JPMorgan va faire du mécénat dans les quartiers défavorisés en France

La banque américaine va consacrer 26 millions d'euros à des programmes de mécénat dans des quartiers défavorisés autour de Paris visant à favoriser le développement de compétences professionnelles et des petites entreprises. Elle a déjà mis en place une telle action à Detroit et à Chicago.

1 mn

(Crédits : Reuters)

JPMorgan Chase & Co , première banque américaine en termes d'actifs, a dit dimanche avoir sélectionné certains quartiers défavorisés situés autour de Paris pour y développer un programme de mécénat semblable à celui qu'il a lancé à Detroit il y a quatre ans.

La banque va consacrer 30 millions de dollars (26 millions d'euros) sur cinq ans à des programmes de développement de compétences professionnelles et des petites entreprises en Seine-Saint-Denis notamment, indique JPMorgan dans un communiqué adressé à Reuters.

Le PDG attendu à Paris mardi

Le PDG de JPMorgan, Jamie Dimon, devrait se rendre à Paris mardi. Cet investissement s'inscrit dans le cadre du programme "Advancing Cities" de la banque, qui représente un investissement de 150 millions de dollars à Detroit et de 40 millions de dollars à Chicago. Dans ces deux villes, la banque détient la plus grande part de marché des dépôts bancaires. JPMorgan emploie 255.000 personnes à travers le monde, dont 200 personnes en France.

Peter Scher, responsable du programme Corporate Responsibility, a déclaré que le programme formerait ses bénéficiaires aux compétences nécessaires aux clients de la banque. "C'est un bon pari pour l'économie et un bon pari pour notre entreprise", a-t-il dit. Ces 30 millions de dollars font partie des 500 millions que JPMorgan avait déclaré en septembre vouloir investir dans une trentaine de villes, dont certaines en dehors des États-Unis.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 05/11/2018 à 12:26
Signaler
Si les banques françaises négligent des clients potentiels, pourquoi pas ? Pour rappel, la bulle des subprimes s'est construite en attirant des publics peu éduqués, souvent nouveaux arrivants, mal comprenants du système bancaire, et pour la plupart ...

à écrit le 05/11/2018 à 8:37
Signaler
La France est vraiment devenue un PVA (Pays en Voie d’Appauvrissement), pour qu'une banque US vienne faire le job de l'Etat français.

à écrit le 04/11/2018 à 21:30
Signaler
Bonne idée. Mais après avoir acheté la ville de Lille, pourquoi faire ça ? En échange de quoi ? Pour rattraper quoi ? Une action marketing vise un but précis.

le 05/11/2018 à 17:02
Signaler
Un banquier ne donne jamais un cent sans contrepartie.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.