Affaire Tapie : Lagarde se mettra en congé du FMI pendant son procès à Paris

Accusée de "négligences graves" ayant permis de détourner des fonds publics, l'ancienne ministre de l'Économie et des Finances de Nicolas Sarkozy est convoquée devant la CJR, juridiction d'exception, mi-parlementaire mi-judiciaire, qui juge les ministres pour des crimes et délits commis "dans l'exercice de leurs fonctions". Le procès doit se dérouler du 12 au 20 décembre.
Interrogée par l'Obs, dans l'édition datée du 1er décembre, pour savoir si elle se mettra en congé pendant le procès, prévu du 12 au 20 décembre, la directrice générale du FMI Christine Lagarde répond oui.
Interrogée par l'Obs, dans l'édition datée du 1er décembre, pour savoir si elle se "mettra en congé" pendant le procès, prévu du 12 au 20 décembre, la directrice générale du FMI Christine Lagarde répond "oui". (Crédits : Reuters)

La directrice générale du FMI Christine Lagarde indique dans une interview qu'elle se mettra en congé de l'organisation internationale, sans complètement couper les ponts, pendant son prochain procès à Paris, pour "négligences" dans un volet de l'affaire Tapie.

Interrogée par l'Obs, dans l'édition datée du 1er décembre, pour savoir si elle se "mettra en congé" pendant le procès, prévu du 12 au 20 décembre, elle répond "oui". Sur le fond du dossier, la directrice générale du FMI se contente de déclarer:

"Mes avocats trouveront les moyens juridiques de faire face à cette situation étrange."

L'Etat avait dû verser 404 millions d'euros à Bernard  Tapie

L'ancienne ministre de l'Économie et des Finances de Nicolas Sarkozy est convoquée devant la CJR, juridiction d'exception, mi-parlementaire mi-judiciaire, qui juge les ministres pour des crimes et délits commis "dans l'exercice de leurs fonctions". Elle doit répondre de "négligences graves" ayant permis de détourner des fonds publics.

Ces "négligences" seraient intervenues d'abord lorsque Mme Lagarde a accepté à l'automne 2007 de recourir à un arbitrage dans un vieux contentieux entre Bernard Tapie et l'ancienne banque publique Crédit Lyonnais; ensuite lorsque la ministre a décidé, en juillet 2008, de ne pas faire de recours contre la décision du tribunal arbitral. Cette sentence privée avait alloué 404 millions d'euros à l'homme d'affaires.

Procédure pénale en cours pour Bernard Tapie et Stéphane Richard

Cet arbitrage a depuis été annulé pour fraude sur le plan civil, et fait l'objet d'une procédure pénale encore en cours dans laquelle Bernard Tapie et l'ex-directeur de cabinet de Christine Lagarde à Bercy, Stéphane Richard, sont mis en examen. Les juges d'instruction suspectent un "simulacre" organisé pour favoriser l'homme d'affaires.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 06/12/2016 à 11:55
Signaler
QUI A DIT SUIVENT QUE TU SOIT RICHE OU MISERABLE?LA JUSTICE ET SOUVENT UNE AFFAIRE DE CLASSE SOCIAL/CAR LES SEUL POUVENT SE PAYEZ DES AVOCATS CE SONT LES RICHES/ LES JUGES LES AVOCATS SONT SOUVENT DES ENFANTS DES CLASSES DITE SUPERIEURE/ CAR SE SONT...

à écrit le 03/12/2016 à 9:31
Signaler
Robert Hue pourrait-il la remplacer pendant ce laps de temps ? !

à écrit le 02/12/2016 à 15:45
Signaler
Stéphane richard est mis en examen pour "escroquerie en bande organisée". Délit susceptible de 5 ans de prison et d'une amende de 375 000 €. Christine Lagarde, sa supérieure directe est mise en examen pour "négligence grave". En droit qui dit nég...

le 02/12/2016 à 17:58
Signaler
Si vous pensez Sarkozy, il est couvert pour ces faits allégués par l'immunité présidentielle. Désolé. Mais de toute façon la "bande organisée" sera bien difficile à prouver... d'autant plus que deux des trois juges arbitres qui ont rendu la sentence ...

à écrit le 02/12/2016 à 14:40
Signaler
C n'est pas de la justice comme tout citoyen elle ne risque pas grand chose!!! Lamentable surtout si vous volez un kilo d'oranges .......

à écrit le 02/12/2016 à 14:36
Signaler
aha, encore un signe de dysfonctionnement des démocraties : pourquoi un tribunal "spécial" pour les ministres, machins en tout genre ? parce que les citoyens et juges ne sont pas assez compétents ? encore un montage pour dire à la populace : "regarde...

à écrit le 02/12/2016 à 12:09
Signaler
Chère patronne, "Se mettre en congé, mais ne coupera pas les ponts". On en conclue quoi? Qu'elle va toujours continuer à être payée à faire la grasse matinée. Au rythme du procès, ça va être la belle au bois dormant qu'il faudra secouer pour la révei...

à écrit le 02/12/2016 à 11:19
Signaler
C'est bien que la CJR se forme enfin et commence par Lagarde, surtout qu'elle ne perde pas la main par la suite, que sarkozy et tout ses amis suivent, on se doute par contre bien entendu que l'intégrité de fillon sera préservée hein...

le 02/12/2016 à 18:03
Signaler
Dans cette affaire Sarkozy ne risque ABSOLUMENT rien (immunité présidentielle). Et honnêtement Lagarde ne risque pas grand chose non plus. Estoup non plus puisqu'il est seul juge arbitre mis en examen parmi les 3 et qu'ils ont rendu leur arbitrage à ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.