Gironde : les entreprises endommagées par les incendies pourront bénéficier du chômage partiel longue durée, promet l'Etat

Les entreprises endommagées par les récents incendies en Gironde vont pouvoir bénéficier du dispositif « très protecteur » de l'activité partielle de longue durée, a annoncé samedi sur Cnews le ministre du Travail Olivier Dussopt.
(Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)

Après les incendies « hors norme » qui ont ravagé près de 21.000 hectares de forêt en Gironde, l''Etat va « répondre présent » pour les entreprises endommagées comme les campings et restaurants aux abords des feux. Celles-ci vont pouvoir bénéficier du dispositif « très protecteur » de l'activité partielle de longue durée, a indiqué Olivier Dussopt, le ministre du Travail ce samedi sur Cnews. Pour rappel, ce dispositif avait été instauré en juillet 2020 pendant le Covid pour les secteurs faisant face à une réduction d'activité durable.

« Les entreprises endommagées, je pense par exemple aux campings, ou qui perdent beaucoup d'activité, vont pouvoir bénéficier de l'activité partielle de longue durée, cette forme spéciale d'activité que nous avons mise en place au moment du Covid », a-t-il détaillé.

« Pour les salariés au Smic, c'est 100% du revenu, pour ceux au-dessus c'est 84% », a-t-il ajouté. « C'est protecteur pour les entreprises également », puisque leur reste à charge baissera de 40% à 15%.

« Nous allons le faire même si toutes ces entreprises ne devaient pas être couvertes » par ce dispositif, a assuré le ministre, promettant que le gouvernement allait «travailler entreprise par entreprise pour leur proposer des accords très simples ».  L'activité partielle de longue durée permet à une entreprise confrontée à des difficultés de diminuer l'horaire de travail de ses salariés.

Concrètement, sur l'indemnité que touche le salarié, les employeurs n'auront plus à verser que 15%. Quant aux salariés, s'ils sont au Smic ils toucheront 100% de leur revenu, et 84% s'ils gagnent plus que le Smic.

Les assureurs promettent d'accélérer les procédures d'indemnisation

De leur côté, les assureurs ont promis de « faciliter les démarches de déclaration de sinistre » et d'« accélérer les procédures d'indemnisation ».

Mais quels sont les biens couverts pour les professionnels ? De la même façon que pour les logements, il existe une assurance multirisque professionnel qui couvre le risque incendie et qui est obligatoire. C'est donc l'assureur qui prendra en charge tous les sinistres. C'est également lui qui indemnisera les clients n'ayant pas pu se rendre ou ayant dû évacuer un hébergement touché par les flammes. En revanche, si le professionnel souhaite être indemnisé pour la période de fermeture, il doit avoir souscrit une assurance perte d'exploitation, facultative, elle.

Lire aussiFeux de forêt en Gironde : un impact brutal sur l'activité touristique

Lire aussiIncendies et sinistres : "Il y a tout un pan juridique à imaginer"

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 30/07/2022 à 17:06
Signaler
J espère que le ou les pyromanes paieront la note …. Et non nous !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.