Bartolone promet une écotaxe poids lourds en Ile-de-France

 |   |  480  mots
Claude Bartolone, tête de liste socialiste pour les régionales en Ile-de-France, invoque le besoin de recettes de la région qui va devoir moderniser le système de transports.
Claude Bartolone, tête de liste socialiste pour les régionales en Ile-de-France, invoque le besoin de "recettes" de la région qui va "devoir moderniser" le système de transports. (Crédits : Reuters)
Claude Bartolone, tête de liste socialiste pour les régionales en Ile-de-France, a annoncé dimanche que s'il était élu en décembre, il mettrait en place une écotaxe poids lourds francilienne afin de financer la modernisation du système de transports de la région.

Claude Bartolone, tête de liste socialiste pour les régionales en Ile-de-France et président de l'Assemblée Nationale, a de nouveau réitéré son souhait de mettre en place une écotaxe régionale.

Le candidat au scrutin régional invoque le besoin de "recettes" de la région, qui va "devoir moderniser" le système de transports "puisque l'Etat nous a laissé tomber sur les infrastructures de transports, les rails, les caténaires, la signalisation" et "les wagons qui n'ont pas encore été changés".Claude Bartolone a ainsi annoncé sur France 3 "une taxe sur les poids lourds, étrangers en particulier, qui traversent notre région".

S'il souhaite "lutter contre le tout camion ou le tout voiture", il ne veut pas "imposer ni les usagers des transports ni nos entreprises, qui payent le versement transport, il faut qu'on ait des moyens pour qu'enfin, notamment au niveau gouvernemental, on se rende compte qu'il ne faut pas abandonner les transports du quotidien, comme le RER A, pour le tout TGV", a ajouté l'élu PS de Seine-Saint-Denis qui plaide depuis plusieurs semaines en faveur de cette taxe.

Les Républicains favorables, mais ...

"Ecotaxe en Ile de France: oui mais seulement sur les poids lourds en transit. Stop au martyre fiscal des entreprises franciliennes!", avait alors réagi Valérie Pécresse sur Twitter le 11 août, actuelle chef de file de la droite et du centre pour les régionales en Ile-de-France. Dans le "pacte régional pour l'air" proposé lundi 21 septembre par Valérie Pécresse (Les Républicains) et ses alliés Chantal Jouanno (UDI) et Yann Wehrling (MoDem), figure d'ailleurs la mise en place d'un péage de transit pour les poids lourds qui traversent la région sans s'y arrêter.

Une pollutaxe pour les Verts

De son côté, Emmanuelle Cosse (EELV), tête de liste des écologistes aux régionales en Ile-de-France a annoncé lundi dernier que la lutte contre la pollution de l'air serait son "objectif majeur" dans la région capitale, avec un plan de 3 milliards d'euros sur la mandature.

Elle s'est engagée à mettre en place au titre de l'expérimentation qui serait donnée aux régions une "pollutaxe pour les poids lourds et les autocars internationaux" pour un rendement espéré de 400 millions d'euros par an.

Une idée abandonnée par Matignon

En août, Matignon avait coupé court aux velléités d'élus locaux de ressusciter au niveau régional l'écotaxe, abandonnée en 2014 par l'exécutif. L'idée avait été lancée par le député du Pas-de-Calais et ancien ministre Frédéric Cuvillier, avec lequel Pierre de Saintignon, tête de liste PS aux régionales pour le Nord-Pas-de-Calais-Picardie, s'était dit "d'accord". Dans la foulée, Claude Bartolone s'était déclaré "favorable" à une telle taxe en Ile-de-France.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/09/2015 à 20:29 :
Et voilà les nouveaux féodaux ! Ils sont prêts à inventer toutes les taxes qui leur permettront de financer leur pouvoir ! Alors, on commence par une éco-taxe en Ile-de-France pour tous les camions non franciliens, puis une éco-taxe en Alsace-Lorraine-etc pour tous les camions non alsaciens-lorrains-etc, puis une taxe en Poitou-Charentes-etc pour tous les camions non poitevins-charentais-etc... Et nous voilà avec 13 éco-taxes en France. C'est-y pas beau la décentralisation ??!!! Les charognards salivent déjà... Parce qu'après les camions, il y aura l'éco-taxe sur les véhicules de tourisme ; et alors là bonjour le coût des vacances...
a écrit le 28/09/2015 à 16:05 :
Vous ne le savez pas sans doute mais un reservoir de poids-lourd peut faire 1500 litres! (cf scania)
Suffit de limiter a 400l maxi et ils payeront la tip
Réponse de le 28/09/2015 à 23:08 :
Ceux qui vont en Italie, ils achètent avant, très cher la bas (y a 3 ans, en Sardaigne, gazole 1,7€/L essence 1,8€/L (gazole à 1,3€/L en France à l'époque) et pareil sur le continent. Le Luxembourg, c'est recommandé (sauf y aller exprès :-) ) !
En Suède, sur les pompes à gazole, il y a deux boutons, un 'voiture', un 'camion'. Je me demandais pourquoi et un jour en ai trouvé une avec juste "camion' et un panneau qui disait (en suédois) que c'était pour avoir un débit supérieur. Sinon, ils y passeraient la journée pour remplir le réservoir.
a écrit le 28/09/2015 à 14:26 :
Moi, je serai plutôt favorable à une polititaxe afin que nos dirigeants ouvrent les yeux sur la réalité de la vie des Français au quotidien. Autre solution, créer un fond de recherche pour mettre au point un vaccin anti-conneries électives !!!
a écrit le 28/09/2015 à 14:10 :
Il se confirme donc que l'abandon de l'écotaxe, pour lequel le dispositif technique était prêt et fonctionnel, a été un formidable gâchis puisqu'au moins deux régions -et pas des moindres- souhaitent la rétablir. Ce qu'il fallait faire c'était la maintenir en l'état (ce qui aurait évité de devoir dédommager Ecomouv) et la compenser pour les entreprises françaises de transport sous forme par exemple d'un crédit d'impôt.
a écrit le 28/09/2015 à 13:57 :
Faudrait lire le commentaire en sa totalité la taxe serait uniquement pour les camions étrangers, je pense que vous avez une analyse de bobo de gauche.
a écrit le 28/09/2015 à 13:57 :
Faudrait lire le commentaire en sa totalité la taxe serait uniquement pour les camions étrangers, je pense que vous avez une analyse de bobo de gauche.
a écrit le 28/09/2015 à 13:34 :
camion, véhicule léger, scooter, skate-board, trotinette, poussette, vélo, parachute, ...

Écotaxe ?
On joue comme on aime !
a écrit le 28/09/2015 à 13:32 :
La gauche toujours aussi nulle. Au lieu de chercher à faire des économies, on crée de nouvelles taxes. Et puis cela revient à dire : si vous payez, vous pouvez polluer. C'est le degré zéro de la politique et de l'intérêt général.
a écrit le 28/09/2015 à 12:37 :
Qu il laisse la place au jeune...la direction de l Assemblée nationale est bien suffisante pour ce retraite et puis si il est si école il peut s'acheter un vélo c'est bon pour garder la forme a son âge....allez outs dehors
a écrit le 28/09/2015 à 12:08 :
Le programme du candidat PS: taxes, redevances, impôts..... Je ne sais pas encore pour qui voter, mais cet homme n'aura pas ma voix pour les élections régionales c'est certain.
a écrit le 28/09/2015 à 11:52 :
Bartolone ...peut 'être veut restaurer Ecomouv' ? bon d'abord ...S. Royal doit payer 600 Millions + 200 Millions d'EUR ,pour rupture de contrat....
Réponse de le 28/09/2015 à 23:13 :
Il touche déjà une taxe sur les bureaux et constructions en Ile de France, pour justement "alimenter"(crédits) l'infrastructure de transports. mais plus y en a, plus ça va vite et permet d'être ambitieux.
L'écoTaxe est assurée via 2cts/litre de carburant, sauf que c'est l'Etat qui encaisse et distribue à qui il veut, voire garde tout. Régionale, locale, elle irait dans sa poche locale pour usage local des transport locaux.
a écrit le 28/09/2015 à 11:28 :
Taxe, taxe, taxe..... C'est facile et ça contente ceux qui ne sont pas concernés. Au final, ce pays décline car pourquoi y investir et pourquoi y travailler? Le coût collectif de cette névrose taxatoire est incommensurable. La France rentre dans le club des pays pauvres et déclinants. C'est ce que tout le monde pense à l'étranger.
a écrit le 28/09/2015 à 11:13 :
Le réseau routier très dense autour de Paris a été payé par la collectivité.
Le passage par Paris est obligé en raison de la centralisation historique du réseau.
Ou bien la taxe revient à l' etat, ou bien il n' y a pas de taxe.

Si ce projet se réalise , ce sera le coup d' envoi du "chacun pour soi" des agglomérations qui finiront par privatiser au fur et a mesure de la baisse des dotations : péages privatisés tous les km, fiefs, féodalité etc..

Le procédé de langage "éco-" est usé jusqu a la corde, et éveille une réaction épidermique. Quand bien même ils le remplaceraient par "pollu-", le procédé est grossier et visible.
Il vaudrait mieux dire la vérité (degraissage de l' etat : les villes achetent le reseau a l etat, puis en font ce qu' elles veulent) ou tout au moins changer de mentors
a écrit le 28/09/2015 à 10:41 :
V. Pecresse le devance dans les sondages, alors Bartolone s'affole ! On va avoir droit à beaucoup de promesses! Promesses qui, évidemment ne seront pas tenues: F. Hollande a montré la voie!
Ce qui ne sera pas promis, mais qui se fera, ce sont des augmentations d'impôts et de taxes! Là on entre dans la religion socialiste !
a écrit le 28/09/2015 à 10:27 :
On est heureux, cela fesait longtemps que l'on n'avait pas eu Une nouvelle taxe. enfin ils respectent leurs engagements taxer toujours taxer. C'est pour la bonne cause me direz vous, la hausse du foncier aussi c'est pour pouvoir exproprier. On est dans la droite ligne des hausses généralisés comme celle du chaumage et de la pauvreté.
a écrit le 28/09/2015 à 10:26 :
On est heureux, cela fesait longtemps que l'on n'avait pas eu Une nouvelle taxe. enfin ils respectent leurs engagements taxer toujours taxer. C'est pour la bonne cause me direz vous, la hausse du foncier aussi c'est pour pouvoir exproprier. On est dans la droite ligne des hausses généralisés comme celle du chaumage et de la pauvreté.
a écrit le 28/09/2015 à 10:12 :
Bartelone est comme un gamin devant un flippeur, il titille tous les boutons de droite et de gauche pour éviter l'échec aux élections régionales

qu'il se rassure Bartelone,

il va connaître une débâcle comme résultat de la Vallsologie gouvernementale
a écrit le 28/09/2015 à 9:45 :
Quel courage ! Oui , en idf on est des tondus et on se la fermera pas comme ces bretons qui ont eu le courage de tout bloquer
a écrit le 28/09/2015 à 9:36 :
Pourquoi "ecotaxe" et pas "taxe" tout court. Le "eco" c'est sensé faire avaler la pillule genre "on avait pas le choix, c'est pour l'environnement" ?
a écrit le 28/09/2015 à 8:36 :
Les bobos de gauche ne connaissent que deux mots, taxes et impôts. Le mieux serait de faire payer une vignette aux camions étrangers qui traversent le pays comme c'est déjà pratiqué ailleurs, on ne demande pas à Valls d'inventer l'eau chaude, il n'a qu'à copier.
Réponse de le 28/09/2015 à 10:26 :
100% d'accord. Rien que sur l'A8, sur 10 camions, nous avons généralement 7 à 8 roumains, hongrois, polonais... et 2 à 3 français, espagnols ou italiens. De plus très dangereux car doublant à des vitesses records et n'importe comment. Ces transporteurs ne paient pas d'impôts (ils sont d'ailleurs très souvent issus de la délocalisation, sic Norbert Dentresangle) en France et utilisent nos moyens routiers.
Réponse de le 28/09/2015 à 11:43 :
méfiez vous, vous devez avoir des gênes de bobos de gauche, parce que votre vignette c 'est une taxe aussi cqfd.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :