Coronavirus : nouvelle baisse des hospitalisations en France

 |   |  151  mots
Le coronavirus a tué 18.475 personnes en France en milieu hospitalier, dit le communiqué de la DGS.
Le coronavirus a tué 18.475 personnes en France en milieu hospitalier, dit le communiqué de la DGS. (Crédits : Reuters)
Le nombre de personnes hospitalisées en France pour des infections au COVID-19 et celui des patients admis en services de réanimation ont une nouvelle fois diminué en l'espace de 24 heures, a annoncé dimanche la Direction générale de la santé (DGS).

C'est une nouvelle baisse. Le nombre de personnes hospitalisées en France pour des infections au COVID-19 et celui des patients admis en services de réanimation ont encore diminué en l'espace de 24 heures, a annoncé dimanche la Direction générale de la santé (DGS).

Selon ces chiffres, les hôpitaux français accueillent ce dimanche 14.322 malades contaminés (-58 par rapport à samedi), dont 1.319 (-42) en services de réanimation. Le coronavirus a tué 18.475 personnes en France en milieu hospitalier, dit encore le communiqué de la DGS.

Santé publique France a annoncé ensuite que le pays a enregistré un total 151.753 cas confirmés de contaminations au coronavirus (soit 257 de plus que la veille). De même source, on évalue à 28.802 le nombre de décès depuis le début de l'épidémie, soit 35 de plus que la veille. Cette variation ne concerne que les morts constatées à l'hôpital.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2020 à 10:50 :
Tant mieux les aides soignantes vont pouvoir souffler un peu, et les infirmières reprendre le café avec les beaux médecins.
a écrit le 01/06/2020 à 13:29 :
Soyons positifs: tous les chiffres sont à la baisse. Cependant ils baissent très lentement, en particulier le nombre de personnes en réanimation.
a écrit le 01/06/2020 à 10:25 :
Ah enfin ! Ils vont pouvoir de nouveau vendre la santé aux milliardaires !

Marre de tout ces contretemps hein ! Ils ont le sort contre eux...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :