Belloubet, Parly, Griveaux... les nouveaux venus du gouvernement Philippe II

 |   |  288  mots
Le gouvernement Philippe 2 voit arriver de nouvelles têtes avec un nouveau savant dosage entre des personnalités de droite et de gauche, notamment issues du PS.
Le gouvernement Philippe 2 voit arriver de nouvelles têtes avec un nouveau savant dosage entre des personnalités de droite et de gauche, notamment issues du PS. (Crédits : POOL)
INFOGRAPHIE - Avec plus d'une heure de retard, comme à son habitude désormais, le secrétaire général de l'Élysée, Alexis Kohler, a présenté les 29 membres du gouvernement Philippe. Il est composé de 19 ministres pour 10 secrétaires d'État.

Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont finalement été obligés de procéder à un remaniement gouvernemental plus important que prévu après les départs des ministres MoDem et assimilés, François Bayrou (Justice), Marielle de Sarnez (Affaires européennes) et Sylvie Goulard (Armées). Sans parler du "En Marche !" Richard Ferrand (Cohésion des territoires), qui a lui aussi "décidé" de partir.

Résultat, alors que l'Executif voulait simplement mener quelques "ajustements techniques" au lendemain des élections législatives et tenter de "débaucher" quelques personnalités supplémentaires chez "Les Républicains" (LR), il a dû revoir ses plans et nommer de nouveaux ministres à des fonctions régaliennes.

Ainsi, entrent au gouvernement "Philippe 2":

  • Ministres :

Nicole Belloubet remplace François Bayrou en tant que ministre de la Justice et garde des Sceaux;

Florence Parly remplace Sylvie Goulard au poste de ministre des Armées;

Jacques Mézard remplace Richard Ferrand comme ministre de la Cohésion des territoires;

Stéphane Travert est nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation;

Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur;

Nathalie Loiseau remplace Marielle de Sarnez en tant que ministre chargée des Affaires européennes.

  • Secrétaires d'État :

Sébastien Lecornu et Brune Poirson sont nommés secrétaire d'État auprès du ministre chargé de la Transition écologique;

Jean-Baptiste Lemoyne, nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe;

Geneviève Darrieussecq, nommée secrétaire d'État auprès du ministre des Armées;

Julien Denormandie, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires;

Benjamin Griveaux est nommé secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2017 à 10:10 :
Le Roi Macron savoure sont plaisir avec les nouveaux venus très féminisé du gouvernement Philippe II. Il aura des novices et des expérimentés cela promet d'être très chaud sur les dossiers mais la première dame "Reine Brigitte" a qui on lui prédit un rôle à l’Élysée maintiendra de l'ordre dans la maison et surveillera la fougue de son petit et jeune roi pour éviter tout débordement.
a écrit le 23/06/2017 à 10:07 :
Voilà un groupe de randonneur gouvernemental sorti de leur pantouflage de leur administration d'état française pour une république en marche technocratique comme on a l'habitude d'avoir depuis des décennies dans notre pays. Rien ne change, vous avez dit renouveau ?
a écrit le 22/06/2017 à 16:21 :
Le Roi Macron savoure sont plaisir avec les nouveaux venus très féminisé du gouvernement Philippe II. Il aura des novices et des expérimentés cela promet d'être très chaud sur les dossiers mais la première dame "Reine Brigitte" a qui on lui prédit un rôle à l’Élysée maintiendra de l'ordre dans la maison et surveillera la fougue de son petit et jeune roi pour éviter tout débordement.
a écrit le 22/06/2017 à 14:46 :
Voilà un groupe de randonneur gouvernemental sorti de leur pantouflage de leur administration d'état française pour une république en marche technocratique comme on a l'habitude d'avoir depuis des décennies dans notre pays. Rien ne change, vous avez dit renouveau ?
a écrit le 22/06/2017 à 13:22 :
Reste a purger la justice et les médias .
a écrit le 22/06/2017 à 12:29 :
Une fois enlevés les énarques, il reste quoi ?
a écrit le 22/06/2017 à 11:10 :
Beaucoup de monde tout ça!!! tres inefficasse!
a écrit le 22/06/2017 à 11:09 :
Macron n’a donc même pas besoin de Bayrou et du MoDem pour mener à bien la politique dictée par les traités européens, la Commission européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et l’OTAN et pour signer une fois l' an les GOPE...

Tous ces événements sont d’autant plus inquiétants pour la suite – et notamment pour la paix civile – que les élus de LREM sont pour beaucoup d’entre eux des élus nouveaux et inexpérimentés, qui ne pourront rien refuser à l’exécutif parce qu’ils lui doivent tout.

https://www.upr.fr/actualite/europe/les-gope-grandes-orientations-politique-economique-feuille-route-economique-matignon
a écrit le 22/06/2017 à 10:56 :
Voilà une équipe que n'aurait pas désavoué Hollande...
a écrit le 22/06/2017 à 10:54 :
MAINTENENT YAKABOSSE? IL Y A UNE GRANDE ATTENTTE DE VOIR SI LES CENTRISTES ARRIVE A S ENTENDRE ENSENBLES? CAR SI CELA NE FONTIONNE PAS ? ON VAS SUBIRE ENORMEMENT DE CHANGEMENT DE NOUVEAUX GOUVERNEMENT ET LA FRANCE NE SE RELEVERAS PAS.? REGARDEZ EN L ITALIE ? SEUL L ALLEMAGNE NOUS MONTRE L EXENPLE OU TOUS ET NEGOSIER AVEC LES SYNDICATS ET L OPOSITIONS???
a écrit le 22/06/2017 à 10:44 :
Macron n'a rien compris ! On se retrouve avec un gouvernement d'ENA-Technocrates fonctionnaires formés pour en rester aux directives et incapables de prendre des vrais responsabilités comme dans le privé. On va continué à réformer le secteur marchand dont les salariés du privé vont continués à suer et entretenir les agents publics et territoriaux en doublons ou sans utilités. La France finira par rejoindre l'Italie et la Grèce ruinés par l’État ses administrations publiques et territoriales pour absences de réformes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 22/06/2017 à 12:26 :
@ NUL .. : + 1000, hélas ...
Réponse de le 22/06/2017 à 16:00 :
Le dossier La République bananière... crée un sous-dossier La République des petits camarades de l'ENA...
a écrit le 22/06/2017 à 8:33 :
hélas la confiance n est plus au rendez vous ! agriculteurs et retraités
a écrit le 22/06/2017 à 8:31 :
On pouvait craindre avec EM que ces nouveaux acteurs politiques nous jouent une pièce d'avant garde, mais avec ce gouvernement d' énarques nous sommes rassurés. Même si ces nouveaux acteurs sont peu connus, ils connaîtrons bien leurs classiques:
toujours plus d'état, toujours plus d'impôts.
Réponse de le 22/06/2017 à 10:49 :
Parly est une vieille connaissance...
a écrit le 22/06/2017 à 8:09 :
Amusons-nous un peu.N'oublions pas que chouchou a fait du théâtre. Nonobstant, comme metteur en scène il n'est pas brillant.La présentation des acteurs avait eu lieu, on attendait les trois coups et le lever de rideau, mais voilà... une étrange épidémie a renvoyé quatre ministres aux champs! Il aurait pu y regarder de plus près avant de les appeler.Et pourquoi adjoindre aux nouveaux venus cinq secrétaires d'Etat? Pour jouer le rôle de "souffleurs"? Spectateurs forcés d'une tragi-comédie, revivrons-nous une "bataille d'Hernani"?
a écrit le 22/06/2017 à 0:38 :
12 mars 2017 - "J'aurai à nommer un premier ministre et un gouvernement de 15 membres."

Avec 28 ministres et sous-ministres, Chouchou est dans les clous, c'est indéniable. Et comme pour solutionner quatre départs, il nomme dix personnes, la prochaine fois il faut espérer qu'on en ait moins de 35. Mais ce n'est pas grave, c'est Chouchou.....
Réponse de le 22/06/2017 à 10:44 :
exat ,premieres promesse non tenue, il y en auras d autre; car les plus grand des menteurs sont les politiques et les hommes d affaire???/// LAPERSONNE LA PLUS DANGEREUSE LE MENTEUR/// GANDHI///
a écrit le 22/06/2017 à 0:20 :
Que de commentaires petits sur sur la composition de ce nouveau gouvernement.
Heureusement les Français sont plus sérieux quand ils votent.
Tous les nouveaux élus ne sont pas de premiers choix.
L'assemblée nationale promet d'être la première salle de spectacle de France, il faut espérer que le Français ne seront pas le dindon de la farce...
a écrit le 21/06/2017 à 22:38 :
Air France, la SNCF, ça conduit à diriger les armées; les bras m'en tombent un peu. Chez nos voisins aussi ils ont mis une dame mais comme elle porte un nom avec von quelque chose, ça fait un peu plus sérieux Style général de la Bundeswehr
a écrit le 21/06/2017 à 22:24 :
Quelqu'un peut-il me dire qui s'occupe du tourisme? Juste pour rappel, le tourisme est le premier poste dans notre secteur de l'exportation.
a écrit le 21/06/2017 à 21:34 :
Dans de macron tout est bon
a écrit le 21/06/2017 à 20:00 :
Bon après les tambouilles habituelles des équilibres et autres magouilles politiques plus caser les amis(es) comme la directrice de l'ENA dont le corps comme d'habitude se paie une belle tranche, il faudrait commencer à travailler car la France attend.
Réponse de le 22/06/2017 à 19:51 :
EN ATTENTE DE RESULTAT!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :