Darmanin précise les seuils d'exonération de la taxe d'habitation

Selon le ministre, les plafonds d'exonération de la taxe d'habitation seront de 27.000 euros de revenu fiscal de référence pour une personne seule et de 48.000 euros de revenu fiscal pour un couple avec enfant.

1 mn

Le ministre des Comptes publics a rappelé : 80% de ceux qui paient aujourd'hui la taxe d'habitation ne la paieront plus dans trois ans, soulignant que 12 millions de foyers en étaient d'ores et déjà exonérés.
Le ministre des Comptes publics a rappelé : "80% de ceux qui paient aujourd'hui la taxe d'habitation ne la paieront plus dans trois ans", soulignant que 12 millions de foyers en étaient d'ores et déjà exonérés. (Crédits : Reuters/Charles Platiau)

C'est un peu plus précis. Le ministre des Comptes publics a indiqué, mercredi, que les plafonds d'exonération de la taxe d'habitation - que 80% des Français n'auront plus à payer d'ici trois ans - seraient de 27.000 euros de revenu fiscal de référence pour une personne seule (soit un revenu réel de 30.000 euros annuels environ) et 43.000 euros pour un couple sans enfant (soit 48.000 euros annuels environ). Ces montants concernent le revenu fiscal de référence, obtenu après l'abattement de 10%.

Pour un couple avec un enfant, le plafond pour être exonéré de taxe d'habitation est de 49.000 euros de revenu fiscal de référence (soit environ 54.000 euros de revenu réel).

Au club de l'Economie, le ministre des Comptes publics a rappelé : "80% de ceux qui paient aujourd'hui la taxe d'habitation ne la paieront plus dans trois ans", soulignant que 12 millions de foyers en étaient d'ores et déjà exonérés.

Pas d'augmentation pour les Français non-exonérés ?

Gérald Darmanin a expliqué que le choix d'exonérer 80% des Français avait été pris en tenant compte du fait que cette proportion représentait "à peu près la même somme, un petit peu plus en masse fiscale, que les 20%" qui continueront à la payer: ainsi, les 80% qui seront à l'avenir exonérés représentent "à peu près 10,4 milliards" d'euros, contre "à peu près 9 milliards" d'euros pour les 20% restants.

Et concernant ceux qui continueront à payer la taxe d'habitation, selon le ministre, "ils paieront pareil", autrement dit, ils ne verront pas leur taxe augmenter.

(avec AFP)

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 14/09/2017 à 8:03
Signaler
Voilà comment on piège les communes! Ne dépendant plus de leur administrés mais d'un gouvernement pro UE, ils ne pourrons contester les réformes qu'impose la commission bruxelloise!

à écrit le 14/09/2017 à 5:41
Signaler
Ben voyons ! On promet , on rectifie et ...... on abandonne ... ... et on continue de s'acharner toujours sur les mèmes ! Désespérant ! : il n'y a donc que la violence pour se faire entendre ?

à écrit le 13/09/2017 à 21:53
Signaler
Macron vient d inventer un second impôt sur le revenu pour 20% de la population !!! Tout cela au nom de l égalité. Dans ce pays, il faut soit être millionnaire et boursicoter, soit gagner un peu plus que le smic. Pour les autres, nous passons la moi...

à écrit le 13/09/2017 à 19:00
Signaler
Je donne d'une main....je reprends de l'autre et j'en prends au passagr un peu plus tout en faisant croire que c'est super.....on a l'habitude....😎

à écrit le 13/09/2017 à 17:42
Signaler
comment ce fait il que dans le figaro ,il dise que les retraites ne seront pas concernes par cette baisse

le 14/09/2017 à 3:55
Signaler
oui j'ai lu ça aussi, et la Tribune n'en parle pas du tout.

le 14/09/2017 à 3:55
Signaler
oui j'ai lu ça aussi, et la Tribune n'en parle pas du tout.

à écrit le 13/09/2017 à 15:26
Signaler
La barrière des 27 000 euros commence à faire mal: passage à la tranche 30% d'impot sur le revenu + taxe d'habitation.

le 21/10/2017 à 21:36
Signaler
tout à fait Il va falloir songer à travailler moins ( la fameuse courbe de Laffer est particulièrement vraie sur cette catégorie de con-tribuable

à écrit le 13/09/2017 à 13:58
Signaler
Donc on peut s'attendre a des augmentations par ailleurs, sur les impôts fonciers par exemple!

le 14/09/2017 à 4:00
Signaler
dans ma petite commune, c'est déjà fait .. fonciers multipliés par 5,5 par rapport à l'an dernier et l'explication est : "selon les nouvelles normes de calcul" !! quelles sont elles ces normes ? j'ai demandé mais je n'ai reçu aucune réponse !

à écrit le 13/09/2017 à 13:49
Signaler
Citation "Et concernant ceux qui continueront à payer la taxe d'habitation, selon le ministre, "ils paieront pareil", autrement dit, ils ne verront pas leur taxe augmenter" En disant cela, je crois que la longueur de nez de notre ministre du budget...

le 13/09/2017 à 14:45
Signaler
Il est drole pour être gentil ce ministre : comment peut il affirmer une telle chose alors que le montant de la taxe d habitattion est fixé par les communes.

le 13/09/2017 à 18:09
Signaler
@Bernardino: tout à fait ! Seuls les naïfs peuvent croire que ce que ne paient pas les uns ne sera pas payés par les autres. Le secteur immobilier va en prendre un drôle de coup :-)

à écrit le 13/09/2017 à 13:44
Signaler
ET COMMENT RETROUVER LES 10MDRS PERDUS?????

le 13/09/2017 à 16:33
Signaler
En augmentant la taxe foncière par exemple, ou les taxes sur le carburant, ou la TVA etc...

le 14/09/2017 à 5:43
Signaler
... seuls ceux qui ont fait l'ENA sont capables de résumer la gestion d'un pays a un seul mot : TAXER !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.