Face aux variants, les hôpitaux vont passer en "organisation de crise"

 |  | 492 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Charles Platiau)
Le ministère français de la Santé a demandé aux agences régionales de santé (ARS) de passer en "organisation de crise" à compter de jeudi prochain face à l'épidémie de coronavirus, comme en mars et novembre 2020, dans une circulaire en date du 12 février, rapporte le Journal du Dimanche.

"Cette organisation de crise", qui implique d'augmenter le nombre de lits et de mobiliser tout le personnel médical disponibles, "doit être mise en oeuvre dans chaque région, quel que soit le niveau de tension hospitalière, et doit être opérationnelle dès le 18 février", indique cette circulaire de la Direction générale de la santé citée par le JDD.

Déprogrammation en vue

Les établissements hospitaliers, publics ou privés, sont invités à organiser "la déprogrammation graduelle et adaptée" des actes chirurgicaux non urgents, selon le journal. Des "cellules de recherche et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/02/2021 à 21:08 :
Hahaha, ils ne sont pas déjà en organisation de crise ? 😂😂😂😂 N'importe quoi !
a écrit le 15/02/2021 à 17:50 :
Un peu moins de martialité dans les termes et un peu plus de professionnalisme serait le bienvenu, on dirait un langage de gamins qui jouent à la guerre.
a écrit le 15/02/2021 à 10:04 :
La vaccination est particulièrement redoutable aux usa. Hier, nous avons annoncé que le CDC avait effectué une nouvelle livraison de données dans la base de données VAERS (Vaccine Adverse Event Reporting System), montrant que jusqu'au 4 février 2021, 12.697 événements indésirables ont été enregistrés, dont 653 décès suite à des injections de vaccins COVID à ARNm par Pfizer et Moderna.

Après la publication de cet article, un abonné de Health Impact News m' a envoyé un lien vers une page du site Web du CDC où ils signalent qu'en date du 11 février 2021, le VAERS a reçu 1.170 rapports de décès parmi les personnes ayant reçu un vaccin COVID-19. Source, Healthimpactnews.
Réponse de le 15/02/2021 à 11:31 :
En France on vaccine avec le vaccin Pfizzer la population la plus faible (celle qui devrait mourir rapidement si la vaccin était tueur) pourtant dans nos EPHAD hécatombe qu'on a reste les soignants qui malheureusement contamine des "vieux" non vaccinés... Si votre chiffre de 653 décès dû au vaccin était réel, en France on aurait beaucoup de place de libre en EPHAD et certains établissements commenceraient même a fermer fautes de client...
Merci encore pour votre fake news !
Réponse de le 15/02/2021 à 13:30 :
@Réponse de @ Denner

Merci encore pour votre fake news !

Il me semble que Denner met la source de ses propos.Sinon en Ehpad chaque année hors covid c'est une moyenne de 120.000 morts soit 1 sur 7 qui sont vite remplacer donc pas près de fermer.
a écrit le 15/02/2021 à 9:09 :
1 an pour que l'ars prenne conscience de la crise covid

decidement il y a des gens a virer dans cet organisme
Réponse de le 15/02/2021 à 9:50 :
Quelle crise Covid, vous pouvez développer ? Où voyez-vous des malades, nous ne voyons que des cas et (non des malades) chargés dasn la machine stat avec des tests PCR foutraques.
Réponse de le 15/02/2021 à 9:56 :
bien vu ! aucune appartenance entre eux et la population
a écrit le 15/02/2021 à 9:05 :
Bon, je crois que les commentaires sont unanimes ! Les français en ont ras-le-bol, du "Principe de précaution"
a écrit le 15/02/2021 à 8:59 :
Ben oui parce que en fait depuis un an on est pas en crise...

Quand on est impuissant à changer la réalité on change les mots.
a écrit le 15/02/2021 à 3:32 :
Ici en Coree, le Gvt a decide de liberer les visites privees ainsi que le nombre de personnes en lien direct familiaux jusqu'ici limite a cinq.
Dorenavant, les familles peuvent se reunir sans restriction aucunes.
Le port du masque reste obligatoire en lieu fermes et public.
Maitrise de la pandemie et soins adaptes sur tout le territoire.
En France, la micronnie dans son excellence nulle, avoir mis un incapable aux gouvernes se paie au prix fort, on voit le resultat. Vous n'etes pas sortis d'affaire, loin de la.
En 22 votez mieux.
a écrit le 14/02/2021 à 21:02 :
Parce qu'ils ne le sont pas encore ? C'est pour eux qu'on est maintenu en confinement ou en couvre-feu depuis un an. Et ça peut durer encore longtemps si on ne forme pas de médecins et qu'on ferme encore des lits, sans vacciner sérieusement par ailleurs....
a écrit le 14/02/2021 à 19:56 :
Voici les chiffres, rien que pour le mois de janvier 2021, selon le collectif d’urgentistes InterUrgences :
100 lits fermés à Nantes
350 lits fermés Tours
200 lits fermés à Caen
174 à Nancy
230 à Marseille
1091 autres lits fermés, partout ailleurs en métropole.

Macron veut donc confiner l' hôpital public ?
Réponse de le 14/02/2021 à 20:47 :
Fermés ici pour ouvrir ailleurs, c'est de la souplesse adaptative.
Réponse de le 15/02/2021 à 5:53 :
Réponse à Yo : et depuis quand on ferme pour reouvrir dans ce pays ? Encore un macroniste a coté de ses pompes ....
Réponse de le 15/02/2021 à 9:47 :
@yo Ouvrir son clapet surtout et nier autant qu' il faudra la destruction macronienne qui répond aux demandes de l' U E.
a écrit le 14/02/2021 à 18:58 :
En Suisse les stations de Ski sont ouvertes normalement .
Tests de masse dans les Alpes vaudoises
Moins de 1% de cas positifs dépistés en station
Plus de 2650 tests rapides ont été effectués ces neuf derniers jours à Leysin, Les Diablerets et Villars. Le Canton tire un bilan rassurant de l’opération.

C'est idem dans les autres cantons mais de ce côté des Alpes , comme dans les Pyrénées le principe de précaution , inscrit dans une constitution de gogols , gouverne la faillite générale par crainte du conseil des prostatiques prébendés !
a écrit le 14/02/2021 à 18:17 :
couac et cacophonie ! la parole est toujours l ombre de l action ! le retour de madame BUZIN est souhaitable- commme la vérité ne gagne pas a montrer son visage
a écrit le 14/02/2021 à 17:36 :
Les variants, Sarkozy, Hollande, Macron ? Positifs aux tests PCR ? Où à quoi, on n'en sait rien au juste, vu que les tests à fort PCR sont une arnaque. Mais admettons que ce soit juste. Positif ne veut pas dire malade, et malade signifie que l'on va peut-être passer quelques jours au lit.
Donc qu'est-ce qu'on fait ? On ferme jusqu' au grand reset économique de Klaus Schwab et pour faire plaisir à Bill Gates et qqes autres?
a écrit le 14/02/2021 à 17:25 :
Evidemment puisque l' état ne veut pas traiter mais fermer pour vacciner. Le Collectif citoyencovid a analysé les chiffres de mortalité en Inde suite à l’enquête de séroprévalence COVID pour la province de Delhi, et les a comparés ensuite par rapport aux chiffres français. Le résultat est sans appel.

Source : Covid-19 : l'Inde et la France, une comparaison cruelle
Réponse de le 15/02/2021 à 8:25 :
Sur le nombre de morts en france on a un peu beaucoup chargé la mule, on a rajouté les morts avec le covid, a coté du covid. Chiffre réel? on saura jamais
a écrit le 14/02/2021 à 17:14 :
Ils y étaient déjà dans la crise... donc rien de nouveau pour eux! Sauf... d'assumer une culpabilité dont la responsabilité est présidentielle!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :