Départementales : pour comprendre l'évolution des votes

 |   |  131  mots
(Crédits : DR)
Selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur, la gauche perd 27 départements. L'UMP-UDI en gagne 26 et le Front National aucun. Quatre cartes pour comprendre.

Alors que l'abstention a tout juste dépassé la barre des 50%, la gauche a perdu 27 départements sur les 61 qu'elle contrôlait, n'étant désormais plus en tête que de 34. L'UMP-UDI a quant à lui enregistré un gain de 26 départements (elle en dirigeait 40), soit une véritable vague bleue.

En revanche, dans le Vaucluse il n'y aurait aucune majorité nette malgré la très forte poussée du Front National qui n'arrive cependant pas à conquérir ce département. L'Aisne reviendrait à l'UMP.

Lire la suite de l'analyse...

carte

>>> Le "tsunami bleu" partout en France

départementales UMP

>>> La Gauche résiste dans le Sud-Ouest

départementales PS

>>> Le Front national reste localisé et progresse dans le Nord

départementale FN

____

>>> EXCLU-GIF: Départementales : 20 ans de bascules politiques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2015 à 14:45 :
La population est dans l’abstention : alors que les fonctionnaires ont des statuts et retraites assurées sur du hors bilan sans financement, on défiscalise sur des niches, mais on crée des millions de chômeurs et exclut à tour de bras les jeunes après l’école… Où est la justice ? Que les électeurs protestent est une chose normale : on les ruine ! Par exemple dans le système bancaire européiste, on annonce au Portugal, des banques qui ont ruiné de nombreux citoyens… on fait des pertes à la société, on appelle cela du bon travail ? Pour les retraites, l’Etat ponctionne les salariés 8 milliards, et on annonce les régimes en négatif et qu’il existe des corporations à 1 cotisé 3 de pension… la justice c’est quoi ? Pourquoi ne fait-on pas la critique de l’euro fort alors que depuis des décennies on parle de franc fort alors qu’on vend l’euro faible ? Où est la croissance, c’est de l’inflation ! Que produit la dette, des baisses de salaires. On augmente les médecins et pas les autres… on subventionne les librairies, la presse, on fait des emplois aidés mais pas pour tout le monde ! Pourquoi ne pas protester?
a écrit le 30/03/2015 à 21:02 :
On a perdu, on a gagné! On aurait perdu 4 élections intermédiaires, habituellement on dit jamais deux sans trois... alors chômeur suivant!
On est chez les coupeurs de croissance en 4, marche des trainards et hymne à du con la joie dictateur!
a écrit le 30/03/2015 à 19:29 :
Pour comprendre le vote des francais, je préfère mes réflection personnel, il est s'y simple de manipuler les ressors d'après une élection nationnal.... Espérons que certain partis serons de posser les bonne question sur leur échec voir déroute apres cette consultation nationnal.... Dans tous les cas je reste surpris qu'il reste des département a la gauche, le mecomptantemant n'est pas universel..... Portant la gauche n'a pas donner satisfaction, échec de relancer la croissance, par de réforme equitable pour les francais, disparition de la vois de la France dans l'international, comme dans la construction Europeen.... Sans compter réouverture des frontiers et incapacités a proteger les francais, justice en panne et malversation des élites de gauche, mais tous vas bien.....
a écrit le 30/03/2015 à 11:46 :
Au fond, c'est le syndrome de Poulidor, la France adore les loosers, elle a élu Hollande en 2012, pourtant il y avait des challengers bien meilleurs, Sarkozy sort d'un echec invraisemblable, la France dans un état qu'on n'a pas vu depuis la guerre, tout autre pays aurait rejeté un élu aussi mauvais, ben non il revient fier et conquérant et tout le monde suit.
L'Europe doit franchement se poiler! "lustig francouzes!" 'crazy frenchies!" etc
L'histoire se répète, louis 18, louis philippe, Napoléon 3, Pétain, tous ont étés nuls et auraient surement pu revenir avec le suffrage universel.
Est-ce que l'arrivée d'une génération éclairée et cultivée va nous sortir de ce foutoir senescent, j'ose l'espérer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :