« L'intérim devrait pouvoir bénéficier de la sortie de crise », Alain Roumilhac, Manpower

 |  | 1206 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : Reuters)
INTERVIEW. Après une année 2020 tourmentée pour le secteur de l'intérim, le président de ManpowerGroup France, Alain Roumilhac, espère une reprise de l'activité au cours du second semestre 2021 si l'épidémie se stabilise et que les vaccins ont un effet positif sur le nombre de cas.

LA TRIBUNE - Quels ont été les secteurs les plus touchés en 2020 ?

ALAIN ROUMILHAC - En 2020, les secteurs qui ont été les plus touchés sont ceux qui sont toujours en fermeture administrative. L'événementiel, l'hôtellerie, la restauration ont été les plus frappés. Ensuite, l'aéronautique et l'aéroportuaire ont également été très touchés. En revanche, la logistique avec le développement du commerce en ligne a tiré son épingle du jeu. Il y a eu une très forte demande en compétences lors du second confinement et les fêtes de fin d'année pour la logistique.

> Lire aussiL'intérim dégringole en fin d'année

Quels sont les secteurs qui repartent depuis le début de l'année 2021 ?

Sur ce début d'année, il faut être prudent. La logistique restera un secteur important mais les volumes enregistrés en fin d'année 2020 devraient baisser. Beaucoup de questions demeurent sur la santé de l'industrie. En fin d'année, l'activité était favorable notamment grâce au rattrapage. Pour le premier trimestre, quels vont être les carnets de commande des industriels ?

Dans le domaine du bâtiment et des travaux publics, l'activité devrait repartir notamment grâce au plan de relance et en particulier la rénovation énergétique. La demande est également assez soutenue pour l'ensemble des métiers du numérique. Ces secteurs font assez peu appel à l'intérim. On peut néanmoins voir que la demande reste soutenue. Il existe...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/01/2021 à 20:07 :
Les agences d'intérim ne satisfont pas certains qui cherchent un emploi. Il ya plus de quatre mois que je cherche un emploi à travers ces agences mais hélas, je suis toujours au chômage...
a écrit le 13/01/2021 à 22:27 :
Avec l'interim ont arrive tous à travailler,malheureusement cette année ont à senti tous la crise .
a écrit le 13/01/2021 à 10:00 :
L'intérim par la force de l'incertitude ne va que progresser...cela ne rassure personne, la concurrence sera rude et beaucoup resteront sur le carreau!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :