Croissance : le gouvernement revoit à la hausse sa prévision pour 2022

Après avoir revu à la baisse ses prévisions de croissance en 2023, le gouvernement a relevé sa prévision de croissance pour 2022 de 2,5% à 2,7%.
(Crédits : SARAH MEYSSONNIER)

Au lendemain de la présentation de ses prévisions de croissance pour 2023, le gouvernement a relevé sa prévision de croissance pour 2022 de 2,5% à 2,7%. Bruno Le Maire l'a annoncé ce mercredi.

Révision à la baisse pour 2023

Hier, le gouvernement français a indiqué tabler dans son projet de loi de finances pour 2023 sur une croissance de 1% l'an prochain, contre 1,4% anticipé jusqu'ici. Bercy a également révisé en hausse en revanche sa prévision d'inflation pour 2022 (5,3% contre 5% attendus en juillet) et 2023 (4,2% contre 3,2%), dans un contexte de « poursuite de la guerre en Ukraine, de tensions sur les prix de l'énergie et de fragilité économique » des principaux partenaires commerciaux de la France.

Lire aussiBudget 2023 : malgré le risque de récession, Bercy s'accroche toujours à une croissance « qui résiste »

Malgré la révision à la baisse de la croissance pour l'an prochain, « nous tiendrons les 5% de déficit public en 2023 », a promis le ministre de l'Economie. « C'est la condition de la crédibilité de la trajectoire de nos finances publiques pour l'ensemble du quinquennat », qui prévoit que le déficit revienne sous le seuil des 3% du PIB en 2027, a-t-il ajouté.

Bruno Le Maire a promis que malgré des « économies sur les dépenses publiques », le gouvernement continuerait « à protéger ménages et entreprises dans les situations de crise ». Ainsi « le bouclier tarifaire sur (les prix du) gaz et de l'électricité sera maintenu » avec toutefois des hausses de tarifs prévues au 1er janvier prochain. Mais celles-ci « seront contenues », a promis Bercy.

Lire aussiRetraite et plein emploi : la solution d'Emmanuel Macron pour boucler le budget 2023

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.