La privatisation des aéroports de Nice et Lyon est désormais possible

 |   |  226  mots
Après Toulouse, les aéroports de Lyon seront-ils à nouveau privatisés
Après Toulouse, les aéroports de Lyon seront-ils à nouveau privatisés (Crédits : Photo: Rémi Benoit)
Dans la nuit de vendredi à samedi, le Sénat a approuvé la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon avant d'interrompre pour quinze jours l'examen du projet de loi Macron.

Le Sénat a approuvé dans la nuit de vendredi à samedi la privatisation des aéroports de Nice et de Lyon avant d'interrompre pour quinze jours l'examen du projet de loi Macron.

Les sénateurs reprendront leurs travaux le lundi 4 mai par la très controversée réforme du travail dominical. La mise en place de sociétés de projet en vue de la cession-bail de matériel militaire sera examinée de son côté le 6 mai.

Rapprochement entre Nexter et KMW

Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont aussi autorisé la cession par l'État de la majorité du capital du Groupement industriel des armements terrestres (Giat) pour permettre le rapprochement entre Nexter, filiale du Giat, le Groupement industriel des armements terrestres, et l'Allemand KMW. L'État n'y détiendrait plus que 50% des parts.

" Avec cette évolution, la conception des armements ne serait plus fonction de nos besoins nationaux, mais de ceux du marché mondial ", a déclaré Brigitte Gonthier-Maurin en s'y opposant au nom du groupe CRC (communiste, républicain et citoyen). " Des compétences et savoir-faire risquent de disparaître. Des brevets français seraient mutualisés, cédés au privé, au risque que l'Allemagne s'oppose à l'exportation de produits protégés par des brevets allemands. Enfin, cette fusion se traduira, à termes, par des suppressions d'emplois ", a-t-elle estimé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/04/2015 à 23:56 :
Privatisation ou pas, le seul moyen de développement des aéroports de France (ouais, "province" étant un terme dédaigneux utilisé par les parisiens, j'évite son usage), le seul moyen de développement de ces aéroports, c'est l'obtention de droits par les autorités françaises: ces droits sont actuellement par le microcosme parisien pour privilégier ADP et Air France !!!
a écrit le 19/04/2015 à 20:22 :
Bizarre, l'on disait les Chinois Officiellement intéressé par le seul aéroport de Toulouse, et pas DU TOUT ! par l'espionnage des cerveaux d'Airbus.
Plus aucun autre Aéroport ne les intéresse ces Chinois : pourquoi ne se ruent-ils pas également sur les autres Aéroports ? .
Quant à Notre Dame des Landes : gacher une telle fortune, des centaines de milliers d'hectares agricoles, à 40 minutes d'avion de Orly et Charles de Gaulle. Avec du Foncier pour élaborer, si nécessaire, pour un cout si bas une deuxième piste à Nantes-Atlantique, agrandir un peu l'aérogare et le parking aérien. Les pouvoirs Publics ont établi de fausses études sur-gonflées qui se contredisent, voulant faite croire au naif peuple que ce montage Pharaonique à NDD, coute rien. Et que le léger agrandissement de Nantes Atlantique en couterait le double.
a écrit le 19/04/2015 à 19:11 :
Il faut espérer qu'on va arrêter de vendre nos aéroports, cela est stratégique. Un nouveau mode de financement est peut-être nécessaire, mais le mode privé avec public devrait s'imposer, sinon après les aéroports pourquoi pas les gares SNCF, les piscines...
Réponse de le 20/04/2015 à 13:30 :
On essaie bien de vendre nos Rafale !!
a écrit le 19/04/2015 à 15:50 :
Le problème, ce ne sont pas les aéroports, c'est le développement du transport aérien.
Le transport aérien est un non sens économique, écologique, une gabegie de compétences, d'argent au service d'une économie mondialisée qui ne profite qu'à une minorité.
a écrit le 19/04/2015 à 10:35 :
Ces ventes sauvages des aéroports français sont la preuve que les CCI gestionnaires des aéroports n'ont pas fait leur travail d'investissement
alors que les CCI ont dilapidé des centaines de milliards de dotations d'Etat sur ces 20 dernières années, un gaspillage faramineux en dépenses futiles, inutiles et en embauches de comédiens incompétents et flemmards notoires.
Pour le reste,
les autoroutes ont été bradées par Sarkozy Copé sous Chirac Président et Raffarin Devillepin 1ers Ministres,

avec ces scandaleuses cessions des aéroports, l'on constate bien que Valls Sapin Macron se range au niveau de leurs maitres de l'UMP semblables précités.
Réponse de le 19/04/2015 à 20:28 :
Les C.C.I à supprimer : gabegie financière énorme et dépassée, où sont planqués des Fainéants PISTONNES !!!!!, et Incompétents en tout. Elles pompent de surcroit des dizaines de milliards d'euros en Formation Professionnelle aux couts sur-gonflés, "formations" qui ne servent à personne, et reconnues par personne.
Réponse de le 19/04/2015 à 20:37 :
Les Autoroutes bradées par Chirac-Villepin en 2005, contre l'opposition de Sarkozy, doivent etre renationalisés 55% par A.D.P détenu par l'Etat à 60.2% (via caisse des dépots) et les 45% mises sur le marché de l'actionnariat populaire. Des millions d'actions à 20eur (comme les privatisations Chirac-Balladur 86-88 ) La demande une fois de plus excèdera de très loin la vente de ces actions : en raison des forts dividendes, résultant des Autoroutes. De Meme que A.D.P qui fait des milliards d'euros de bénéfices, doit etre mis aussi à 45% sur le marché du petit actionnaire, en vue de dividendes juteux.
a écrit le 19/04/2015 à 10:00 :
Privatisation ou pas, il faut laisser l'aéroport Lyon-St Exupéry se développer ! On ne réclame pas des subventions : on veut juste que Paris cesse d'étrangler le développement naturel de Lyon en refusant toute ligne aérienne, afin de protéger ADP et Air France !!
Air France a ainsi renoncé à toute ligne depuis Lyon, vers l'Allemagne, l'Angleterre, les Antilles, ... Alors si elle veut laisser le champ libre à la concurrence, libre à elle. Mais dans ce cas, qu'on laisse la concurrence faire ses propositions, et halte au protectionnisme parisien ! DE toutes façons, c'est un mauvais calcul : Genève est plus proche que Paris !
Si la compagnie nationale française souhaite ouvrir de nouvelles lignes depuis la Capitale des Gaules, elle est la bienvenue ! Mais qu'on laisse se développer Lyon !!!
Réponse de le 19/04/2015 à 16:55 :
vos remarques sont très justes, ajoutez à cela ce que Lyon fait elle-même pour freiner le développement de son aéroport : la privatisation de sa desserte par un tram lent et scandaleusement cher pour les usagers. Moi qui prenait souvent l'avion pour rejoindre Lyon depuis Toulouse, ai arrêté en voyant le prix de la navette aéroport rattrapant presque le prix de mon billet d'avion : un comble !
Réponse de le 20/04/2015 à 11:27 :
@ lyon69: D'accord avec vous. De la même manière, si on veut optimiser l'argent public, il faudrait se résoudre à "fermer" l'aéroport de Grenoble Saint Geoirs. Celui-ci ne vit que par perfusions publiques (du CG), et au travers lignes aériennes subventionnées pour les sports d'hiver. Il y a tout juste une cinquantaine de km d'écart entre les 2 aéroports, et Saint Exupéry est relié à Grenoble par le train,alors que Saint Geoirs n'ait relié à Grenoble que par le bus... La gare de Saint Ex étant en outre sous exploitée!
Réponse de le 20/04/2015 à 13:08 :
Merci.
Toutefois, je crois que vous devriez reprendre vos visites à Lyon :
Le Train Rhonexpress qui vous amène au centre de Lyon, coute, au plus cher, 27€ l'aller-retour !
A comparer aux 17€ aller-simple des cars Air France entre Roissy CDG et le centre de Paris !!
Réponse de le 20/04/2015 à 13:40 :
@loubjm : Je ne sais pas si Rhônexpress est lent... mais il est neuf, et, par rapport au RER entre la gare du Nord et CDG, il est très largement mieux sécurisé !!!!
@ blutch : vous parlez de la desserte de Grenoble au départ de St Geoirs... sauf que ceux qui atterrissent à St Geoirs partent directement en bus dans les stations !
a écrit le 18/04/2015 à 19:05 :
Je me demande bien pourquoi ca n a pas ete fait avant...il en a combien d autres l etat?
a écrit le 18/04/2015 à 15:11 :
Ben voyons, on vend les bijoux de famille pour financer toutes ces guerres américaines (Lybie, Irak, Afghanistan, etc.) et l'enrichissement des politiques ! Il serait temps que les jeunes se réveillent, car c'est leur avenir qui est en jeu :-)
a écrit le 18/04/2015 à 13:40 :
La grande braderie anticonstitutionnelle continue. Encore une ressource collective essentielle qu'on balance au privé... Combien de pots de vins pour arriver a ces textes illégaux ?
a écrit le 18/04/2015 à 13:24 :
La privatisation a coup d'euro emprunter a taux négatif, c'est encore la quidam qui paye!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :