Incidents lors d'un défilé contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes

 |   |  328  mots
Interrompus en 2012 lors d'une première tentative d'expulsion, les travaux de l'aéroport, à 15 kilomètres au nord de Nantes, n'ont pas repris.
Interrompus en 2012 lors d'une première tentative d'expulsion, les travaux de l'aéroport, à 15 kilomètres au nord de Nantes, n'ont pas repris. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Près d'un millier de personnes ont manifesté à Rennes. Mais suite à des jets d'oeufs remplis de peinture, la police est intervenue.

Près d'un millier de personnes déguisées, 750 selon la préfecture, ont manifesté samedi après-midi au centre-ville de Rennes contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et contre l'état d'urgence, les forces de l'ordre intervenant avec des tirs de grenades lacrymogènes au milieu de la foule des promeneurs du week-end, a constaté une journaliste de l'AFP.

Arborant des masques de carnaval ou des foulards autour de la tête de couleur bariolée ou en habits sombres, les manifestants ont défilé avec des marionnettes géantes, dont une représentant le Premier ministre Manuel Valls armé d'un pistolet. Accompagnés de percussions, ils ont scandé "Vinci (nom du concessionnaire du projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes, ndlr), dégage, résistance et sabotage".

"Quand on arrive en ville"

Le défilé s'était ébranlé derrière une banderole "Quand on arrive en ville", en référence à une chanson de Daniel Balavoine, après un rassemblement-banquet devant le Parlement de Bretagne, avec la participation de membres de la Confédération paysanne. Un important dispositif de forces de l'ordre, avec un hélicoptère en survol, encadrait la manifestation dont les organisateurs, opposants en Ille-et-Vilaine à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avaient souligné leur intention que le défilé reste bon enfant et leur volonté de ne jeter "que de la farine".

Après avoir effectivement jeté de la farine en direction des passants à proximité ou des journalistes, des manifestants ont lancé quelques oeufs, dont certains remplis de peinture, sur les forces de l'ordre, et tagué quelques inscriptions. Les forces de l'ordre sont alors intervenues par des tirs de grenades lacrymogènes, en plein quartier commercial du centre-ville, à proximité immédiate des quais de la Vilaine, au beau milieu des badauds, des promeneurs en famille ou des clients des magasins environnants. Interrompus en 2012 lors d'une première tentative d'expulsion, les travaux de l'aéroport, à 15 kilomètres au nord de Nantes, n'ont pas repris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/02/2016 à 10:22 :
Sous votre plume la "guérilla urbaine" avec destructions de façades et autres mobiliers urbains est devenue : INCIDENTS A RENNES !!! Demandez donc à la Maire de Rennes si elle pense qu'il s'agit seulement d'incidents ?
Réponse de le 08/02/2016 à 20:36 :
Ce que vous décrivez n'est rien à côté de ce que peuvent faire les paysans et les pêcheurs.

Au fait il est beau le parlement refait?

Rappelez moi qui l'a incendié... des écolos?
a écrit le 08/02/2016 à 8:57 :
Accueil des délégués FNSEA par les ministres, accueil des délégués de la confédération paysanne par les CRS.

Les zadistes, ces héros des temps modernes.
a écrit le 07/02/2016 à 17:22 :
On a oublié la seule question qui vaille: A quoi va servir ce nouvel aéroport? A renvoyer les Vendéens et tout l'Ouest du 44 à 1h30 de tout aéroport? Projet économiquement non utile, et pas besoin de se soucier des sorts des tritons... Il faut que sagesse économique prévale!
Réponse de le 08/02/2016 à 10:27 :
Les Vendéens et les Nantais se moquent pas mal de NDL, à Nantes il y a l'aéroport de Nantes Atlantique Château Bougon, 4,5 millions de passagers en 2015, 5ème aéroport de France en trafic.
A RENNES il y a un champ de patates à St Jacques de la Lande, ancienne base de L.A.L.A.T. qui ne peut s'agrandir n'intéresse même plus les RENNAIS sauf en vols intérieurs. VOILA L'EXPLICATION DE NDL et non celui de NANTES.
a écrit le 07/02/2016 à 14:56 :
On a effectivement construit un aéroport entre Metz et Nancy , et personne ne l'utilise
Strasbourg périclite au détriment de Bâle
Grenoble voit se poser quelques charters
Le problème est qu'il n'est pas prévu dé fermer Rennes et même Nantes Atlantique en raison d'Airbus
Sinon , Nantes -Rennes c'est 110 km et nddl sera situé à 85 km de Rennes
Réponse de le 08/02/2016 à 10:31 :
FAUX en distances, FAYE DE BRETAGNE, à proximité de NDL est situé à 55kms de RENNES et à 42au Nord de Nantes. Il y a par la 4 voies 137, 99kms entre RENNES et NANTES.
a écrit le 07/02/2016 à 13:38 :
Et pendant ce temps la on laisse la FNSEA saccager la région!
a écrit le 07/02/2016 à 11:09 :
Tiens, moi qui penser que quand les poules auraient des dents ? Donc la mutation a commencé, elles pondent des œufs génétiquement modifiés par les écolos ! Incroyable qui de l'écolo ou de l’œuf, grand dilemme !!
a écrit le 06/02/2016 à 23:01 :
Certes, j'ai aussi remarqué que les CRS étaient à cran. Faut leur proposer des séances de massages zen thailandais intégraux sous les armures. Ca ira mieux après. Un bon coup de lacrymo, ça leur fait toujours plaisir.
a écrit le 06/02/2016 à 22:39 :
@ BONSOIR : une simple question ! qu'elle est l'utilité de cet aéroport ? RENNES n'est pas loin et possède déjà un aéroport conséquent Je crois que cet aéroport ne sert que les intérêts des politicards locaux !
Réponse de le 07/02/2016 à 9:54 :
Vous n’avez rien de plus intelligent ?
De Rennes à Nantes, c’est ~ 130 km.
Alors, pourquoi ne pas supprimer l’aéroport de Grenoble puisque Lyon est à ~ 105 km?
Et puis Orly aussi puisque Roissy.
Celui de Nancy puisque Metz et Strasbourg.
Votre avis, lequel des trois doit-on garder ?
Celui de Cannes, puisque Nice.
Etc.
Et pourquoi ne pas supprimer quelques lignes de TGV, quelques autoroutes, quelques ports, quelque stations de métros ?
Avec des interconnexions en charrettes tirées par des bœufs ?
Réponse de le 07/02/2016 à 13:44 :
Mais Alain, Rennes a un aéroport et Nantes aussi!!

Le premier commentaire est sensé, il n'y a pas de raison de créer un troisième aéroport au milieu.
Réponse de le 07/02/2016 à 22:20 :
Nantes a un aéroport dont l'unique piste est dans l'alignement direct du centre ville, qui est donc survolé à basse altitude par les avions au décollage ou à l'atterrissage . En 2004 un avion a été à 2 doigts de se crasher sur le centre ville. Nantes Atlantique est contigu à la réserve de Grand Lieu, elle, véritable zone naturelle à défendre, il est donc peu envisageable d'y construire une nouvelle piste mieux orientée. Diverses implantations ont été étudiées pour le nouvel aéroport de Nantes, celle de NDDL a été retenue en raison de sa proximité du réseau routier rapide, de la ligne de chemin de fer Nantes Chateaubriant permettant la desserte rapide de l'aéroport par tram-train., et enfin parce que la zone de NDDL ne présente guère d'intérêt environnemental ni agricole.
Réponse de le 08/02/2016 à 0:26 :
@gringo voir réponse de bruno
Ce n'est par un aéroport mais un parking à moustiques.
De plus le trafic aérien augmente fortement chaque année et la région Nantes St Nazaire s'industrialise fortement, à commence par le naval et les énergies.
Aussi un investissement portuaire important est en cours sur ces 2 villes, il est donc logique que l'aérien suive le mouvement!
Réponse de le 08/02/2016 à 20:33 :
Nantes 9ème aéroport de France, 4 500 000 passagers par an.

Il n'a qu'une piste comme l'aéroport de San Diego ou celui de Genève qui ont 3 à 4 fois plus de mouvements et jusqu'à 10 fois plus de passagers transportés.

Le but c'est de prendre des parts de marché à l'aéroport de Rennes.

L'argument sécurité, gardez le pour Orly!
a écrit le 06/02/2016 à 19:39 :
Troubles intolérables qui doivent être réprimés avec la plus grande énergie.
Réponse de le 07/02/2016 à 12:20 :
+1.ce n'est pas la rue qui gouverne!Valls l'a dit et répété:cet aéroport se fera!
Réponse de le 07/02/2016 à 13:48 :
Les troubles psychologiques des vieux facistes qui sévissent sur les forums?
Réponse de le 08/02/2016 à 20:13 :
Troubler des manifestations pacifistes pour gazer des femmes et des enfants n'est absolument pas tolérable.

On est d'accord ces troubles doivent cesser.
a écrit le 06/02/2016 à 19:13 :
Valls, tu vas la sentir bien profond en 2017 !!!
Réponse de le 06/02/2016 à 19:52 :
Méfie toi cela sera peut être toi ne soit pas si sur de toi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :