Chômage : nouvelle forte hausse de 0,5% en mai

Au mois de mai, le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie A) a encore progressé de 0,5%, soit 16.200 chômeurs. Leur nombre atteint le record de 3.552.200. Mais le ministère du Travail explique que cette hausse est en grande partie due à des difficultés rencontrées pour "actualiser" la situation des chômeurs ce mois-ci.
Jean-Christophe Chanut
Le nombre des demandeurs d'emploi (catégorieA) a encore progressé de 0,5% en mai. Mais selon le ministère du Travail, une grande partie de cette hausse serait due à des difficultés administratives exceptionnelles.
Le nombre des demandeurs d'emploi (catégorie"A") a encore progressé de 0,5% en mai. Mais selon le ministère du Travail, une grande partie de cette hausse serait due à des difficultés administratives exceptionnelles. (Crédits : reuters.com)

Après la très forte hausse du nombre des demandeurs d'emploi en avril (26.200 soit, 0,7%), la progression continue encore en mai avec 16.200 demandeurs d'emploi supplémentaires en catégorie "A" en France métropolitaine", soit une hausse de 0,5%. Ils sont maintenant 3.552.200 inscrits en catégorie "A" en France métropolitaine (du jamais vu!) et 3.811.200 en comptant les Dom. Si, cette fois, on ajoute les catégories "B et C", le nombre des demandeurs d'emploi progresse de ... 1,3%en France métropolitaine (+ 69.000) pour atteindre 5.414.200 et même 5.717.900 en incluant les DOM. Un record absolu.

Des difficultés administratives

Mais, fait très rare, le ministère du Travail a lancé un avertissement pour expliquer cette progression. En voici le texte.

 "Au mois de mai 2015, constatant que le nombre de demandeurs d'emploi ayant actualisé leur situation à la suite de la relance habituelle était sensiblement plus faible que d'ordinaire, Pôle emploi a procédé à deux relances supplémentaires.
Ces particularités de la période d'actualisation de mai 2015 ont contribué à la baisse inhabituellement forte des sorties de catégories A, B, C pour défaut d'actualisation (qui atteint 160 600 en mai 2015) et, par conséquent, à la hausse du nombre de
demandeurs d'emploi en catégories A, B, C enregistrées ce mois-ci. Par comparaison avec les évolutions passées, on estime que cet impact serait en mai 2015 de l'ordre de 28 000 à 38 000 sur le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d'actualisation"

En d'autres termes, les services de Pôle emploi ont eu des difficultés à connaître la situation des demandeurs d'emploi. Ils on donc fait deux relances ce qui a conduit les demandeurs d'emploi a bien actualiser leur situation. Davantage que les mois ordinaires. résultat, les services de Pôle emploi ont moins que d'habitude procédé à des "sorties de catégories" pour défaut d'actualisation. Les demandeurs d'emploi sont donc restés inscrits dans leur catégorie en plus grand nombre qu'un mois ordinaire. C'est particulièrement vrai pour les catégories "B et C", celles où les demandeurs d'emploi ont exercé une activité réduite. C'est pour cette raison que le nombre des chômeurs inscrits dans ces catégories progresse fortement.

Ainsi, selon le ministère du Travail, en mai 2015, en l'absence de ces particularités, la hausse du nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C en mai 2015
aurait été de l'ordre de 32.000 à 42 000, contre 69.600 observé et celle du nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A de l'ordre de 7.000 à 10. 000, contre +16. 200 observé. Il n' empêche, fait exceptionnel ou pas, que la courbe mensuelle du chômage continue de progresser... Et toutes les catégories d'âge sont concernées.

Du mieux à la fin de l'année

Cependant, les pronostics de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et de l'Unédic (assurance chômage) prévoient un léger reflux du chômage dans la seconde partie de l'année.

A l'inverse, l'Institut national de la statistique (Insee) - qui se réfère à une autre façon de comptabiliser le nombre des demandeurs d'emploi - estime qu'il se stabilisera au niveau élevé de 10,1% en métropole fin 2015, proche du record de 10,4% atteint en 1997.

Jean-Christophe Chanut

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 60
à écrit le 26/06/2015 à 11:53
Signaler
il faut arrêter le bourrage de crane, tout le monde sait, qu'il n'y a AUCUNE reprise, c'est impossible, avec les énormes impôts prélever par le gouvernement socialistes pour nourrir les 300 000 émigrés chômeurs et ses dangereux terroristes que notr...

à écrit le 26/06/2015 à 11:35
Signaler
Curieux, je croyais que les emplois aidés résolvaient le problème et qu'on n'avait pas besoin de toucher au code, sacro saint, du travail, ni aux 35 heures, ni contraintes syndicales des entreprises, qui font tant pour leur efficacité et le bonheur d...

à écrit le 25/06/2015 à 14:55
Signaler
Avec moins d'argent crise oblige, chacun en fait plus sans s'offrir les services d'un professionnel. moins de remboursements sociaux = moins de soins et de médicaments; moins dans la culture et les intermittents du spectacle gonfle les chiffres...etc...

à écrit le 25/06/2015 à 13:41
Signaler
Pas besoin de disserter, le chômage c'est l'échec absolu de Valls, Rebsamen, Hollande, après les échecs absolus de Sarkozy Fillon Lagarde Bertrand Wauqiez un échec absolu minable.

à écrit le 25/06/2015 à 12:27
Signaler
Heureusement qu'il y a eu 3 ponts et un jour férié en Mai cette année... et donc que les journées ouvrables à Pole Emploi ont été bien moins nombreuses qu'un mois normal (journées de traitement effectif des demandes d'inscriptions des demandeurs d'em...

à écrit le 25/06/2015 à 12:02
Signaler
quand on voit un ministre du travail reduit a de telles explications.....ont comprend leur inaptitude a trouver de bonnes solutions pour resorber le chomage!!!

à écrit le 25/06/2015 à 10:41
Signaler
En 2008, 2009, 2010, 2011 et jusqu'à l'élection présidentielle la gauche n'avait pas de mots assez durs à l encontre de Nicolas Sarkozy. Le chômage c'était sa faute, et on allait voir ce que l'on allait voir. Et bien oui on a vu. Alors que l'écono...

à écrit le 25/06/2015 à 10:19
Signaler
on aimerait connaître les chiffres réels du chômage, il ne faut pas compter sur les journalistes, alors si quelqu'un a ces chiffres j'aimerai les connaître.

à écrit le 25/06/2015 à 10:02
Signaler
comment voulez vous que ça marche avec Hollande qui ne pense qu'à sa Julie et Valls qui passe son temps à organiser les concerts de son épouse et après ses voyages avec ses enfants dans les avions de l'état et avec l'argent des contribuables.

à écrit le 25/06/2015 à 7:16
Signaler
Je ne crois plus en la France, en notre président, en son gouvernement, en son assemblée nationale, en son sénat, en ses valeurs, FIFA, UEFA, CIO, magouille, tambouille, corruption, clientélisme, copinage et démagogie. Je me sens étranger en France, ...

le 25/06/2015 à 9:58
Signaler
vous avez parfaitement raison, seuls les bisounours y croient encore et malheureusement il y en a un paquet.

à écrit le 25/06/2015 à 6:04
Signaler
ces chiffres sont une très mauvaise nouvelle!ils prouvent que pole emploi est incapable de calculer clairement le nombre de chomeurs inscrits.il va falloir probablement réformer cette institution désuette.renouvelons l'encadrement ,embauchons des co...

le 25/06/2015 à 8:31
Signaler
donc le problème c'est pôle emploi ? On comprend pourquoi le PS n'y arrive pas.

le 25/06/2015 à 10:04
Signaler
je pers 10 secondes de ma vie pour vous répondre il devient urgent de vous reformer.

à écrit le 25/06/2015 à 2:12
Signaler
Le chômage régnera toujours en maître avec un carcan fiscal pareil. Il faut être cinglé pour entreprendre et investir pour que l'Etat, au final, rafle la mise. D'ailleurs nos élus en sont parfaitement conscients eux qui se votent si volontiers pour e...

à écrit le 25/06/2015 à 0:18
Signaler
On paye des RSA, indemnités de chômage, APL.. Les impôts sont confiscatoires , la dette atteint 2000 milliards d'euros, l'État ponctionne 57 % de la richesse nationale , 5 millions de chômeurs et cerise sur le gâteau, on doit supporter les bobos -so...

le 25/06/2015 à 7:45
Signaler
Les grecs ils ont perdu 25 % du PIB depuis 5 ans et la ils prévoient 4.4% du PIB de baisses des dépenses sur 2 ans Les socialos UMP sont des papendreou

le 25/06/2015 à 11:13
Signaler
Eh oui,l'état ponctionne beaucoup trop et en plus sur cerains plus que d'autres.Pour les petits indépendants les frais explosent:taxe au pourcentage pour la CCI,taxe foncière des entreprises,racket des banques avec nouveaux frais obligatoires sur com...

à écrit le 25/06/2015 à 0:14
Signaler
C'est fort ! Le ministère nous explique que c'est de la faute à Pole emploi qui n'a pas assez radié, donc les chiffres sont plus précis que d'habitude et ça dérange. Hallucinant.

à écrit le 24/06/2015 à 23:32
Signaler
Voyons,... vous n'y êtes pas.... ce n'est pas la faute de Hollande ni celle de ses copains, ni même celle des syndicats.... 3 années après, c'est toujours la faute bien sûr de Sarko surtout, et avant de Chirac et avant de Mitterand et avant de Giscar...

à écrit le 24/06/2015 à 22:57
Signaler
Merci Valls, merci Hollande ! Il ne reste plus pour la jeunesse qu'a s'expatrier vers des cieux plus clements que celui de nos socialistes nationaux ...

à écrit le 24/06/2015 à 22:25
Signaler
"tout va très bien, madameuh la marquiseuh !!!!" ... comme tous les mois !!

à écrit le 24/06/2015 à 22:09
Signaler
La grande réussite d’Hollande + 670 000 chômeurs, soit 20% de plus en trois ans. Qui dire de plus ???

le 24/06/2015 à 23:56
Signaler
J'ajouterai les impôts en euros Et grâce à lui, la France doit être le seul pays démocratique ou 1 foyer sur 2 ne paie pas d'IR....

le 25/06/2015 à 11:12
Signaler
La grande réussite du patronat surtout , qui continue à faire partir par milliers des salariés âgés de 56,57 ans dans les grands groupes et qui finissent dans les stats du chômage mensuel jusqu'à l'âge de la retraite effective.

à écrit le 24/06/2015 à 21:29
Signaler
Imaginez ce qu'il en serait sans le cache misère que représente les centaines de milliers d'emplois d'avenir payés à 80% par l'état.

à écrit le 24/06/2015 à 21:10
Signaler
Hollande et sa troupe de rigolos vous le dit et le répète, c est la reprise.... Nous en avons aujourd'hui la preuve par les chiffres !!! Pitoyable

à écrit le 24/06/2015 à 20:37
Signaler
La preuve par les chiffres. Avec le blabla on peut gagner les élections, mais on ne va pas gagner dans l'économie. Pour maitriser l'économie, le chômage tout comme le budget de l'état et la dette, il faut des actes concrets. La tâche de l'état est de...

à écrit le 24/06/2015 à 20:37
Signaler
La boîte à outils n est pas très efficace Voila ce que c'est d'avoir un petit bricoleur a l Elysée Il faudra bien un jour sortir les engins de chantier et refaire les fondations

à écrit le 24/06/2015 à 20:35
Signaler
Ne soyez pas des oiseaux de mauvaises augures, les données ne sont pas interprétables d'après Rebsamen. Vite Marco, à la rescousse, avec votre pavé pré-enregistré pour nous dire que tout vas bien !

à écrit le 24/06/2015 à 19:47
Signaler
Pour les sans dents. Horribles sans dents.

à écrit le 24/06/2015 à 19:32
Signaler
32 mois de hausse du chômage sur 36 mois de présidence du socialiste Hollande, et encore heureusement a en croire ces incapables du gouvernement que la croissance est là : la France c' est une future situation grecque en plus grand : dette monstrueus...

le 24/06/2015 à 21:09
Signaler
Désolé mais le rythme de l'endettement et du chômage était le même lors du précédent quinquennat. Vous manquez d'objectivité. En mai 2012, la France était endetté de près de 700 milliards de plus et nous n’avons pas vu les réformes, Nicolas avait ce...

le 25/06/2015 à 6:02
Signaler
Marco vous travaillez à la cellule com internet de l'Elysée non ? c'est vous le troll plutôt...

le 25/06/2015 à 8:24
Signaler
@FDS Je me revois ce matin en me rasant, devant la glace, et je ne trouve que je n'ai pas une gueule à travailler pour ou à l'Elysée, désolé

le 25/06/2015 à 8:38
Signaler
vous avez remarqué que sous le quinquennat Sarkozy l'Europe était en crise, alors que sous celui de Hollande c'est la reprise, sauf en France?. Ou bien vous préférez réciter votre catéchisme niveau Terminale /Fidl sans jamais remettre en cause vos ra...

le 25/06/2015 à 10:55
Signaler
Je n’arrive pas à voir l’Europe avec une forme éclatante et une France finie. Malgré le chômage, la France reste l’une des nations dont le PIB n’a pas trop souffert, comparativement à l’Espagne, l’Italie, le Portugal, la Grèce ou le Royaume-Uni (qui...

à écrit le 24/06/2015 à 19:30
Signaler
il faut acheter français le plus possible. Vous pouvez achetez par exemple un paquet de chips ou de pâtes fabriqués en France. chaque geste compte !

le 24/06/2015 à 21:16
Signaler
C'est ce que je fais aussi chaque fois que c'est possible. Je consomme moins mais mieux. Notre avenir dépend surtout de nous. Agissons en consommateur responsable et nous changerons les choses.

le 24/06/2015 à 21:26
Signaler
Chips fabriquées en France avec des pommes de terre roumaine et du sel d' Espagne?

à écrit le 24/06/2015 à 19:30
Signaler
il faut acheter français le plus possible. Vous pouvez achetez par exemple un paquet de chips ou de pâtes fabriqués en France. chaque geste compte !

le 24/06/2015 à 20:32
Signaler
oui mais allemand c'est moins cher ... et en plus on peut payer avec les mêmes € que les allemands!

à écrit le 24/06/2015 à 19:27
Signaler
A travers ces chiffres, les frnacais ne realisent pas la gravite de la situation. EN effet, malgre un vrai plan de relance qui peut se chiffrer a 100 milliard d'euros annuellement en matiere d'emploi (CICE, pacte de responsabilite, emploi aidees, exo...

le 24/06/2015 à 21:21
Signaler
> Les prevision de l'Unedic seront probablement erronees < Et peut-être moins que les vôtres?

le 24/06/2015 à 22:32
Signaler
@Yaniv: vous êtes le parfait exemple de celui qui n'arrive pas à comprendre que le temps économique est LONG. Ca fait combien de temps que les conditions favorables que vous décrivez sont en place ? 5-6 mois. Pensez-vous qu'on passe en 5-6 mois à une...

le 25/06/2015 à 11:40
Signaler
excusez mais ce n'est pas les carnets de cde qui se remplissent on fait de nouveau des stocks (à force de tirer dedans il faut bien les réapprovisionner), quant aux investissements ce sont pour la quasi totalité des inv. de remplacement (machines obs...

le 25/06/2015 à 11:43
Signaler
comme vous savez tout le tiercé pour dimanche et dans l'ordre. merci j'adore les madame soleil, c'est gai c'est frais. bon et au niveau chômage, la BAISSE vous êtes sûr?? dans quel secteur? petit conseil allez voir rebsamen et hollande et prodiguez l...

à écrit le 24/06/2015 à 19:16
Signaler
On casse le secteur productif pour protéger les improductifs plutôt de gauche. Le désastre français est programmé et inévitable. La campagne de Hollande pour 2017 risque de coûter très cher en emplois. Ce pays s'autodétruit.

à écrit le 24/06/2015 à 19:16
Signaler
On a tout de meme des "charlots" comme ministre du travail.... (il faut pas le lacher celui là!!!!!

à écrit le 24/06/2015 à 19:16
Signaler
Une grande réussite socialiste. Sils étaient en charge du Sahara, ils manqueraient de sable en peu de temps. Question dépense, ils sont toujours là, mais question valeur ajoutée, zéro. Question de logiciel, et de pratiques, on ne fait pas investir de...

à écrit le 24/06/2015 à 19:15
Signaler
Du mieux... à la saint glinglin... On nous la fait à chaque fois !

à écrit le 24/06/2015 à 19:10
Signaler
Le bon côté, c'est qu'on va sauver les Grecs en leur donnant 35 milliards ! Les nôtres peuvent crever tant que nos plolitiques font tout pour passer à la télé !!!

le 24/06/2015 à 21:33
Signaler
vrai et faux la France doit en être a plus de 40 milliards d euros de prêt a la Grèce mais en fait les 3/4 ont servis les banques françaises et étrangères et non pas les grecques eux même .car il faut savoir que les banques francises détenaient beauc...

à écrit le 24/06/2015 à 18:49
Signaler
Il faut bien constater que les explications chimériques de Rebsamen cachent mal l'échec absolu du gouvernement Valls ; S'agissant de Pôle Emploi, les dirigeants de Pôle Emploi portent eux la responsabilité d'un site internet de bidouillage, ineffi...

à écrit le 24/06/2015 à 18:42
Signaler
Comme le sentiment d'insécurité. C'est dans votre tête la hausse. Tout va bien. Votez utile.

à écrit le 24/06/2015 à 18:38
Signaler
Marco pas de copié-collé pour vanter les mérites des incroyables socialos?? NOUVELLE HAUSSE du chômage et le marco se gargarise avec des copié-collé de lois (MESURETTES) qu'il ne comprend pas tjrs loin s'en faut. Encore un incroyable talent socialos ...

à écrit le 24/06/2015 à 18:38
Signaler
Nouveau désaveux cinglant pour les partisans du report à 65 ou 67 ans de l’âge de départ à la retraite pour le cas particulier de la France. Le simple report à 62 ans et sa mise en œuvre a été le déclencheur de la hausse pour les seniors du double d...

le 24/06/2015 à 19:44
Signaler
Ca fera baisser les charges et donc augmenter la compétitivité Resultat baisse du chomage Avec votre raisonnement on met la retraite à 48 ans et plus de chomage C'est l Union soviétique !!!

à écrit le 24/06/2015 à 18:19
Signaler
Le chômage baisse. La dette baisse. Elle est en voie de disparition même si on analyse les courbes élaborées par Sapin. La transparence progresse. La corruption a disparu. Les taxis sont disponibles depuis qu'Agnès prend les transports ce qui amo...

le 24/06/2015 à 19:16
Signaler
Mais c'est ça la relance, mon cher, réjouissons nous ! :-)

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.