Manuel Valls reconnait "une défaite incontestable de la gauche"

 |   |  736  mots
Les scores très élevés, beaucoup trop élevés de l'extrême droite, restent plus que jamais un défi pour les républicains, a insisté Manuel Valls suite à l'annonce des résultats du second tour des élections départementales.
"Les scores très élevés, beaucoup trop élevés de l'extrême droite, restent plus que jamais un défi pour les républicains", a insisté Manuel Valls suite à l'annonce des résultats du second tour des élections départementales. (Crédits : Reuters)
Voici les réactions des principaux dirigeants politiques français après le second tour des élections législatives qui a vu la droite s'imposer, devant le Front national et le Parti socialiste.

Suite aux résultats du second tour des élections départementales, la droite, qui l'a emporté dans 66 départements, s'est montrée triomphaliste, à l'image du président de l'UMP. ce dernier a estimé que "l'alternance est en marche". La gauche, avec 34 départements remportés, reconnaissait sa défaite. Quant au Front national, il s'est dit satisfait du "niveau électoral exceptionnel" du parti, sans pour autant cacher sa déception de ne pas l'avoir emporté dans un seul département, manquant de peu une victoire dans le Vaucluse.

À droite

  • Nicolas Sarkozy, président de l'UMP

Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy, s'est réjoui de voir la droite et le centre remporter "nettement" ces élections, assurant que jamais sa famille politique "n'avait gagné autant de départements" . Il a vu dans ces résultats le "désaveu sans appel" de la politique menée par le gouvernement.

  • Alain Juppé, maire de Bordeaux

L'ancien Premier ministre a souligné "une très belle victoire pour l'UMP et ses alliés". Il a vanté "la victoire ensuite de l'unité de l'UMP autour de son président et de ses équipes dirigeantes".

  •  François Bayrou, président du Modem

Selon le maire de Pau, désormais l'opposition doit "construire une adhésion et une confiance, qui pour l'instant demeurent à bâtir".

À gauche

  • Manuel Valls, Premier ministre

Le chef du gouvernement, qui a pris la parole en premier peu après 20 heures, a reconnu une défaite "incontestable" de la gauche, regrettant qu'elle ait été "trop dispersée" et connaisse un "net recul". Le Premier ministre a répété son inquiétude devant le score du FN :

"Les scores très élevés, beaucoup trop élevés de l'extrême droite, restent plus que jamais un défi pour les républicains [...] C'est la marque d'un bouleversement durable de notre paysage politique dont chacun devra tirer les leçons."

  •  Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste

Le premier tour a "marqué un niveau électoral intéressant sans être satisfaisant pour le Parti socialiste. Le second tour marque un recul d'implantation sans être une débâcle".

  • Jean-Luc Mélenchon, cofondateur du parti de gauche

L'ancien candidat à la présidence de la République a regretté des résultats qui reflètent un "pays menacé de dislocation", il a proposé de créer à gauche "une nouvelle alliance populaire" avec "les partis, les personnalités d'opposition de gauche, sans a priori", en vue des régionales fin 2015.

  • Jérôme Guedj, ancien président du conseil général de l'Essonne

Jérôme Guedj, un des députés PS "frondeurs" s'est montré particulièrement sévère quant à la défaite du parti socialiste: "On ne peut pas continuer comme ça, on a tous les signaux, il nous le dit le peuple de gauche !"

  • Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts

Même son de cloche du côté de la secrétaire nationale d'EELV : "Pour combattre l'attentisme comme l'extrémisme, le gouvernement doit résolument s'engager dans une nouvelle voie."

Au Front national

  • Marine Le Pen, présidente du FN

La présidente du FN, Marine Le Pen, a de son côté insisté sur le "niveau électoral exceptionnel" de son parti, parlant de 40% des voix. Le Front national est désormais, selon elle, "à la tête du seul mouvement d'opposition véritable au pouvoir en place". Mais cet élan a été vite coupé après 21 heures, d'autres personnalités du FN annonçant que leur parti ne remporterait pas de département.

L'eurodéputée a également dénoncé une "campagne amère" et le "mépris de classe" de Manuel Valls, dont elle s'est cependant cette fois refusée à demander la démission.

  • Marion Maréchal-Le Pen, députée FN du Vaucluse

La députée frontiste du Vaucluse a estimé que :

"Malheureusement le mode de scrutin fabriqué contre nous a eu raison de la majorité qui aurait dû être la nôtre, puisque nous sommes bien le premier parti du Vaucluse en nombre de voix."

____

>>> Le tsunami bleu des Départementales

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/06/2015 à 23:28 :
Génial... Valls perd toutes les élections (8 ou 4% aux primaires PS). Hollande le fait roi sur du sable. Il n'a aucun résultats, tant sur son domaine de prédilection (la sécurité) et l'économie.. Mais il ne reconnait pas SA défaite qu'il retourne contre "LA gauche".

Question - C'est quoi "La Gauche" ???
a écrit le 31/03/2015 à 12:49 :
parti abstentioniste = 50 % et c'est pas demain que ça va changer !!! un jour quand même il faudra se poser des questions !!!
a écrit le 31/03/2015 à 12:43 :
la vie en rose quoi de plus beau !
a écrit le 31/03/2015 à 0:06 :
et voila que je me repete: au 2e tour, on vote contre l'autre et en aucun cas pour le FN....ce qui n'empeche pas les Juppe et consorts de se gargariser d'avoir gagne...et c'est la que reside le danger, car fort de cette "legitimite", ils (a droite comme a gauche) pensent qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent, et ne s'en privent d'ailleurs pas :-)
a écrit le 30/03/2015 à 20:26 :
Sans faire de mauvais esprit, une simple observation de la réalité économique et politique vient nous donne un éclairage, Valls caractériel emporté qui perd ses nerfs est au PS politique et à la France économique ce que le co-pilote Germanwings était à l'Airbus 320.
a écrit le 30/03/2015 à 19:45 :
Ce n'est pas si grave, celui-là faisait une politique de droite, que cette "gauche" disparaisse ne pose aucun problème, ce n'était plus la gauche de Jaurès et depuis si longtemps .. Tous ces partis doivent être remplacés, des imposteurs, le pouvoir est à Bruxelles comme le rappelle l'UPR..
"Pourquoi les électeurs se détournent des urnes : parce que les Français ont le sentiment que leurs votes ne servent plus à rien. Qu’ils votent à droite, au centre ou à gauche, ils ont toujours la même politique qu’ils détestent. "
http://u-p-r.wikia.com/wiki/Les_10_raisons_qui_nous_imposent_de_sortir_de_l%E2%80%99Europe
a écrit le 30/03/2015 à 18:50 :
Maintenant que les elections sont passées, avec malgré tout une trés belle défense des socialistes, le gouvernement va de nouveau montrer sa détermination en amplifiant l'aide aux entreprises. Ce sera financé par une petite taxe particulièrement indolore sur les ordinateurs, tablettes tactiles, téléphones portables et téléviseurs d'environ 50€ par appareil. Il pourra y avoir des exceptions dans certains cas précis.
Le gouvernement fait ici la preuve de sa détermination. Les choses s'améliorent très vite grace à la politique menée.
a écrit le 30/03/2015 à 18:18 :
Gauche et droite traditionnelles s'enferment dans une analyse d'alliance donc sur l'emballage du paquet cadeau , alors que c'est le fondement même de théories aujourd'hui dépassées qu'l faut revoir ! Il n'y a pas un seul pays où la lubie socialiste fonctionne et pas un pays où le libéralisme débridé ne met pas au rancard une grande partie de la population. Et si vous essayez de mettre en marche vos cellules grises Messieurs les parasites politiques ?
a écrit le 30/03/2015 à 17:34 :
gauche // droite ... révolu (vote blanc + abstention ) veut tout dire.aucun visionnaire
a écrit le 30/03/2015 à 16:35 :
C'était prévisible ... dans le temps et l'espace...la chute du mur de Berlin il y a 26 ans ...n'avait 'elle pas sonné le glas du marxo/socialisme en UE...? la France par prétention dogmatique a tenté de résister ...! mais au final pragmatique , avait ' elle les moyens de se payer cette luxure ...??
a écrit le 30/03/2015 à 16:27 :
Mitosyl et Bépanthene sont très utiles en cas d'érythème fessier.
Son application sur les fessés de beaucoup d'élus socialostes, communistes et vers peut évidemment se faire dans la justice sociale
a écrit le 30/03/2015 à 15:56 :
Et à qui la faute ? A lui et ses pairs qui n'ont cessaient de vociférer sur toutes les ondes contre le FN au lieu de s'occuper de la France et de son économie, TOUT SIMPLEMENT ! Qui plus est, le 1er ministre l'a avoué lui-même en faisant meeting que le sort du pays passait au second plan ; et bien, nous avons fait pareil : nous les avons passés au second plan ! Je ne comprends pas comment le Président peut continuer à se laisser berner et enfoncer par des incapables pareils !!!!!!!!!!!! Il ferait mieux de les éjecter et remplacer au plus vite avant la bérézina
Réponse de le 30/03/2015 à 20:01 :
Tout simplement parce que ce président est aussi (ou plus) nul que ceux qui l'entourent
Réponse de le 31/03/2015 à 6:24 :
Pas si nul que ça notre Président. Il va partir avec une retraite de 35.000 euros par mois lui qui n'aime pas les riches au-dessus de 4000 euros par mois.... sans compter tous les autres privilèges (chauffeur, secrétariat etc.)
a écrit le 30/03/2015 à 15:25 :
On lui offre un deuxième cigare pour fêter l événement. Sont ils donc sourds, ou s en foutent ils car pour eux seul, la gauche caviar compte. Les régions les ruraux sont ils si nuls a leurs yeux????? Personne n a de quoi triompher puisque 50% des personnes ne se sont pas déplacés. Le Fn était près du but dans beaucoup de bureaux de votes..... Bref quand on peut il vaut mieux quitter le pays, vu la dette et les perspectives de cette gauche incapable ..... On est la risée de l Europe et pratiquement du monde entier.
a écrit le 30/03/2015 à 14:54 :
In finé, Valls a démontré sa capacité à être le plus grand diviseur commun du PS et de la gauche,

en même temps Valls a été le plus grand rassembleur des ventrachoux de la droite UMP UDI,

il est formidable ce gouvernement Valls.
a écrit le 30/03/2015 à 14:52 :
Faire tout une mayonnaise pour un guichet d'aide sociale, un gestionnaire d'infrastructures et d'équipement, je comprends mieux pourquoi on aurait du supprimer cet échelon administratif !! Le département ne décide qu'une petite partie du montant des impôts locaux. Cet échelon est aux partis politiques ce que les organismes de gestion paritaire sont aux organisations patronales et syndicales: des vaches à lait !!
a écrit le 30/03/2015 à 14:52 :
avec plus de la moitié d'abstentions,on ne peut pas dire que le résultat de ces élections soit vraiment significatif!le gouvernement doit s'attaquer aux réformes sociétales maintenant que l'économie française est relancée.
a écrit le 30/03/2015 à 14:30 :
Que ce soit la droite ou la gauche, c'est toujours l'alternance en faveur du parti opposé a celui qui gouverne..... Les électeurs Francais sont immature et croient toujours en l'homme providentiel qui va changer "TOUT" tout de suite!!!!!
Il faut que les présidents soit élus pour un seul et unique mandat qui serai potetiellement plus long. Ils n'auraient pas a s'occuper constamment de leur prochaine élection et feraient des réforme courageuse.
a écrit le 30/03/2015 à 13:50 :
Cher directeur de la stratégie de la société PS, lors de votre embauche vous vous étiez engagés à tenir les objectifs fixés par votre direction générale. N'ayant pas tenu ces objectifs nous nous voyons dans l'obligation de mettre fin à votre contrat, à moins que vous préfériez partir dignement en démissionnant. :))
a écrit le 30/03/2015 à 13:12 :
HOLLANDE, démission ras le bol de ce type qui ne s' occupe de rien et est un petit politicien de province ; DEMISSION ET VITE.
a écrit le 30/03/2015 à 12:58 :
Tous ces imposteurs moralisateurs sont démasqués. Mais il trop tard, la France est enfermée dans le collectivisme. Elle va à la faillite. Le plus vite serait le mieux...
a écrit le 30/03/2015 à 12:46 :
grosse claque pour la gauche, et pourtant ils ont charcuté les cantons autant qu'ils ont pu. Dans le 94 c'est grâce au charcutage que le PC conserve la majorité des cantons. En voix, la droite est majoritaire, mais pas en élus. Après ça Valls vient expliquer que le FN n'est pas républicain.
Il faudra achever le travail d'éradication du cancer socialiste aux régionales.
a écrit le 30/03/2015 à 12:28 :
C'est avec délice que je découvre la défaite de Guedj ce matin. Ce pseudo frondeur, opportuniste, démagogue a perdu son siège. Il s'est vanté de dilapider les sous du contribuables dans des emplois bidons, le retour de bâton est logique. Il demande une réorientation de la politique de Gauche, il n'a strictement rien compris. Il est temps que la Gauche se modernise, cesse de vivre au XX ème siècle et embrasse la mondialisation sous peine de couler notre pays.
Réponse de le 30/03/2015 à 23:38 :
@Savoureux
La mondialisation, si elle permettait aux peuples de s'émanciper, d'accéder aux même statuts, (droits, santé, protection sociale...) qu'en occident serait une bonne chose. Ce n'est pas le cas, vous aurez noté que la mondialisation est surtout financière, qu'elle ne bénéficie pas aux peuples et que c'est même le contraire, par une colonisation rampante et un nouvel esclavage. "Embrasser la mondialisation", comme vous dites, c'est le baiser du serpent.
a écrit le 30/03/2015 à 11:05 :
défaite de la gauce? Et alors? Qui peut dire ce que cela va changer au niveau des départements, si ce n'est pour les élus qui vont aller pointer au chomage! Regardez les déclarations des politiques, et aucun ne se pose la question de l'efficacité de nos structures, des programmes qui seront conduits, ou pas! ce n'est que petit jeu d'alliance, des questions d'égo, et des postes gagnés ou perdus. l'intérêt national n'est jamais évoqué. Le seul gagnant de cette élection est la montée du raz-le-bol avec des taux d'abstention record!
a écrit le 30/03/2015 à 10:44 :
Il est normal que le gouvernement subisse une tel défaite. Lorsque l'on entend Mr Valls nous dire que puisqu'il est en campagne il ne peut faire 2 choses à la fois et n'a donc pas le temps de s'occuper des reformes.
Maintenant il va surement nous dire qu'il prépare le congres du PS puis il y aura la campagne pour les régionale, les primaires du PS, les présidentiels de 2017. A priori ce monsieur ne pourra plus faire le job pour lequel il est payé.
De plus le scandale des conseillés municipaux parisien logé dans des HLM grâce a la complaisance de Mr le Guen (secrétaire d’état) qui fait partie de la commission d’attribution de ses logements a renforcé la défaite du ps
a écrit le 30/03/2015 à 10:30 :
L’alternance est en marche, rien ne l’arrêtera On voit ce que donne ce genre d'alternance depuis 40 ans entre 2 partis socialistes l'un de droite l'autre de gauche. A QUAND UN VRAI PROGRAMME AVEC DE BONNES MESURES PORTE PAR DES GENS NEUFS QUI N'ONT PAS ECHOUE ???
a écrit le 30/03/2015 à 10:30 :
La règle devrait être qu'au bout de deux fois sans venir voter, vous êtes radié de la liste électorale. A vous de revenir demander votre réinscription sur la liste.
C'est simple et responsabilisant.

Car les français râlent mais ne viennent pas voter. C'est un comportement d'enfant gâté. Beaucoup de peuples n'ont pas cette chance.

L'inscription automatique sur la liste électorale est une erreur. Elle déresponsabilise plus qu'autre chose. Mais c'est comme cela dans beaucoup de domaines alors continuons.
Réponse de le 30/03/2015 à 10:59 :
C'est notre mode de scrutin qui est nul et n'incite pas à voter.
Tous les autres pays d'Europe votent à la proportionnelle, chacun peut s'exprimer.
La dimanche chez-moi pas de choix extrème droite ou extrème droite, un vote blanc ou nul n'ayant pas plus d'impact qu'une abstention.
Réponse de le 30/03/2015 à 11:04 :
L'abstention a sa raison et cela ne changera rien de les forcer à voter , vous n'en tirerez aucun bénéfice , par contre si vous êtes attractif alors ils se déplaceront .Nos concitoyens en ont marre de ces idéologues pensant qui font leur malheur .
Réponse de le 30/03/2015 à 11:50 :
C'est de monter son propre parti politique.
Car à force de ne plus voter, c'est le droit de vote que vous perdrez un jour.
a écrit le 30/03/2015 à 9:37 :
Oui une raclé égale à celle de 2011 pour sarkosy
Le FN se rapproche du pouvoir
Les responsables sont à chercher à l ENA et dans la classe soit disante dirigeante qui ne fait que mentir ne rien réformer et profiter du system
Sans changement de toute les têtes au PS et à l'UMP mme Lepen va arriver au pourvoir
Réponse de le 30/03/2015 à 9:59 :
Madame le Pen va arriver au pouvoir ? Et alors ? Ca nous évitera peut-être de disparaître comme les Indiens d'Amérique, d'ici la fin du siècle.
A long terme, je pense qu'il y a bien plus à craindre du programme que nous réserve l'UMPS que de celui de Marine le Pen, et si le FN peut au moins nous éviter de finir comme le Kosovo ou le Liban, ce sera déjà pas mal, parce qu'avec les autres en plus de l'effondrement économique nous aurons la guerre civile.
Réponse de le 30/03/2015 à 23:46 :
@Ptitpère
Il y a encore suffisamment de gens sensés en France pour comprendre que le FN nous envoie droit dans le mur. Ce n'est pas parce que le FN pointe du doigt des dysfonctionnements qu'il est capable de les résoudre. Il va faire quoi le FN face à la crise économique? L'aggraver. 6 mois au pouvoir et tout le monde sera dans la rue. Vu que le FN est un parti anti-démocratique, raciste, pseudo-républicain, l'histoire risque de mal se terminer, et là vous êtes sûr d'avoir la guerre civile.
Réponse de le 31/03/2015 à 19:42 :
arretez de regarder les films d'épouvante à la télé vous faites des cauchemars les yeux ouverts, je vous conseille les bisounours pour avoir une vie moins chaotique.
a écrit le 30/03/2015 à 9:29 :
l'homme qui ne comprend rien à rien n'a toujours pas compris. Il pourrait au moins comprendre ce mot dehors ou échar fuera.
a écrit le 30/03/2015 à 8:49 :
CONSTAT? FINALEMENT LE REPOUSOIR // F N // REND BIEN SERVICE A L U N P S ? ON GARDE LES MEMES ET ONT CONTINUE DE FAIRE LA MEME POLITIQUE DE CASSE SOCIALE VOULUE PARS Mr GATTAZ???
a écrit le 30/03/2015 à 8:46 :
Valls a transformé une élection locale en scrutin national. Il a "quitté" sa fonction de 1er ministre depuis plus d'un mois pour se comporter en chef de parti. Son comportement hystérique face au FN est totalement inacceptable. Il ostracise plus d'un quart des électeurs, alors que ceux d'extrême gauche ne sont pas visés. Il doit démissionner ou être viré par le président. Les français rejettent massivement la politique de ces 2 nuls.
Réponse de le 30/03/2015 à 20:07 :
Tout à fait d'accord : cela fait un mois que la France n'est plus gouvernée
a écrit le 30/03/2015 à 8:45 :
Ce qu'il faut retenir de ces élections, c'est que plus des deux-tiers des Français ne votent plus - puisque 16% des Français ne sont même pas inscrits sur les listes et que moins d'un sur deux seulement qui est inscrit vote encore (16% de non inscrits + 51% d'abstentionnistes = 67% de non votants). L'UMP, UDI, PS, EELV etc, tous additionnés représentent à peine la moitié des 33% de Français qui votent encore, soit en réalité à peine un Français sur six... On peut donc dire que ceux qui se présentent encore ce soir comme nos dirigeants "légitimes" et les grands vainqueurs de ces élections (UMPS/UDI/EELV), ne représentent en réalité plus qu'eux-mêmes (ce qui n'a d'ailleurs pas l'air de beaucoup les déranger...).
Réponse de le 30/03/2015 à 11:26 :
vous êtes a l'image de votre parti politique, pas tres bon en mathématique ... si vous avez 50% de non inscrits et 50% d'abstentionnistes cela fait 100% de non votant ? étrange comme methode de calcul !
c'est 51% d'abstention sur les inscrit ce qu'il fait que 84% des gens sont inscrits sur les listes et que 49% de ces 84% votent soit 41,16% de votant et donc 58,84% d'abstention.
une erreur de 8,16 sur un nombre comme 58,84 cela fait quand même une erreur relative de 14% ... inquiétant pour l'avenir du pays ...
Réponse de le 30/03/2015 à 15:19 :
Simple erreur d'inattention de ma part, mais qu'il y ait 58.84 ou 67% d'abstentionnistes ne change rien aux tendances qui ressortent de mon raisonnement, et donc au fait que l'UMPS est aujourd'hui ultra minoritaire (moins d'un Français sur 5 vote UMPS,UDI,EELV etc) en France malgré les apparences qu'ils tentent de se donner.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :