A 5,5% en 2021, le FMI révise à la baisse la croissance française

 |  | 932 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : YURI GRIPAS)
Le Fonds monétaire international a revu sa prévision de croissance à la baisse de 0,5 point pour 2021. L'endettement des entreprises et la flambée du chômage sont les principaux risques à venir, selon les économistes de l'institution internationale.

La persistance du virus freine la reprise. Selon les dernières projections du Fonds monétaire international rendues publiques ce mardi 19 janvier, la croissance du produit intérieur brut (PIB) devrait accélérer de 5,5% en 2021. A l'automne, l'institution basée à Washington anticipait une hausse du PIB de 6%. Les économistes soulignent que "la France est l'un des pays les plus touchés au monde". La multiplication des nouveaux variants et le renforcement des mesures d'endiguement ont amené le fonds a révisé à la baisse ses prévisions. La plupart des conjoncturistes tablent désormais sur un retour de la croissance à partir du second semestre 2021. A l'échelle européenne, la détérioration des règles sanitaires ont obligé les autorités de la plupart des pays à durcir leurs mesures de restrictions. Si la campagne de vaccination laisse entrevoir le bout du tunnel dans les milieux économiques et financiers, les différents problèmes de logistique et d'approvisionnement engendrent déjà des embouteillages dans les centres de vaccination.

Lire aussi : CARTE. La course à la vaccination dans les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/01/2021 à 19:05 :
notre premier partenaire économique l'Allemagne prévoie une croissance de 3,5% en 2021 et l'optimiste Le Maire juge que la France va dépasser les 6% . il est très fort notre ministre de l'Economie .
a écrit le 20/01/2021 à 11:10 :
0% voir négative vu comme c'est parti en 2021 avec ce gouvernement qui est en train de détruire l'économie. Le sanitaire très bien mais bientôt ce sera même plus possible. Merci Macron.
a écrit le 20/01/2021 à 6:53 :
Les taux boursiers US sont en train de remonter, ce qui signifie que le prix a payer pour un emprunteur sera a la hausse. Certes nombreux diront, c'est peanut, mais tout peut changer tres rapidement.
L'europe elle continue de croire au pere Noel. Planche a billet....
Faudra pas vous etonner quand ca vous tombera sur le cornet et.....dans pas longtemps.
Si vous avez du cash, achetez de la pierre, de l'or.
Pas du speculatif, totalement artificiel.
La reprise europeenne sera atonne, la France n'en parlons pas un cataclysme social est en marche.
En 22 votez....mieux.
a écrit le 19/01/2021 à 18:33 :
Nous ne connaissons pas grand chose sur le virus, ses variants, les résultats de la vaccination éventuelle, les problèmes rencontrés par les autres pays, l'évolution presque quotidienne des contaminations,... donc sur l'impact économique et financier, et on fait des prévisions sur une hypothétique croissance ! Ubuesque
a écrit le 19/01/2021 à 17:51 :
Je note surtout que le FMI demande à la France de commencer à dresser un plan pour réduire sa dette après le retour à la normale post covid. Mais notre addiction au déficit est tellement forte que je suis près à parier que rien ne sera fait. Tous les partis sont surtout en train de dresser la liste de cadeaux pour épater et séduire les futurs électeurs crédules et dieu sait s'il y en a. Autant qu'en Amérique.
a écrit le 19/01/2021 à 17:25 :
Etrange non tout ce petit monde, parce que ce n'est que ça, du petit monde, qui sait exactement comment tout va se passer ?

Pourquoi le faire alors si aucune nouvelle bonne ou mauvaise nous attend ? SI de toutes façons ça ne sert à rien de continuer ?

Aliénant

"Si vous ne trouvez plus rien, cherchez autre chose" Brigitte Fontaine

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :