L'exécutif exclut un "coup de pouce" supplémentaire au Smic en 2019

 |   |  443  mots
(Crédits : Reuters)
Le Premier ministre Édouard Philippe, qui va recevoir à Matignon une délégation de "gilets jaunes", a fermé la porte à une éventuelle hausse du Smic pour 2019 - seule une "revalorisation légale" est prévue en janvier. Cela fait six ans que l'État n'a pas donné de coup de pouce au revenu minimum, c'était au lendemain de l'élection de François Hollande.

Interrogé par nos confrères de RMC ce mercredi 28 novembre sur le pouvoir d'achat - l'une des principales revendications des "gilets jaunes" qui manifestent depuis plus de 10 jours -, le Premier ministre Édouard Philippe a affirmé qu'il y aurait "une revalorisation du salaire minimum et ce sera la revalorisation légale". De fait, il a donc exclu tout "coup de pouce" et ce, avant même de consulter une délégation de "gilets jaunes".

"Notre politique, c'est pas de faire des coups de pouce au Smic, notre politique c'est de faire en sorte que le travail paye (...) Il y aura une revalorisation, la revalorisation légale (...) Il n'y aura pas de coup de pouce supplémentaire", a t-il déclaré, rappelant que les salaires nets ont augmenté en octobre avec la baisse des cotisations salariales.

Alors en effet, les cotisations salariales pour l'assurance chômage, déjà passées de 2,4% à 0,95% en janvier, ont complètement disparu depuis le 1er octobre, ce qui se traduit par une hausse du salaire net perçu à la fin du mois. Mais pour rappel, la baisse de la cotisation assurance chômage de janvier, ainsi que la suppression de la cotisation assurance maladie à cette date, avait été contrebalancée par une hausse de 1,7 point de la CSG à l'ensemble des revenus.

Pas de "coup de pouce" au Smic depuis 2012

Invité au même moment dans la matinale de France Info, Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT, a réagi dans la foulée à l'annonce d'Edouard Philippe. « Il faut exiger plus fort et plus nombreux une revalorisation importante du smic. » Depuis des années, ce dernier réclame un Smic à 1.800 euros bruts mensuel - une façon selon lui de calmer aujourd'hui la grogne "légitime" des gilets jaunes, qui s'apprêtent à nouveau à manifester ce samedi à Paris.

--

--

L'État n'a plus accordé de coup de pouce au Smic depuis juillet 2012, au lendemain de l'élection de François Hollande à la présidence de la République. Selon le mécanisme de revalorisation automatique, le Smic avait progressé à hauteur de 1,23% le 1er janvier 2018 - passant de 9,76 euros à 9,88 euros brut/heure, soit 1.498,50 euros brut mensuels pour un temps plein.

Selon une étude du service statistiques du ministère du Travail publiée la semaine dernière, cette revalorisation a bénéficié à près de deux millions de salariés du secteur privé, ce qui représente 11,5% des salariés au total.

Selon l'Insee, en dix ans, le Smic horaire brut a augmenté de 16%, passant de 8,44 euros en juillet 2007 à 9,76 euros en 2017. Dans le même temps, les prix augmentaient de 12%.

--

--

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2018 à 19:59 :
vivre avec un smic de 1400euros et imposible si vous devez donnes plus de la moitier de votre salaire pour vous loger ,?QUAND LES DECIDEURS ECONOMIQUE VONT T ILS COMPRENDRE CELA? IL NE FAUT PAS QU ILS S ETONNENT S ILS NE TROUVE PAS DE CANDIDAT POUR LEURS ENTREPRISES SI ON Y RAJOUTE LE PRIX DE REVIENT D UN MOYEN DE STRAMSPORT QUI EXPLOSE?ON COMPREND POURQUOI IL RESTENT CHEZ EUX???
a écrit le 29/11/2018 à 12:46 :
j'oubliais!
les impacts du smic sur l'emploi sont bien decrits chez cahuc et cette, de l'ecole d'economie de paris, que l'on peut difficlement traiter d'ultraneo medef ultra capitaliste neo liberale
a écrit le 29/11/2018 à 12:45 :
pas etonnant que le petit staline en chef s'invite a la table, krasucki faisait pareil..
l'important c'est de pauperiser les masses, ils deviennent dependant de l'etat socialiste, tout le monde sait ca depuis que lenine l'a ecrit en 1920...
a chaque augmentation du smic, il se passe deux choses
1 ca cree des masses de chomeurs, ce qui plait aux syndicalistes qui peuvent accuser le patronat negrier ( les syndicalistes ne sont pas concernes, ils sont intouchables)
2 ca applatit la courbe des salaires ( smicardisation de la societe)
le seul pb de la france, c'est qu'elle depense trop, et qu'on retrouve ca dans ' le coin fiscal et social'
evidemment, ca ne plait pas aux syndicalistes qui s'en mettent plein les fouilles via la secu, la formation, et les structures d'etat
a écrit le 29/11/2018 à 11:09 :
Bonne nouvelle l'électricité vas augmente en 2019 de 3/4% ils n arrête pas macron la paix siciale et en dangers tout vas tres mal de puis l arrivée de macron et de philippe un mini mai 1968 /2018! Stop macron dialogue est sortie de crise économique et social
Réponse de le 29/11/2018 à 15:05 :
Faux c est la suite de moi président Hollande qui a rien tenue ses promesses a part Mariage pour tous !! sauf pour lui! et se moquer des sans dents mais là bouches cousues des socialistes il peut faire la moral aux autres vu sa sortie a rire::
a écrit le 29/11/2018 à 10:55 :
avidement quand on gagne 10 fois SMIC? qu'on ne paye pas son essence,pourquoi augmenter le sic pour ces manants, ce petit peuple mais il faut qu'il souffre voila la philosophie Édouard ,continuéz sur votre nuage le peuple en a marre de vos sarcasmes
a écrit le 29/11/2018 à 10:51 :
Pas de quoi s'étonner du mépris de ces gens qui nagent dans le caviar pour les pauvres !
a écrit le 29/11/2018 à 10:37 :
Ben tiens,pour augmenter les prix il vaut mieux augmenter les taxes,c'est ça la verticalité, ça tombe directement dans les poches des dirigeants.
a écrit le 29/11/2018 à 10:33 :
Pendant ce temps :
Le gouvernement s'apprête à lancer une mission visant à favoriser les legs de grandes fortunes aux associations et développer ainsi une "une culture de la philanthropie à la française", annonce le secrétaire d'Etat Gabriel Attal dans un entretien publié jeudi.
Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education nationale cite en modèle les Américains Warren Buffett et Bill Gates, deux hommes parmi les plus riches du monde, qui prévoient de transmettre une large part de leur capital à des oeuvres de bienfaisance.
"Je souhaite que les grandes fortunes françaises puissent elles aussi léguer leur argent à des oeuvres", déclare Gabriel Attal dans son interview au Monde. "Or, en France, ce 'giving pledge' est impossible car vous ne disposez librement que d'une petite partie de votre patrimoine, appelée 'quotité disponible' et le plus gros "va à vos héritiers", ajoute-t-il.
a écrit le 29/11/2018 à 9:53 :
Hé oui le smicard ne commande pas assez de ferrari pour soulever l'intérêt de nos comptables des riches.
a écrit le 29/11/2018 à 7:27 :
Comment faire étendre que la seule réforme prioritaire est la baisse de la dépense publique, sans cette réforme point de salut
Réponse de le 29/11/2018 à 12:35 :
Le terme dépenses publiques est un terme très mal compris du grand public. Il faut les énumérer et dire clairement celles qui seront touchées. Alors là, vous verrez que les gilets jaunes se barderont aussi d'un pantalon jaune. Le paradoxe Français est que tout le monde est pour faire des dépenses sociales, mais uniquement en imposant le voisin.
a écrit le 28/11/2018 à 21:51 :
Revenant sur mon message que vous venez de publier je voudrais vous raconter cette petite histoire.
C'est l'histoire d'un gars qui se sentant mal dans sa peau parce que se trouvant trop gros va voir son docteur.
Et il lui dit, docteur faites quelque chose pour que je maigrisse.
Celui-ci après réflexion lui répond qu'il ne dispose pas actuellement de moyens medicaux pour le faire maigrir mais qu'il a tout de même un remède pour le satisfaire.
Sur quoi le docteur lui demande de monter sur la balance de pesage et de lui indiquer son poids.
Le gars lui répond j'ai 85 kilos docteur.
Après quoi le docteur lui demande de se déshabiller en gardant que son slip et de remonter sur la balance.
Et il rajoute en disant à son patient de déposer son portefeuille et toute sa monnaie sur son bureau.
Le gars confiant remonte sur la balance et lui dit, je ne pèse plus que 80 kilos docteur.
Et le docteur lui repond, et bien mon cher monsieur j'espère que vous êtes satisfait de mon remède.
Et pour finir il ajoute, vous pouvez partir tranquille maintenant puisque vous avez eu ce que vous vouliez.
a écrit le 28/11/2018 à 20:29 :
Par autant d'entêtement, de maladresses et d'erreurs (sinon de stupidités), on pourrait croire que l'actuelle classe dirigeante, obtue, butée comme mulet et collée au zéro absolu de l'origininalité, s'active à se décrédibiliser elle-même en stimulant son propre rejet total pour finalement induire son remplacement (ne serait-ce que temporairement partiel) par on ne sait encore trop quoi.

Ce pourrait être d'inspiration 'faribolesque' du 'plus-plus-plus... et encore plus d'Europe'. Le Macron semble actuellement en voir jusque dans sa soupe.

Et pourquoi pas (restons modeste) l'ultime délire du 'plus-plus-plus... et encore plus de Mondial'. Jack 'l'éventreur des 65 ans et +' Attali, sentinelle toujours masquée et père spirito du Macron président en salive sûrement et ce goulûment jusqu'à diluvienne innondation.

Il n'y a qu'à voir comment la 'réputée meilleure démocratie de la planète', celle de la Suisse, se fait, avec étonnement, progressivement et subrepticement mettre en boîte (tordre) par le biais entre autre d'actions douteuses et plus ou moins souhaitables de sa banque centrale et parfois de son propre gouverment fédéral, et ce malgré l'arme des armes de leur démocratie: le référendum d'initiative populaire. Inquiétude générale? La question se pose.

En France, la population se tirerait-elle dans le pied en se braquant excessivement contre des autorités enclines à céder éventuellement et 'de bon coeur' la place à encore pire?

Étant donné la densité grandissante d'ilotes stipendiés de haut niveau au mètre carré à la tète du pays, là aussi la question se pose.

Hallucinations, délires obsessionnels et ... complotisme? Pas sûr.

P.S. Quand entendra-t-on finalement des scientifiques Français se prononcer 'librement' et ouvertement sur cette véritable 'croix devant le vampire qui en crache' qu'est la scientologique question du réchauffement. Question qui constitue l'essentiel de l'origine de la problématique 'gilet jaune' et de l'actuel bordel. Faudrait remettre le boeuf devant la charrue avant de poursuivre. Une suite infinie d'opinions basées sur d'autres opinions provenants d'avantages d'opinions, le tout énoncé par on ne sait trop qui, en provenance d'on ne sait trop où, en plus sous forme d'édit... très faible comme constat.
Réponse de le 29/11/2018 à 13:20 :
A Kometa.
Pour l'instant il ne s'agit que d'une simple revolte.
La revolution des esprits est en marche.
Philippe va finir a la lanterne.
a écrit le 28/11/2018 à 19:11 :
Je voudrais faire juste une petite remarque concernant le SMIC
Oui c'est vrai le SMIC augmentera en 2019 mais pas de façon normale et avantageuse pour les salariés concernés.
Je m'explique :
Cette très légère augmentation ne viendra pas du fait d'une revalorisation du SMIC mais d'une diminution des charges sociales sur les salaires.
Ce qui n'est pas du tout la même chose.
Pour être clair cela veut dire que les smicards cotiseront moins dans les caisses de la sécurité sociale (retraite et maladie) et cotiseront moins a l'assurance chômage (assedic).
Alors à votre avis que se passera t'il lorsque ces salariés partiront à la retraite ou encore ceux qui tomberont au chômage durant leur vie active ?
Et bien je vais vous le dire en mille.
RIEN ou si peu.
Pourquoi ?
Mais simplement parce que les organismes payeurs leur diront :
Mais Monsieur pourquoi reclamez-vous ?
Vos cotisations sont insuffisantes pour avoir droit à une retraite ou a une indemnité de chômage.
Alors soit vous devenez un SDF ou soit vous vous suicidez.
A vous de méditer maintenant...
a écrit le 28/11/2018 à 18:30 :
Ou passe le pognon :

n plein Bois de Boulogne, à quelques pas du jardin d'acclimatation, le bâtiment de la Fondation Louis-Vuitton se dresse majestueusement. Lors de l'inauguration du musée en 2014, le PDG de LVMH Bernard Arnault avait éludé les questions sur le coût de l'édifice, imaginé par l'architecte américano-canadien Franck Gehry.
Dans un rapport publié ce mercredi 28 novembre, la Cour des comptes dévoile le véritable coût du bâtiment. Et la facture est salée. Selon les magistrats de la rue Cambon, qui ne remet pas en cause "la régularité" du fonctionnement de la fondation, le chantier aurait coûté 790 millions d'euros. Or, lors de la convention signée en 2006 avec la mairie, le coût indiqué était de …100 millions d'euros. Grâce à sa fondation, LVMH a pu user (légalement) de la législation. La loi Aillagon, en vigueur depuis 2003, permet pour les entreprises, via le mécénat, d'obtenir des réductions de l'impôt sur les sociétés. Selon la Cour des comptes, la Fondation a bénéficié de "518,1 millions d'euros pour les onze premiers exercices, soit 47,1 millions d'euros par an en moyenne", comme le relaie Le Monde.
a écrit le 28/11/2018 à 17:56 :
Normalement , dès janvier le prix de électricité devrait augmenter de 2,5% pour les particuliers.Cette hausse a été soutenue par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), qui fixe désormais les tarifs réglementés de l'énergie, en toute ...indépendance. Et fin septembre 2018, EDF Entreprises a annoncé une hausse du prix de ses Contrats Electricité Reconductibles (CER) : un grand nombre d’entreprises ont ainsi reçu un courrier avec la nouvelle grille de prix qui s’appliquera le 1er janvier 2019. Si la part abonnement reste la même, le prix du kWh augmente, quant à lui, significativement. Selon les cas, la hausse du prix de l’énergie est estimée entre 5 et 25%. L’augmentation du budget global électricité peut alors atteindre 15%.Les entreprises concernées par cette hausse avaient jusqu’au 2 décembre 2018 pour dénoncer leur contrat. A défaut, les nouveaux prix figurant dans le courrier s’appliqueront au 1er janvier 2019.
a écrit le 28/11/2018 à 16:51 :
Qu'il BAISSE TRES MASSIVEMENT LA CSG CRDS et Qu'il augmente un seul des trois taux de TVA ( ne concernant ni alim, ni serv à la pers, ni batiment ) donc le taux de 20% passant à 27%. Le jean's à 10eur passera à 10.18eur et le jean's à 60eur passera à 63.50eur : chacun choisissant selon ses moyens. Les imports contribuant enfin au système social. TVA une seule fois ! à 5.5% sur le Carbur et non plus abusivement deux fois ! 20%, baisser de 10% à 5.5% la TVA sur Batiment, et TVA réduite Réaugmentée pour les Restos : moules frites 10 fois plus chères à domicile qu'au resto, et trois gouttes ! de petit noir, demi-gorgée, trois fois plus chères qu'un paquet entier de bon café.
Réponse de le 28/11/2018 à 19:10 :
D'accord sur le point de vue sur Restos. Ils ont harcelé tous les Gouvernements avec des promesses trahies, s'ils leurs baissaient la TVA de 20% à 5.5%. Obtenue ! Marge Abusive par Prix Abusifs encore ENGRAISSEE.
Leur chantage à l'emploi, à l'investissement, ou à la faillite est discrédité par eux-mêmes depuis le tout début. Vite ! leur rétablir le Taux Normal, pour leurs " Meilleurs Œufs 2019 ", et avec çà Baisser à 5.5% la T.V.A Batiment.

Ces Restaurateurs se foutent et de la G....., et de l'Estomac, et du porte-monnaie des clients qui leur restent ( un menu pour deux personnes en terrasse pour se faire un extra ! sans se ruiner, une galette ( farine-eau) au beurre à 5eur ! 75cl de cidre industriel à 15 eur, moule et frites surgelées à 13 eur !
a écrit le 28/11/2018 à 16:47 :
nous sommes sous la dictature PHILIPPE puisque les deputes LREM sont museles

ex NOTRE DAME DES LANDES malgré 180 jugements et VOTE

80KM H sans concertation
taxes taxes , smicg qui ne suit meme pas le cout de la vie
revele par FRANCOIS LANGLET 5 nouvelles taxes en novembre
1 taxe sur les mutuelles + 40% de la tsa
2 taxe sur les CE
3 TAXE sur les livraisons de colis
4 taxe sur les séjours hôteliers
5taxe sur les retransmissions des emissions sportives

PAR CONTRE ON VA PAYER DES COPAINS DU POUVOIR Le haut comite à l'ecologie il en existe deja deux plus un ministere
a écrit le 28/11/2018 à 16:29 :
rupture de gilets jaune ! et une colère justifiée et soutenue par 80% des français
a écrit le 28/11/2018 à 16:07 :
Mais ils ont vote des primes pour 63 GENERAUX entre 40 et 50 000 € chacun ,,,,,,?????
a écrit le 28/11/2018 à 15:45 :
« Le smic sera revalorisé de 1,24% à 9,88€ » .. ce n’etait pas les chiffres de l’annee Dernière ça ?? Erreur dans la rédaction de l’article ?
Réponse de le 28/11/2018 à 16:48 :
2017

Une nouvelle fois, le SMIC ne bénéficiera d’aucun coup de pouce à la valorisation légale. L’augmentation du SMIC 2017 est de 0,93 %.
Le montant du SMIC 2017 est de 9,76 euros brut de l’heure, soit 1480,27 euros bruts mensuel. Le SMIC brut mensuel augmente ainsi de 13,65 euros. Ce montant est confirmé par un décret publié au Journal officiel du 23 décembre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :