Emplois fictifs présumés : Fillon dépose plainte contre le Canard Enchaîné

 |   |  354  mots
Le candidat de la droite, éliminé au premier tour de la présidentielle, a déposé une plainte contre le journal satirique.
Le candidat de la droite, éliminé au premier tour de la présidentielle, a déposé une plainte contre le journal satirique. (Crédits : Reuters/Christian Hartmann)
François Fillon a porté plainte contre le journal satirique, Le Canard Enchaîné qui avait publié, en mars dernier, des articles sur les emplois fictifs présumés de sa femme et de ses filles.

Son entourage l'a confirmé, François Fillon riposte. Le candidat de la droite éliminé au premier tour de la présidentielle a récemment déposé plainte contre Le Canard Enchaîné concernant les articles des emplois fictifs présumés de sa famille.

Le journal satirique a indiqué que la plainte en question était fondée sur l'article L97 du Code électoral: elle réprime la propagation de «fausses nouvelles», de «bruits calomnieux» ou d'«autres manœuvres frauduleuses» ayant eu pour effet de «détourner les suffrages».

     Lire aussi: L'affaire Fillon élargie à des soupçons "d'escroquerie aggravée" et de "faux et usage de faux"

Le Canard Enchaîné revient sur cette plainte dans son édition de mercredi 3 mai et indique que l'un de ses rédacteurs en chef et l'un de ses journalistes seront entendus par la police, le 11 mai prochain.

Le «complot politique», selon François Fillon

Fin janvier, Le Canard Enchaîné avait notamment révélé que Pénélope Fillon, l'épouse du candidat Les Républicains, avait été rémunérée pendant plusieurs années en tant qu'attachée parlementaire auprès de son mari ou de son suppléant.

Le couple avait ainsi été mis en examen en mars concernant des emplois présumés fictifs et pour «détournement de fonds publics».

Arrivé en troisième position, derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen avec 20,01%, François Fillon avait dénoncé un «complot politique». Il avait également annoncé que les fuites dans la presse étaient «l'oeuvre d'un cabinet noir» de François Hollande. Fin mars, les soutiens du candidat de la droite et du centre avaient saisi le parquet national financier (PNF) pour l'ouverture d'une enquête préliminaire sur l'existence d'un «cabinet noir» à l'Elysée. Mais aucun élément probant n'avait été retenu afin de justifier une telle investigation judiciaire.

     Lire aussi: Cabinet noir : y a-t-il des officines secrètes à l'Élysée ?

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/05/2017 à 12:49 :
Le problème de la FRANCE est plutôt qu'il n'y a pas assez de CANARD ENCHAINE et de MEDIAPART pour dénoncer tous ces abus.

Et je trouve que la presse française a été très complaisante avec FILLON (Souvenez vous de ce qui s'était passé avec BEREGOVOY - DSK-THEVENOUD-CAHUZAC. Les mises à mort).

Cette affaire nous a ridiculisé au point de vue international et nous fait passe passer ce que nous allons bientôt être : un pays sous-développé dont les élites sont corrompus. Quand on pense qu'un ministre Allemand a démissionné pour un CV inexact.
Et qu'une ministre scandinave a démissionné pour avoir payer une place de parking avec sa carte officielle.
a écrit le 03/05/2017 à 8:24 :
Personnellement, j'aimerais qu'il y ait plus de Canard Enchainé et de Médiapart en France, au lieu de cette masse de journalistes à la solde d'un parti ou d'un autre. Le vrai journalisme, c'est l'information, pas la manipulation, et quoi qu'en dise Fillon, sans le Canard, personne n'aurait jamais connu les faits révélés :-)
a écrit le 03/05/2017 à 6:40 :
C'est vrai que on ne les entend plus les scribouillards ! n'osant plus se frotter aux islamistes , leur reconversion dans la magouille politique à l'air de patiner car ils sont bien muet sur le travail des mineurs Leroux ; comme le PNF d'ailleurs ! . Pourquoi un canard déchaîné prompt à fouiller les marigots pour trouver sa pitance se prive t-il de plus copieux scoops , comme par exemple des croustillantes révélations sur la résidence secrète de Holand dans le château de Versailles qui à coup de millions entretien une vie de nababs pour enfants , copains et bien sur copines ; julie peu en témoigner !!
a écrit le 02/05/2017 à 22:26 :
Il vaut mieux tard que jamais. Mais c'est tout de même un peu tard quand même... Après, il faut voir si ses avocats ont été assez subtiles dans leur démarche, parce qu'on pourrait rire...
a écrit le 02/05/2017 à 22:17 :
Cette affaire, même au cas (probable) où elle se terminera en non-lieu voire en relaxe, aura au moins permis de révéler un gros défaut de Fillon qui aime un peu trop l'argent, au point de se faire rembourser diverses dépenses à ses enfants. Cette plainte est donc l'occasion, au cas où, d'obtenir la condamnation du volatile à de lourds dommages et intérêts.
a écrit le 02/05/2017 à 21:44 :
Il accuse le canard de révéler des faits... alors que ces faits, il les a reconnu et s'en est excusé, à savoir employer toute sa famille avec les deniers de l'Etat pour un travail qu'ils ont du mal à prouver et à un niveau de salaire largement trop haut (ce qui légal mais fait perdre en effet pas mal de voix quand ça se sait). J'ai du mal à saisir comment ses avocats vont justifier son accusation.
Réponse de le 03/05/2017 à 11:15 :
Les faits, c'est que Pénélope Fillon et pendant quelques mois deux de ses enfants ont été rémunérés comme assistants parlementaires de leur mari et père. Ce qui est encore légal et largement pratiqué par un parlementaire sur 5, tous partis confondus. La seule question qui vaille et sur laquelle il y a enquête est de savoir si ces rémunérations correspondent à des emplois fictifs. A part peut-être pendant la période où P. Fillon était simultanément rémunérée comme assistante parlementaire et à la Revue des Deux Mondes, apparemment elle n'avait pas d'autre emploi effectif (contrairement aux emplois fictifs de la mairie de Paris pour lesquels Chirac et Juppé ont été condamnés et qui étaient en fait utilisés par le RPR, idem pour les assistants parlementaires européens du FN qui en fait travaillaient pour le parti et idem enfin pour Lyne Cohen Solal, rémunérée par Mauroy comme conseillère à la communauté urbaine de Lille qu'il présidait, et qui en fait était rédac chef de l'hebdo du PS, Vendredi, ce qui a valu aux deux une condamnation), la tache de la justice pour établir la fictivité de l'emploi de P. Fillon (il ne suffit pas de lancer une accusation, il faut prouver... sinon c'est le non-lieu garanti si les juges ont un minimum de sens critique, et sinon la relaxe assurée) s'annonce des plus ardues. Le plus probable est d'ailleurs que la justice finisse par laisser cette instruction s'enliser puisqu'on voit mal, en l'absence d'aveux, quelle investigation supplémentaire pourrait apporter des faits nouveaux susceptibles de constituer des preuves à charge.
a écrit le 02/05/2017 à 21:23 :
Ce ne sont pas ses deux filles qui sont accusées d'emplois fictifs, comme le dit l'article, mais deux de ses enfants (un de ses fils et sa fille unique).

Sur le fond, comme c'est ce qui lui a coûté l'élection (sans parler de sa réputation) et qu'il estime que les affirmations sont mensongères, je ne vois aucune raison qu'il se prive d'un petit plaisir. Même si le canard ne lui avait rien fait, la presse n'est de toute façon pas supposée être un tribunal et doit donc cesser de se comporter comme si elle en était un. Il n'y a qu'une justice et les pseudos-justiciers ne sont que des semeurs de zizanie. Que les journalistes changent de métiers et deviennent juges ou policiers, si la justice leur importe tellement qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de prétendre la rendre.
a écrit le 02/05/2017 à 20:38 :
Il retrouve donc confiance en la justice...
Réponse de le 03/05/2017 à 11:20 :
A vrai dire, il semble qu'il ne l'ait pas vraiment perdue puisque contrairement à une autre candidate (d'ailleurs qualifiée pour le second tour), il s'est rendu aux différentes convocations alors qu'il pouvait très bien utiliser son immunité parlementaire pour s'y soustraire, immunité que l'absence de session parlementaire du fait des élections n'aurait pas permis de lever. Peut être finalement, puisque Marine Le Pen a été qualifiée pour le second tour, a-t-il eu tort de ne pas le faire aussi.
a écrit le 02/05/2017 à 20:37 :
#rendslargent
a écrit le 02/05/2017 à 20:36 :
C'est vrai que depuis l'élimination de Fillon, le Canard est bien discret. Ça rappelle Giscard
avec ses diamants, dès qu'il a été battu, comme par hasard plus un article dans le palmipède pas toujours bien intentionné. Giscard n'a jamais été poursuivi, on verra avec Fillon. A suivre ....
Réponse de le 03/05/2017 à 14:16 :
'le Canard est bien discret' sur quel personnage, sujet, .. ? Il est sorti ce matin, y a bien 8 pages.
Il faut des billes solides pour faire un article, investiguer, ... Il ne pleut pas des informations tout le temps (ouvrons les parapluies :-) ).
a écrit le 02/05/2017 à 20:35 :
Si vous employez quelqu'un pendant 20 ans, ca devrait être super facile de prouver qu'elle a travaillé et que donc les canardeurs sont des méchants garçons.... comme les policiers, les juges du PNF, le juge Tournaire et tous les cabinets noirs.

Attendons de voir si la plainte est jugée recevable et je n'ai pas trop d'inquiétude pour le Canard qui est très solide sur ses infos et est très rarement condamné..

Je suis plus inquiet pour la liberté de la presse, de toutes les presses, sachant que Fillon, comme Lepen avait pris pour habitude de faire huer les journalistes et qu'il y a eu des violences dans les meetings (lesquelles ont fait l'objet de plaintes et sont en cours d'instruction, mais Fillon ne s'en vantera pas).
Réponse de le 02/05/2017 à 21:22 :
Les doigts dans le nez et le reste à l'Ouest.
a écrit le 02/05/2017 à 19:38 :
@ BONSOIR : Excellente idée M. FILLON que va encore nous informer de toutes vo méfaits ! J'ai hâte de lire les prochains numéro du CANARD ENCHAINE ..... ALLEZ M. FILLON avoué que le CANARD VOUS A PAYE POUR LUI FAIRE UN COUP DE PUB .... MAIS EST CE UNE BONNE IDEE QUE VOUS AVEZ EU LA ?
a écrit le 02/05/2017 à 19:17 :
Rien de plus que de la com.il adore jouer la victime , mr fillon quand votre femme de sa propre bouche repète à qui veut l'entendre qu'elle n 'avait jamais travailler pour vous il y a pas meilleur preuve et les costumes c'est pas de l'imagination non plus
Réponse de le 02/05/2017 à 21:24 :
Meilleure preuve si déjà.
a écrit le 02/05/2017 à 18:20 :
Fillon s'est excusé de ce qui a été révélé,

ce faisant il a avoué

La France dit MERCI au Canard Enchaîné,

A l'aube des Législatives,

il convient maintenant de publier la liste des 130 Parlementaires dont Fillon lui même a expliqué qu'ils procédaient des mêmes magouilles que lui ...

Que la Presse LIBRE nous informe
Réponse de le 02/05/2017 à 18:58 :
"Gardes saisissez vous de cet individu sur le champ !" :-)

Voilà on veut maintenant le nom des 130 parlementaires qui font dire à fillon que finalement détourner de l'argent public quand on est politicien est tout à fait normal.

Et après avoir néttoyé les élus nationaux, aux élus locaux...

"Gardes saisissez vous de ces deux individus sur le champ !"
Réponse de le 02/05/2017 à 22:58 :
Bien vu pour les 130 nous voulons des noms pour le grand nettoyage rendez l'argent du peuple bande de pirates
a écrit le 02/05/2017 à 17:53 :
le gars qui détourne de l'argent public et qui porte plainte contre le messager ou l'évidence majeure d'un système qui a complètement perdu les pédales.
Réponse de le 02/05/2017 à 21:21 :
Si sa femme ne l'a pas aidé dans son travail qui l'a aidé ?
Réponse de le 03/05/2017 à 10:55 :
Ah parce qu'ils travailleraient ces gens là ? Vu l'état de notre pays vous y croyez vraiment ? Non ils ont des sous fifres bien souvent venus du privé qui leur mâche tout ce qui leurs mâchent tout ce qu'ils ont à faire, ils ont pas besoin de leurs femmes hein...

Non mais où vivez vous vous svp ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :