Notre-Dame-des-Landes : l'Etat prévoit une reprise des travaux en 2016

 |   |  357  mots
L'emplacement du projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame des Landes, près de Nantes, est considérée par ses opposants comme une zone à défendre
L'emplacement du projet de construction de l'aéroport de Notre-Dame des Landes, près de Nantes, est considérée par ses opposants comme une "zone à défendre" (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
La préfecture de Loire-Atlantique a lancé vendredi un appel d'offres pour reprendre des travaux en vue de la relance du projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes, près de Nantes.

Notre-Dame-des-Landes, bientôt en travaux? La préfecture de Loire-Atlantique a lancé vendredi un appel d'offres pour "des travaux de débroussaillage, de rétablissement d'accès et de clôtures de la desserte routière de l'aéroport du grand ouest à Nantes", à échéance du 23 novembre 2015. Les premiers coups de pelle sont censés avoir lieu "en 2016".

Son inauguration était initialement prévue pour 2017 mais plusieurs actions juridiques et vagues de mobilisations en ont repoussé la construction. Pour les opposants au projet, les lieux sont devenus une "Zone à défendre" (ZAD). Un nom a également été utilisé à proximité d'autres projets de construction en France, notamment à Sivens (Tarn) contre un projet de barrage où Rémi Fraisse, un opposant, est mort en octobre 2014.

En juillet, le tribunal administratif de Nantes a rejeté l'ensemble des recours déposés contre les arrêtés préfectoraux qui autorisaient le lancement des travaux du futur aéroport par son concessionnaire Aéroports du Grand Ouest (AGO), filiale de Vinci.

Poursuite des travaux et COP21

Les opposants ont interjeté appel, mais celui-ci n'est pas suspensif et le 20 octobre le Premier ministre Manuel Valls a annoncé l'intention du gouvernement de "poursuivre le projet".

"C'est une excellente nouvelle pour tout le Grand Ouest", s'est aussitôt  réjouie la direction de la CCI des Pays de la Loire, tout comme le candidat Les Républicains aux régionales Bruno Retailleau.

"Ce qui me met hors de moi, c'est la stratégie du gouvernement qui ne répond pas aux arguments de fond, leur oppose un silence opaque et, pire, pratique la rétention d'informations et même le mensonge", s'est de son côté insurgée Françoise Verchère qui préside le Cédpa, une des principales associations d'opposants. "Un État qui fait cela n'est pas respectable. L'État de droit n'existe plus dans notre pays".

Dénonçant "la volonté du gouvernement de passer en force" et son "hypocrisie" à l'heure où il s'apprête à recevoir la COP21, un représentant des "zadistes" a fait part à l'AFP de leur intention de "s'opposer à toute tentative de reprise des travaux".

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2015 à 22:25 :
L'orientation actuelle des pistes de Nantes-Atlantique font que les avions survolent le centre-ville de Nantes à basse altitude au décollage ou à l'atterrissage. Il est en plus très proche d'une VRAIE zone naturelle à défendre, le lac de Grand Lieu, ce qui interdit tout remaniement ou extension de cet aéroport... et impose de prier pour qu'il n'y ait jamais de crash car ce serait en plein sur Nantes. En regard, le site de NDDL, éloigné sans excès de Nantes, bocage sans grand intérêt environnemental ni agricole, proche des grandes voies de circulation, paraît tout indiqué.
Réponse de le 02/11/2015 à 0:48 :
et à votre avis, pourquoi les avions atterrissent et décollent volontairement au dessus de Nantes alors qu'ils pourraient le faire dans la direction opposée ? et pourquoi les pilotes ne respectent pas les altitudes indiquées dans leurs plans de vols ?
a écrit le 31/10/2015 à 19:46 :
La loi est la loi. Si tous les recours légaux ont été épuisés, les opposants doivent être évacués par la force et sanctionnés.
Réponse de le 02/11/2015 à 0:51 :
Attention : le commentaire qui suit est destiné à vous faire réfléchir. Donc si demain une loi demande à tous les juifs de porter une étoile jaune et que tous les recours sont épuisés vous ne vous y opposerez pas?
a écrit le 31/10/2015 à 16:34 :
L'Etat totalitaire Socialiste en force! TGV inutiles et couteux, aeroport inutiles polluant et rayant de la carte un peu plus de paysages préservés, 49.3 a répétitions, interdiction de se déclarer contre Charlie de devoir faire le deuil en cas d'accident de car..... Jusqu’où iront-ils ces fachos
a écrit le 31/10/2015 à 11:56 :
Pour ou contre ... je n'ai pas compétence pour répondre , j'habite pas loin ... j'ai un certain doute quant au professionnalisme dans le domaine aérien des manifestants. Ça me fait me faire sourire de voir des habitants avec un autocollant pour ... d'autres avec le non ! Seule remarque je puisse faire, pas l’aéroport actuel ne me semble pas surchargé, truc assez pendable, pas de ligne de tram ou train pour s'y rendre ... c'est le cas dans beaucoup de villes ! Lorsque vous êtes à Orly mieux vaut prendre les navettes de cars Air France, que le orlyval et galérer valise à la main !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :