La Banque de France veut supprimer le billet de 500 euros

Le gouverneur de la Banque de France estime que supprimer la grosse coupure mauve permettrait "de lutter contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme". La BCE pourrait décider le 4 mai l'abandon progressif du billet de 500 euros.

2 mn

Le billet de 500 euros compte toutefois un défenseur de poids: l'Allemagne;
Le billet de 500 euros compte toutefois un défenseur de poids: l'Allemagne; (Crédits : © 2009 AFP)

Ils semblent de moins en moins nombreux à vouloir sauver le billet de 500 euros. François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, s'est déclaré pour le retrait de la plus grosse coupure sur le marché. "Il s'agit d'un élément de mobilisation pour lutter contre le blanchiment d'argent et contre le financement du terrorisme", a-t-il déclaré aux Echos, lundi 2 mai.

Il rejoint la position du ministre français des Finances, qui avait lui aussi fustigé le billet de 500 euros:

"Je le dis du point de vue français parce que je le vois en France, le billet de 500 euros est plus utilisé pour dissimuler que pour acheter, plus utilisé pour faciliter des transactions qui ne sont pas honnêtes que pour permettre à vous et moi d'acheter de quoi se nourrir", expliquait Michel Sapin en février.

L'Allemagne, frein à l'abandon du billet de 500 euros ?

Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, avait déclaré que son institution allait "prochainement" prendre une décision sur une éventuelle suppression de la coupure. L'institution semble favorable à une telle décision en raison de l'usage de cette grosse coupure par le grand banditisme et le terrorisme.

En effet, la Banque centrale européenne (BCE) devrait décider lors de la réunion du Conseil des gouverneurs du 4 mai l'abandon progressif du billet de 500 euros, a appris Reuters, mardi 26 mai, de source proche des discussions en cours au sein de l'institution sur le sujet.

Mais le billet de 500 euros a un défenseur de poids: l'Allemagne. La banque centrale allemande a ouvertement critiqué la volonté de la BCE de supprimer le billet mauve. Dans un discours prononcé à Londres, Carl-Ludwig Thiele, membre du directoire de la Bundesbank en charge de l'argent fiduciaire a défendu le billet de 500 euros au nom de la liberté. « Les citoyens ne devraient pas devenir automatiquement suspects », a-t-il indiqué en déplorant que la liberté des Européens serait ainsi entravée.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 03/05/2016 à 1:17
Signaler
Il aurait mieux supprimé les pièces de 1 et de 2 ct qui ne servent à rien. Plusieurs pays européens l'ont déjà fait, Pays-bas, Finlande etc.

à écrit le 02/05/2016 à 23:55
Signaler
Le billet de 500 euros ont s'en fout qu'ils le supprime et basta !!! Le souci c'est la liberté qui diminue, diminue, diminue... Un jour ils vont se lever et décider que la monnaie c'est fini puisqu'ils faut tout contrôler. Tout les paiement devront o...

le 03/05/2016 à 8:14
Signaler
Tout à fait d'accord... Et quand notre état Big Brother sera bien sûr que toutes vos économies seront bancarisées, alors la dernière partie du plan sera de décréter un prélèvement obligatoire de 10% pour rembourser la dette publique ! (Comme à Chypre...

à écrit le 02/05/2016 à 23:28
Signaler
la limite du paiement en espèces est de 1000 euros. dès qu'elle tombera à 450 euros, de facto, cela sera difficile d'user de tels billets...

à écrit le 02/05/2016 à 21:49
Signaler
Les gros méchants utilisent aussi des armes, que le grand public utilise peu.. On devrait envisager de fermer notre industrie de l'armement non ? :-)

à écrit le 02/05/2016 à 20:21
Signaler
L'Allemagne aime payer en billet de 500 €, je comprend maintenant qu'il y ai autant de pauvre dans ce pays !

à écrit le 02/05/2016 à 19:08
Signaler
Un peu de logique SVP:) Les billes européens devraient aller du € 1 au € 100 et voilà tout. Pour les pièces, 1c, 5c, 10c 50c et € 1 et 2 et basta.

à écrit le 02/05/2016 à 19:04
Signaler
Lol pourquoi voulez vous qu'on utilise les billets de 500 alors qu'on limite les achats en espèces a mille euros .... Sinon ça dépend aussi des quartiers où on les dépense Normal qu'un boulanger les refuse pour une baguette: trop risqué ....

à écrit le 02/05/2016 à 18:43
Signaler
Et après 5 ans d'annoncer cet envie... Toujours rien de fait? Mais bon jusqu'à preuve du contraire la France n'a jamais produit ce billet !

à écrit le 02/05/2016 à 18:41
Signaler
Il faut démonétiser les billets de 500€ en 3 mois et demander de justifier la provenance des billets à ceux qui les rapportent. au moins 200mrds de gagner pour la BCE => sur les 300 mrds € en billet de 500€, au moins les deux tiers sont de provenanc...

le 02/05/2016 à 20:49
Signaler
L'origine des fonds n'est pas inscrite sur le billet. Nos petits vieux qui n'ont plus confiance (vu ce que ça rapporte!) dans leur banque et stockent dans un bas de laine ou leur boîte à sucre, ils vont justifier comment leur billet de 500 ou leur st...

à écrit le 02/05/2016 à 17:45
Signaler
Pourquoi le billet de 500€ serait il plus utilisé que les comptes Nickel ou les monnaies électroniques pour la fraude ? Le but n'est il pas de faire dépenser l'argent qui dort sur les comptes des pépés pour stimuler l'économie ? Alors, les billets ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.