Budget : les députés du 9e groupe veulent faire contribuer "les très hauts revenus et les multinationales"

 |  | 379 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
À la veille de la présentation par le gouvernement du troisième projet de budget rectificatif, les élus du nouveau groupe "Ecologie Démocratie Solidarité" (Villani, Batho...) entendent proposer notamment une "contribution exceptionnelle des plus aisés" qui permettrait de dégager 750 millions d'euros d'ici 2022. Des mesures de soutien au secteur ferroviaire, pour les travailleurs indépendants ou encore les jeunes (cf. les stages de moins de deux mois non rémunérés) seront aussi sur la table. Mais d'autres mesures de fiscalité, qui toucheraient multinationales et sociétés d'assurance, pourraient rapporter encore plus.

Faire contribuer les "très hauts revenus" et les multinationales à l'effort de solidarité, augmenter les investissements dans la transition écologique ou encore soutenir davantage la jeunesse: les députés du groupe "Ecologie Démocratie Solidarité" ont présenté mardi leurs priorités pour relancer l'économie.

À la veille de la présentation par le gouvernement du troisième projet de budget rectificatif rendu nécessaire par la crise du coronavirus, les élus du nouveau groupe entendent ainsi concrétiser "le changement de cap souhaité par le président de la République", a affirmé leur co-président Matthieu Orphelin (ex-LREM).

Enclencher "un choc d'investissement des collectivités"

Ils comptent porter des amendements à ce projet de budget conformément à 7 priorités, ont ils indiqué lors de leur première conférence de presse depuis la création mi-mai de cette nouvelle entité rassemblant 17 élus.

Pour "lancer enfin les grands travaux écologiques" et enclencher "un choc d'investissement des collectivités", ils plaident notamment pour un plan "d'au moins 5 mds d'euros par an sur trois ans".

Soutien au ferroviaire, aux indépendants, aux jeunes...

Ils proposeront aussi des mesures de soutien au secteur ferroviaire, pour les travailleurs indépendants ou encore les jeunes avec par exemple la suppression du délai permettant à l'employeur de ne pas rémunérer les stages de moins de deux mois.

Les élus du nouveau groupe comptent également proposer de dégager de nouvelles recettes fiscales même si "le discours officiel du gouvernement" est de refuser toute charge fiscale supplémentaire, a indiqué l'ex-"marcheuse" Emilie Cariou, qui a été "whip" (cheffe de file LREM) de la commission des Finances.

Récupérer avec les hauts revenus quelque 750 millions d'euros d'ici 2022

S'ils estiment qu'il est "hors de question" de rajouter de la charge fiscale sur les PME et les ménages, les élus proposeront notamment une "contribution exceptionnelle des plus aisés" qui permettrait de dégager 750 millions d'euros d'ici 2022.

Ils préconisent aussi "des mesures de fiscalité qui porteront sur des réserves ou des niches fiscales qui aujourd'hui bénéficient aux très grands groupes mondiaux", a indiqué Mme Cariou, évoquant aussi des dispositions concernant la fiscalité des sociétés d'assurances, des mesures qui pourraient dégager 3 milliards d'euros par an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2020 à 15:30 :
Tous les français devraient pouvoir accéder à toutes les études de la COUR DES COMPTES pour découvrir l’ampleur du désastre financier...et comment est dilapidé tout cet argent collecté de nos impôts.
Ce n'est certainement pas nos politicards actuels qui vont inverser la situation actuelle !
D'ailleurs rien ne changera à moins qu'il y ait une nouvelle conscience collective telle que les gilets jaunes...
En conclusion, il est plus facile de s'en prendre encore plus à la classe moyenne et aux très riches , nos paranos sont toujours là .
Réponse de le 11/06/2020 à 9:25 :
Tous les rapports des cours des comptes sont disponibles en ligne et téléchargeables.
Avant de râler, bougez vous un peu.
Réponse de le 11/06/2020 à 12:40 :
Tous les rapports des cours des comptes sont visibles et téléchargeables sur leur site institutionnel...

Il suffit de savoir lire.
a écrit le 10/06/2020 à 13:56 :
La tranche marginale supérieure d'imposition de l'impôt sur les revenus est historiquement basse.
Rien qu'en rajoutant une tranche à 60% on aura beaucoup de rentrées qui permettront d'avoir des marges financières qu'on pourra utiliser, sans pour autant pénaliser les plus modestes.
a écrit le 10/06/2020 à 11:57 :
Au lieu d'une usine à gaz pour collecter si peu, il faudrait diminuer les dépenses de 100 milliards pour enfin équilibrer le budget. Nos ponctionnaires ne savent qu'ne chose : des impôts, encore des impôts, toujours des impôts. Voila un barbu bien rasoir.
a écrit le 10/06/2020 à 11:07 :
Les trois pays les plus imposés dans le monde sont :
- Cuba
- La Corée du Nord
- La France

Augmenter les impôts, de quelque manière que ce soit aura des conséquences néfastes sur notre économie. Ces ringards de la politique n'ont toujours rien compris...
Réponse de le 10/06/2020 à 12:03 :
Honteusement faux!
a écrit le 10/06/2020 à 10:30 :
Normal vu que les pauvres et moyens n'ont déjà plus de pognon mais par contre plus difficile de prendre le fric des serviteurs de l'oligarchie qu'aux miséreux hein. Vous allez vous faire éclater si ce n'est déjà fait trois secondes après l'avoir prononcé.

Courage !
a écrit le 10/06/2020 à 9:53 :
C'est gentil de toujours vouloir prendre aux autres mais a un moment il faut arreter les dizaines / centaines de taxe impot charge social différents.

Il serait temps de simplifier tous les prélevements sur les revenus
- 20% de charge + impot + taxe sur les salaires <50k€
- 30% entre 50-100k€
- 40% entre 100-200k€
- 45% entre 200k€-500k€
- 50% >500k€

Personne meme un footballer ou un CEO millionnaire ne devraient à avoir a payer plus de 50% de son revenu.

Note pour l'instant un salarié qui gagne bien sa vie a 100K€ par an, paie ~65% de prélèvement (avec charge patronal, charge salarial, impot sur le revenue)
=>il faut baisser le cout du travail et augmenter les salaires

Le delta est a prendr en baisse de cout adminsitratif de l'etat + taxe sur l'heritage (meme montant que les prélèvement précédents sur les revenus) + taxe sur l'immobilier (2% valeur biens immobiliers déductibles des prélèvements précédents) + suppression de toutes les niches fiscales
=> un seul prélèvement pour tout type de revenue (capital, héritage, salaire). Pas de niche. Impot à taux marginal croissance

Note : nous pourrions alors supprimer la majorité des 140,000 employés du ministere des finances, plus besoin de 100 pages pour expliquer le code des impots
Réponse de le 10/06/2020 à 14:03 :
"....Personne meme un footballer ou un CEO millionnaire ne devraient à avoir a payer plus de 50% de son revenu....."....

Avec une tranche supérieure d'imposition à 45%, personne en France ne paie plus de 50% de son revenu.

Sauf cas rare et temporaire des personnes sans aucun revenu, qui laissent quand même les 5 à 20% de TVA sur leurs achat quotidiens

Ce que vous appelez "charges sociales", c'est l'assurance collective santé, retraite, chômage... C'est du pouvoir d'achat différé à ajouter au revenu net et pas à retrancher.
a écrit le 10/06/2020 à 9:19 :
Des opportunistes qui veulent se placer pour 2022, on entre dans la pure politique, les combinaisons, les luttes de pouvoir. Il n'y a rien pour les citoyens. Cedric Villani fait par Emmanuel Macron veut prendre sa place alors qu'il lui doit tout. Les Français ne sont pas dupes. Rien de neuf dans une autre gouvernance, creux et nul.
a écrit le 10/06/2020 à 9:16 :
Le matraquage, la confiscation sont des épouvantails plantés par les petits néo-libéraux sans imagination!
a écrit le 10/06/2020 à 8:27 :
Une belle connerie de faire du matraquage fiscale sur une minorité alors qu’il faut une réforme de l’état , la reprise en main du politique sur la haute administration publique pour faire une déréglementation qui rende la liberté totale ã ceux qui entreprennent
a écrit le 10/06/2020 à 7:38 :
La démagogie et la jalousie gauchistes se portent bien en France...
a écrit le 10/06/2020 à 7:26 :
Quand on aura réussi à faire que tout le monde soit pauvre ensuite on fait quoi???
a écrit le 10/06/2020 à 4:44 :
Micron etant un pleutre sans epaules, plutot que de reformer profondement et vouloir faire des economies prend encore le chemin de traverse des impots supplementaires. Ca va saigner.
a écrit le 10/06/2020 à 0:43 :
La machine à impôts va encore fonctionner à plein, avec un tas d'idées toutes plus stupides les unes que les autres, le tout pout racler les fonds de tiroir et engranger des clopinetttes.
Il faut réduire les dépenses, il n'y a pas d'autres moyens: il faut gagner au bas mot 50 milliards par an
quelques idées, par exemple:
-suppression du RSA
-réduction drastique de l'AME
-suppression des aides au logement, sous toutes leurs formes, et y compris les APLs.
-limitation des allocations familiales à 3 enfants
-réduction des subventions à la RATP et à la SNCF
-...

Et pour bien faire, pour éviter que les économies de l'état soient compensées par des dépenses nouvelles des collectivités:
-réduction du nombre de communes à 5000
-blocage des taux d'imposition des collectivités
a écrit le 09/06/2020 à 23:28 :
En 2012, sous la législature de F. Hollande, le seuil de "richesse élevée" à partir de laquelle les ménages avaient été invités à "contribuer au redressement du pays" - en clair, le seuil à partir duquel leurs impôts avaient littéralement explosé - avait été fixé à environ 4000 euros par mois et par foyer; ça dépend un peu de la structure du ménage et de leurs revenus, mais c'était assez proche de cette valeur. La situation aujourd'hui étant encore plus désespérée, il y a fort à parier que le seuil des "très hauts revenus" voués à encore une fois à éponger la mauvaise gestion du pays devra être sensiblement abaissé: probablement autour de 3000€ par mois et par ménage. Eh oui, de nombreux ménages de la classe très moyenne vont bientôt apprendre qu'ils sont en réalité extrêmement aisés... Bientôt, avoir un CDI au SMIC sera un intolérable signe extérieure de richesse. Le mouvements des gilets jaunes va faire de nouvelles recrues; par millions.
a écrit le 09/06/2020 à 20:52 :
Dans le meme temps, l Allemagne baisse la TVA, prépare 200 milliards d aides sans augmenter les impots...

La france va se retrouver en troisième division en Europe...
Les sociétés multinationales vont fuir rapidement...
a écrit le 09/06/2020 à 20:50 :
M.Villani aura déçu beaucoup de personnes..
a écrit le 09/06/2020 à 19:29 :
Votre commentaire
a écrit le 09/06/2020 à 18:32 :
Et que vont-ils faire de ce pactole? Et s'ils commençaient par réduire leurs revenus et avantages de parlementaires? Dites-nous, Monsieur Dosière, combien cela nous coûte!
a écrit le 09/06/2020 à 18:05 :
Encore un machin qui pour récolter 750 millions en fera perdre au fisc au moins le double?
Tant que il y aura liberté de circulation ces mesures ne feront que des degats.
Il faut à tout prix ne rien faire sur le plan fiscal sauf éliminer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :