Equipe de France : quel diffuseur retransmettra les rencontres de la sélection au-delà de la Coupe du Monde 2018 ?

Lancé au mois d’avril dernier, l’appel d’offres concernant l’acquisition des droits TV de l’Equipe de France concernant les campagnes de qualification pour l’Euro 2020 et la Coupe du Monde 2022 n’avait pas abouti jusqu’à présent. Néanmoins, un accord serait en passe d’être acté d’après les informations évoquées dans L’Equipe la semaine dernière. Explications…
La bataille pour la diffusion des matchs de l'équipe de France de football a commencé
La bataille pour la diffusion des matchs de l'équipe de France de football a commencé (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)

L'UEFA parviendra-t-elle à commercialiser les droits TV de l'Equipe de France pour la période 2018-22 (hors rencontres de phase finale de tournois majeurs) au prix escompté ? Alors que la procédure d'appel d'offres a été lancée au mois d'avril dernier par CAA Eleven, agence mandatée par la confédération européenne pour commercialiser les rencontres des équipes nationales affiliées à l'organisation ; cette dernière n'était pas parvenue jusqu'à présent à obtenir une offre conforme aux ambitions financières fixées.

D'après les éléments ayant filtré dans les différents médias, CAA Eleven avait défini trois packs distincts afin d'obtenir un montant de l'ordre de 4 M€ par rencontre des Bleus sur la période 2018-22. TF1, actuel diffuseur exclusif de l'Equipe de France, refusait jusqu'à présent de satisfaire de telles exigences financières pour renouveler son partenariat. Actuellement, la chaîne du groupe Bouygues dépense une somme se situant aux alentours de 3,5 M€ par match pour retransmettre les rencontres de la campagne qualificative des Bleus pour la Coupe du Monde 2018.

Néanmoins, selon les informations rapportées dans L'Equipe la semaine dernière, CAA Eleven serait finalement parvenue à trouver un compromis avec les différents diffuseurs nationaux français. D'après les informations exposées par le quotidien sportif, l'agence mandatée par l'UEFA aurait accepté une offre conjointe réalisée par TF1 et M6. Au total, les deux groupes seraient prêts à débourser 140 M€ sur l'ensemble de la période - soit 70 M€ par diffuseur - afin de se partager les différentes rencontres des Bleus. Une somme qui correspond à un coût unitaire de l'ordre de 3,5 M€ par match, soit le prix actuellement payé par TF1.

Equipe de France : pourquoi les droits TV des Bleus ne connaîtront pas d'inflation ?

Via un tel dispositif, M6 parviendrait ainsi à acquérir le titre de diffuseur officiel des Bleus. Une dénomination qui, actuellement, appartient exclusivement à TF1. Les deux groupes se partageraient de façon équitable les diffusions des rencontres des Bleus durant la période 2018-22. En plus des trois principaux lots, les deux diffuseurs seraient également prêts à payer une somme bonus de 1 M€ par exercice afin de retransmettre des résumés des rencontres des autres sélections européennes. Même si l'offre finale est inférieure aux attentes initiales, CAA Eleven devrait accepter une telle proposition.

En raison de la législation actuellement en vigueur en France, CAA Eleven n'a pu exploiter la concurrence faisant rage actuellement entre les opérateurs de TV payante sur le marché français afin d'obtenir un tarif conforme à ses objectifs. En effet, conformément à l'article L 333-9 du Code du sport et au décret d'application n°2004-1392 du 22 décembre 2004, les rencontres de l'équipe de France inscrites au calendrier de la FIFA sont considérées comme des événements sportifs d'importance majeure en France. Cela signifie qu'ils ne peuvent être retransmis de façon exclusive par un acteur de la télévision payante. Une donnée qui a compliqué le travail de CAA Eleven sur le territoire français au sein duquel, pourtant, la plupart des droits TV footballistiques ont connu une inflation majeure au cours des dernières années...

Ecofoot.fr

Site spécialisé dans l'actualité foot-business, Ecofoot.fr traite quotidiennement des sujets économiques, marketing, stratégiques et organisationnels liés à l'univers footballistique. De la renégociation de droits TV aux stratégies d'expansion commerciale à l'international, en passant par les changements actionnariaux à la tête des clubs...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 24/10/2016 à 11:34
Signaler
Il est grand temps de revoir à la baisse les droits de retransmission des matchs , pensons à ramener les salaires des joueurs et des entraîneurs à un niveau plus équitable

le 27/10/2016 à 9:28
Signaler
A part en dictature, c'est impossible ce que vous proposez....car c'est la loi de l'offre et de la demande ! Comme le foot est le sport très regardé et très adoré dans le monde entier, les gens payent beaucoup pour ça et ça attire les publicités auss...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.