Inflation : un « chèque alimentaire d'urgence » de 100 euros pour neuf millions de foyers

La porte-parole du gouvernement a confirmé, ce mercredi, que cette aide d'un montant de 100 euros par foyer et de 50 euros par enfant, bénéficierait aux neuf millions de foyers les plus pauvres en France. Il s'agit d'un des nombreux dispositifs qui feront partie du projet de loi sur le pouvoir d'achat qui sera présenté en Conseil des ministres le 6 juillet.
Neuf millions de personnes en France toucheront le chèque alimentaire de 100 euros, a confirmé Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement.
Neuf millions de personnes en France toucheront le chèque alimentaire de 100 euros, a confirmé Olivia Grégoire, la porte-parole du gouvernement. (Crédits : Photo by Christian Dubovan on Unsplash)

Les annonces continuent. Après avoir assuré que le point d'indice serait revalorisé de 3,5% à partir du 1er février, tout comme une série de prestations sociales (4%), le gouvernement a donné les contours, ce mercredi, du chèque alimentaire. Cette « aide alimentaire d'urgence » de 100 euros par foyer et de 50 euros par enfant bénéficiera , aux neuf millions de foyers les plus modestes, a confirmé la porte-parole du gouvernement, Olivia Grégoire. 

Le gouvernement entend également travailler « sur un chèque alimentaire plus qualitatif pour accéder à des produits bio, frais et locaux », a-t-elle lors d'un déplacement à La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes.

Un paquet pouvoir d'achat

Cette nouvelle aide alimentaire est l'une des nombreuses mesures que contiendra le projet de loi sur le pouvoir d'achat, présenté en Conseil des ministres le 6 juillet, pour tenter de réduire les impacts de l'inflation sur le pouvoir d'achat des Français. On y retrouve également l'élargissement de la « prime transport », le doublement de la « prime macron », le plafonnement de l'augmentation du prix des loyers ou encore la suppression de la redevance audiovisuelle.

Lire aussi : Pouvoir d'achat : la recette du gouvernement pour éviter le retour de la colère sociale

Un paquet pouvoir d'achat dont Bercy n'a pas communiqué le chiffrage exact, mais les premières estimations avoisinent 25 à 30 milliards d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 30/06/2022 à 9:07
Signaler
Tout cela pour bien nous faire comprendre que nous sommes "des assistés" permettant a d'autres de ce gaver, en gagnant du temps!

à écrit le 30/06/2022 à 8:46
Signaler
Ne vaudrait-il pas mieux que les gens concernés baissent un peu leur conso de tabac ? Et en plus ce serait bien mieux pour leur santé, ainsi que pour le porte-monnaie des contribuables et cotisants

à écrit le 29/06/2022 à 21:59
Signaler
8 euros par mois pour 2022, c'est byzance !

à écrit le 29/06/2022 à 19:42
Signaler
À chaque chèque distribué, les classes moyennes qui travaillent reçoivent un coup de poignard. Ils n y ont pas le droit, payent des impôts et ce sont eux qui rembourseront. Quand nos dirigeants l auront compris, cela fera baisser les extrêmes. Aujou...

le 30/06/2022 à 9:33
Signaler
La fourchette de la classe moyenne est large ,elle va de 1500€ en gros jusqu' à 4000 € .Ce sont les premiers les plus impactés soit la classe moyenne inférieur car effectivement ,ils sont juste au-dessus pour obtenir la moindre aide de l'état .Concer...

à écrit le 29/06/2022 à 17:57
Signaler
Ces mesures ne servent strictement à rien, à part occuper l'espace médiatique

à écrit le 29/06/2022 à 17:52
Signaler
Ou essayer d'éteindre un incendie avec un seau d'eau. Ben faut bien viser hein !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.