 millions de personnes menacées de pauvreté dans le monde

15 AVRIL

 Coronavirus : ce que proposent les économistes face au cataclysme

Plan de relance, annulation des créances fiscales et sociales pour les entreprises en grande difficulté, accompagnement renforcé des personnes non éligibles à l'assurance-chômage...lors d'un séminaire la semaine dernière, plusieurs économistes et chercheurs du conseil d'analyse économique (CAE) ont fait de multiples propositions pour limiter la casse économique et sociale provoquée par la pandémie...

Lire l'intégralité de l'article : Coronavirus : ce que proposent les économistes face au cataclysme

16 AVRIL

Finances publiques : cinq chiffres vertigineux qui montrent l'ampleur de la crise

Déficit, dette, dépenses... les finances publiques vont être mises à rude épreuve cette année. Face à la récession, le gouvernement a annoncé des mesures de soutien aux entreprises et aux salariés pour tenter de limiter la casse économique et sociale. Ce premier éventail de dispositifs a été enrichi de nouvelles mesures ces derniers jours pour affronter une crise qui s'installe dans la durée...

Lire l'intégralité de l'article : Finances publiques : cinq chiffres vertigineux qui montrent l'ampleur de la crise

20 AVRIL

Des pertes abyssales pour l'économie française

Les conséquences économiques et sociales du coronavirus s'amplifient. Selon l'observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiée ce lundi 20 avril, l'impact de deux mois de confinement est estimé à environ 120 milliards d'euros, soit 5 points de produit intérieur brut (PIB) annuel en moins...

Lire l'intégralité de l'article : Des pertes abyssales pour l'économie française

22 AVRIL

Plan de relance : un parcours semé d'embûches pour l'Europe

Les chefs d'Etats des 27 pays de l'Union européenne doivent se réunir ce jeudi 23 avril lors d'une visioconférence pour tenter d'élaborer un plan de relance à l'échelle du continent. Les divisions houleuses au sein du Vieux continent risquent une nouvelle fois de resurgir alors que la récession frappe un grand nombre de pays.

Lire l'intégralité de l'article : Plan de relance : un parcours semé d'embûches pour l'Europe

Coronavirus: l'autriche va durcir le confinement pour trois semaines

29 MAI

L'économie française connaît sa pire récession depuis 1968

La pandémie a fait vaciller l'économie française. Selon la dernière estimation de l'Insee publiée ce vendredi 29 mai, le produit intérieur brut (PIB) a reculé de 5,3% au premier trimestre. Lors de leur précédente évaluation, les économistes de l'organisme de statistiques avaient tablé sur un repli de 5,8%. Cette importante révision de 0,5 point s'explique "par le remplacement de certaines estimations et extrapolations pour le mois de mars, très affecté par les mesures de confinement, par les indicateurs habituels, notamment dans les services de transports et l'investissement en services"...

Lire l'intégralité de l'article : L'économie française connaît sa pire récession depuis 1968

12 JUIN

 Après le confinement, fort rebond des créations d'entreprises

Les créations d'entreprises ont rebondi de 59,9% au mois de mai en France, avec la sortie du confinement, sans toutefois retrouver leur niveau d'avant-crise, a rapporté l'Insee vendredi. Elles avaient chuté de 33,4% en avril et de de 25,7% en mars, rappelle l'Institut national des statistiques...

Lire l'intégralité de l'article : Après le confinement, fort rebond des créations d'entreprises

13 JUIN

 Près de 7 cadres sur 10 aimeraient s'installer "au vert"

Près de 7 cadres sur 10 aimeraient s'installer "au vert" et parmi ces candidats au déménagement, plus de 8 sur dix souhaitent "améliorer leur qualité de vie", selon un sondage du site de recrutement spécialisé Cadremploi publié vendredi...

Lire l'intégralité de l'article : Près de 7 cadres sur 10 aimeraient s'installer "au vert"

15 JUIN

Les propositions fiscales de Piketty et Stiglitz pour le monde d'après

Impôt mondial sur les sociétés, taxes progressives sur les services numériques, transparence sur la richesse offshore... face au marasme économique, les deux célèbres économistes plaident pour une refonte en profondeur du système fiscal international...

Lire l'intégralité de l'article : Pandémie : les propositions fiscales de Piketty et Stiglitz pour le monde d'après

3 JUILLET

En Europe, la reprise en ordre dispersé menace la croissance

L'indice PMI composite de la zone euro, qui rassemble services et industrie manufacturière, est remonté à 48,5 après 31,9 en mai et 47,5 en estimation "flash", se rapprochant du seuil de 50 au-dessus duquel il traduit une croissance de l'activité globale du secteur privé. Malgré ce frémissement, la reprise en ordre dispersé risque de peser à plus long terme sur la croissance de la zone euro minée par des divisions internes...

Lire l'intégralité de l'article : En Europe, la reprise en ordre dispersé menace la croissance

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2021 à 21:33 :
Vous avez oublié la fin de la démocratie dans les principaux pays occidentaux, et tout particulièrement en France, où Macron met un point d'honneur à être le premier de la classe du n.o.m
a écrit le 01/01/2021 à 14:07 :
Novembre 2019, énorme crise dite du repo pour repository, sorte de clearstream interbancaire local, le même mois début du covid en Chine.

La finance respire, ouf, cette crise pourra passer pour une crise sanitaire...
a écrit le 01/01/2021 à 12:35 :
Un documentaire interessant de 1972 : les archives de la RTS ,une solution de sortir de crise pour les années 2030.( une solution proposé par l’ordinateur de l’époque ) source : vidéo sur Facebook.
Le monde était en récession économique un an avant l’apparition de ce virus planétaire.
Réponse de le 02/01/2021 à 12:57 :
On est en récession depuis la création de la 5ème république, déjà du temps de De Gaule qui au sortir de la guerre n'avait pas de problème de chômage, il avait réussi à mettre la France en grève... Depuis on a fait que perdre du pouvoir d'achat a chaque fois qu'on nous annonce une augmentation du SMIC cela signifie une perte de ce pouvoir d'achat par le cumule des autres augmentations...
Désolé mais cette république est morte depuis le début et bientôt il y aura une nouvelle révolution (actuellement évité par le numérique).
a écrit le 01/01/2021 à 10:51 :
Enfin, un titre neutre et objectif : Oui, il y a eu une pandémie, ET une crise généralisée, les deux étant plus ou moins décorrélés. Comme dit citoyen blasé, c'est le confinement qui a déclenché la crise, pas le COVID. Et même s'il n'y avait pas eu de confinement, il y aurait peut-être eu la crise, vu qu'on l'attendait depuis longtemps.
a écrit le 01/01/2021 à 10:19 :
Ne jamais oublier que cette crise économique n'est due qu'à la seule volonté de notre classe dirigeante, c'est elle et elle seule qui a décidé de paralyser l'économie afin de préserver les personnes âgées. Je pense qu'il va falloir souvent leur rappeler à tout ces gens qui adorent fuir leurs responsabilités, passe temps numéro un pour eux mêmes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :