François Bayrou (Justice) et Marielle de Sarnez (Affaires européennes) quittent le gouvernement

 |   |  330  mots
François Bayrou, le ministre de la Justice, et Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes ont annoncé leur démission du gouvernement ce mercredi 21 juin. (Photo: François Bayrou et Marielle de Sarnez le 18 juin dernier).
François Bayrou, le ministre de la Justice, et Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes ont annoncé leur démission du gouvernement ce mercredi 21 juin. (Photo: François Bayrou et Marielle de Sarnez le 18 juin dernier). (Crédits : Reuters)
Après Sylvie Goulard, ministre des Armées, c'est au tour de François Bayrou ministre de la Justice et de Marielle de Sarnez aux Affaires étrangères d'annoncer leur démission. Les trois sont issus du MoDem, visé par une enquête préliminaire sur des soupçons d'emplois fictifs.

(Article publié le 21 juin à 08h52 et mis à jour à 11h19)

Rien ne va plus pour les membres du gouvernement issus du MoDem ! Après Sylvie Goulard, la ministre des Armées, qui a annoncé sa démission hier, au Salon du Bourget, c'est au tour de François Bayrou et de Marielle de Sarnez de quitter le gouvernement. 
Le ministre de la Justice et la ministre des Affaires européennes, tous deux issus du Mouvement Démocrate, ont pris cette décision alors qu'une enquête préliminaire concernant de probables emplois fictifs d'assistants parlementaires vise leur formation politique.

Leur démission a été confirmée par les services du Premier ministre, qui "en a pris acte", a confié l'entourage d'Edouard Philippe à Reuters.

Interrogée sur RTL, ce matin,  Corinne Lepage, ancienne députée européenne du MoDem, ayant dénoncé dans son livre en 2014, "Les Mains propres", le recours à des emplois fictifs d'assistants parlementaires au sein du MoDem, a réagi:

 Le MoDem désormais grand absent des ministères

Le gouvernement Philippe ne compte ainsi plus aucun ministre issu du MoDem dans ses rangs. Par ailleurs, François Bayrou devrait tenir une conférence de presse ce mercredi à 17h.

Mardi 20 juin, la ministre des Armées Sylvie Goulard avait créé la surprise en annonçant déjà sa volonté de ne pas réintégré le gouvernement, qui doit subir un remaniement suite aux résultats des législatives. La nouvelle composition doit être divulguée ce mercredi. Outre les trois démissionnaires centriste, un autre départ a d'ores et déjà été annoncé, celui du ministre de la Cohésion des territoires, Richard Ferrand, lui aussi fragilisé par une enquête judiciaire.

> Lire aussi: La démission de Sylvie Goulard, un problème pour le MoDem

 (avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2017 à 16:48 :
Pendant que certains sont obligés de partir d'autres suspectés dans le même type d'affaires d'assistants parlementaires au parlement Européen font leur entrée à l'assemblée. Et pas un mot dans les médias. Critique sélective des médias ?
a écrit le 21/06/2017 à 15:22 :
Ce n'est pas parce que les anciens sont (éventuellement) corrompus que les nouveaux ne le sont pas. Je suis persuadé que les autres ne valent pas mieux et que dès qu'ils en auront eu l'occasion, ce qui ne tardera pas, ils se gaveront comme leurs prédécesseurs. Sacrifier quelques têtes pour calmer l'opinion publique est une pratique qui me gêne un peu : c'est de la com, en aucun cas de la justice.

Le modem a sûrement obtenu quelque chose en échange, mais ce n'est pas le sort du modem qui m'inquiète, c'est celui d'un gouvernement devenu totalitaire, et du pays qu'il est supposé diriger. Je suis fondamentalement opposé aux totalitarismes, et les partis uniques me révulseront donc toujours.
a écrit le 21/06/2017 à 14:49 :
cela prouve que pour ne pas avoir de casseroles il faut de la jeunesse qui n'est pas encore dans le système des magouilles !!!!!ma conclusion passé les 50 ans plus le droit de se présenter car regarder fn! les verts! lr !!!! le modem! etc pris dans la magouille c'est de vieux politiques et MACRON fait le ménage normal bravo!!
Réponse de le 21/06/2017 à 21:42 :
Le temps n'y fait rien à l'affaire.
a écrit le 21/06/2017 à 14:26 :
François Bayrou était une impureté gouvernementale, parmi d'autres mais de loin la plus grosse. Affaires ou non, notre président ne pouvait pas dignement surfer à cette échelle sur les attentes de renouvellement de la classe politique en gardant un dinosaure au gouvernement, et aux maigres états de service pour rester poli.
a écrit le 21/06/2017 à 14:09 :
Bon.. comme cela tout est clair. Ils démissionnent parce que susceptibles d’être « inquiétés » par la justice. C’est une bonne chose à condition que cette mesure soit issue de leur réflexion, et prise en accord avec le président. Cela nous le saurons lorsque Bayrou se sera exprimé en fin d’après-midi.
D’autre part , Sylvie Goulard ,n’était pas à sa place au ministère de la défense. Ce poste Tres IMPORTANT ne peut être mis entre les mains d’un politique non expérimenté en matière de défense, d’affaires étrangères et de politique industrielle.IL était très bien dans les mains de le Drian, et la succession sera difficile.
a écrit le 21/06/2017 à 13:25 :
Pourquoi cette affaire ressort elle juste maintenant?Qui peut croire que les autres partis n'ont pas fait pareil?Macron a juste dégagé une grande gueule devenue inutile après les législatives.Pourvu qu'il soit aussi efficace avec les syndicats(Medef compris)
Réponse de le 21/06/2017 à 21:46 :
Il y a eu au moins le FN qui a fait EXACTEMENT pareil.
a écrit le 21/06/2017 à 11:30 :
espérons que les nouveaux deputes feront leur travail de representant du peuple ,,,et ne seront pas les larbins des quelques dictateurs de l'equipe MACRON
a écrit le 21/06/2017 à 11:09 :
Macron le moralisateur, quand va t'il se moraliser lui même? Vu q'une enquête pour ses déplacement a été ouverte?
a écrit le 21/06/2017 à 10:40 :
Ils sont tous dans la combine et rares sont ceux qui n'en profitent pas. Pourquoi se déchireraient-ils si le poste ne leur rapportait que des larmes et du sang ? A vouloir n'accuser que le FN, ils prennent le retour de manivelle en pleine poire :-)
Réponse de le 21/06/2017 à 11:43 :
@Patrickb
et oui il n'y a pas que le grecs! il faut bien continuer à se défouler pas vrai!
vous étes un fidèle soutien du FN? j'attends la démission de Marine le Pen, mais ça n'arrivera pas.. avez vous la carte d'aube dorée?
Réponse de le 21/06/2017 à 16:24 :
@oreste6: la corruption n'a pas de frontières chez les politiques. Toutefois, le Grec de base est malhonnête, pas le Français de base. Cela dit, quand on est par d'accord avec toi, cela ne veut pas dire qu'on a sa carte dans un parti ou dans un autre, n'est-ce pas ? Bon, je connais la rengaine du "si t'es pas avec moi, t'es raciste" qui me rappelle Eugène Labiche qui disait quelque chose comme " un égoïste, c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi" :-)
a écrit le 21/06/2017 à 10:36 :
Salir les autres et les montrer du doigt en proférant des propos nauséeux quand soi même on faisait pareil , mérite une longue traversée du désert .!!!!!l
Réponse de le 21/06/2017 à 21:56 :
Bayrou n'a cessé, au cours de sa carrière politique, de trahir son camp (et il le fera pour Macron comme il l'a fait pour Balladur puis Chirac. Il n'a même pas le minimum de reconnaissance du ventre pour le fait que son ultime mandat électoral de maire de Pau, il le doit à l'UMP qui l'y a soutenu.
a écrit le 21/06/2017 à 10:29 :
les novices sans les parrains devient une équipe tres fragilisée
a écrit le 21/06/2017 à 10:25 :
En fait, macron attendait de connaitre le rapport de force apres les législatives, sans fâcher personne avant.....
Les Modem élus lui sont acquits...poir bonne part, ils savent bien que c est la marque macron qui a fonctionné
Les en marche......ont a eux seul la majorité absolue, donc on peut faire un peu de ménage......
Goulard trouvera un poste de conseiller France allemagne......en direct avec macron et Merkel.....ce sera mieux que l,armée, elle commençait a fâcher tout le monde....
Mais bon. Bidouille politique ne fait pas réussite......donc wait and ses......
Les recettes du programme macron...me laisse dubitatif......
Donc,on,
Réponse de le 21/06/2017 à 15:11 :
C'etait effectivement cousu de fil blc.
Maintenant qu'il a sa majorite, il n' a plus de gants a prendre. Ce qui augure des lendemains tres difficile pour les francais.
Dans son court opuscule au titre flatteur, Macron par Macron. Il disserte sur ses convictions diverses et tres avariees. Entre une qui m'a ouvert les yeux sur le zigoto. A savoir qu'en 1789 la tete du roi n'aurait pas du tomber. Le peuple avait(sic) besoin d'une autorite forte.
La fuite de Varennes pour macron n'etait a ses yeux qu'une promenade de sante.
N'oublions pas que l'armee autrichienne etait prete a fondre sur les armees revolutionnaires mais pour ce faire, il fallait le roi et la reine. Une Hasbourg entre autre. Ce qui demontre une attitude pour le moins autocratique.
Je conseille vivement la lecture de la prose presidentielle.
Certes. C'est un peu tard, vu qu'il est dores et deja elu.
La situation va devenir deletere tres rapidement.
a écrit le 21/06/2017 à 9:52 :
4 ministres sur 18 en un mois dont 2 titulaires de ministères régaliens.... il serait temps d'arrêter ce jeu de massacre.
Réponse de le 21/06/2017 à 11:49 :
@bruno_bd
si l'on avait du jouer au jeu de massacre chez les LR et les PS, il seraient pour la plupart au tapis... alors un commentaire positif serait le bienvenu, comme par exemple: enfin un certain changement par rapport à tous les magouilleurs de droite et de gauche accrochés à leur rocher comme des arapèdes.( n'est ce pas monsieur Fillon).
a écrit le 21/06/2017 à 9:38 :
Les sales habitudes sont tenaces et encore nous n'en sommes qu'à la première étape, si jamais un jour quelqu'un veut s'attaquer aux conflits d'intérêts on va rigoler...
Réponse de le 22/06/2017 à 8:00 :
Quel l'on regarde où sont employés les épouses, les enfants, les neveux de nos élus de la France d'en haut et parfois des collectivités elles-mêmes.

La plupart du temps ils / elles occupent des emplois bien payés dans des collectivités locales ou des entreprises sous-traitantes (marché public) voires des associations financées par des personnes morales de droit public. Les épouses des pompiers, sont recrutées par les collectivités locales ( département notamment) pour avoir la paix sociale.

Ceci est la règle: tout le monde le sait.
a écrit le 21/06/2017 à 9:36 :
Et vous savez d'où cela vient tout cela ? De la pression liée à l'abstention si les français avaient voté nombreux pour en marche jamais nous n'aurions vu une telle hécatombe les politiciens jugeant que cela ne nous dérangeait pas plus que ça.

Voilà à quoi ça sert aussi de s'abstenir au lieu d'aller voter sans arrêt pour le mal contre le pire.
a écrit le 21/06/2017 à 9:29 :
Au moins, notre Président prend des décisions.
Cordialement
a écrit le 21/06/2017 à 9:24 :
"LES ÉLECTIONS PASSÉES, LES AFFAIRES REPRENNENT ! ==
MÊME PAS ENCORE NOMMÉ, LE NOUVEAU GOUVERNEMENT DÉMARRE MAL.
---------------------------------
Moins de 48 heures après la fin du second tour des élections législatives, Macron et son gouvernement semblent être aspirés dans une tornade d'affaires ravageuse !
On a en effet successivement appris :

a)- que Richard Ferrand, ministre de la cohésion des territoires, l'homme aux innombrables "casseroles", était prié de quitter le gouvernement pour prendre la présidence du groupe REM à l'Assemblée nationale,

b)- que Sylvie Goulard, ministre des armées, allait quitter le gouvernement pour "défendre sa bonne foi" dans l'affaire du scandale des assistants parlementaires européens du MoDem,

c)- que Marielle de Sarnez, ministre des affaires européennes, allait peut-être suivre la même voie...,

d)- que les pressions s'accentuent sur François Bayrou, ministre de la justice, pour qu'il démissionne aussi, toujours pour la même raison,

e)- que des policiers de l'office anti-corruption (Oclciff) viennent de mener simultanément des perquisitions dans les locaux d'Havas (à Puteaux) et de l'agence Business France (à Paris), dans le cadre de l'enquête pour "favoritisme, complicité et recel de favoritisme" ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris au sujet de l'organisation d'un déplacement en janvier 2016 à Las Vegas d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie..."
https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
a écrit le 21/06/2017 à 9:17 :
Quand on veut un gouvernement exemplaire, ça vaut aussi pour son propre camp. Donc, c'est logique qu'ils partent. Au moins c'est cohérent et ça ne va pas décrédibiliser les initiatives du gouvernement pour moraliser la vie politique.
a écrit le 21/06/2017 à 8:51 :
Les 4 départs de Ferrand, Goulard, Bayrou et Sarneze sont dans le "normal" ;

il convient aussi de connaître savoir ou en sont les candidats Députés de tous bords qui sont mis en examen ou qui font l'objet de poursuites judiciaires ... évoquées durant la campagne électorale ... ils étaient une plus vingtaine !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :