La seconde vague fait plonger le moral des chefs d'entreprise

 |  | 1050 mots
Lecture 5 min.
Les entreprises peinent à constater une réelle embellie de leur niveau d’activité. Si 47% observent un niveau d’activité semblable à celui observé à la même époque l’an dernier (+2 points), 46% des dirigeants dressent un bilan plus sombre (+2 points). Le sentiment que c’était mieux hier domine (38%) selon la dernière grande consultation.
"Les entreprises peinent à constater une réelle embellie de leur niveau d’activité. Si 47% observent un niveau d’activité semblable à celui observé à la même époque l’an dernier (+2 points), 46% des dirigeants dressent un bilan plus sombre (+2 points). Le sentiment que c’était mieux hier domine (38%)" selon la dernière grande consultation. (Crédits : Reuters)
Après quatre mois de hausses, l'optimisme des chefs d'entreprise chute de 13 points en octobre, selon la Grande consultation des entrepreneurs réalisé par OpinionWay pour La Tribune, LCI et CCI France.

La fin de l'année s'annonce périlleuse. Selon la dernière Grande consultation des entrepreneurs réalisée par OpinionWay pour La Tribune, LCI et CCI France, l'indicateur qui mesure l'optimisme chez les chefs d'entreprise s'est dégradé au mois d'octobre pour passer de 84 à 71. Après une chute spectaculaire entre février et mai passant de 92 à 49, cet indice avait progressivement augmenté jusqu'en septembre pour atteindre 84 points. Le déconfinement au printemps avait permis à un grand nombre d'activités de redémarrer. Après un été meilleur que prévu, l'économie française est une nouvelle fois menacée par l'aggravation de la situation sanitaire et le renforcement des mesures pour tenter d'endiguer la propagation du virus. Le reconfinement annoncé par le Président de la République à partir de ce jeudi soir et la saturation des services de réanimation dans certaines régions anéantissent les chances d'un rebond solide de l'activité avant la fin de l'année 2020. Dans un tel contexte, les économistes risquent de noircir leurs prévisions pour le dernier trimestre.

Les craintes s'amplifient dans les petites entreprises

Les résultats collectés par OpinionWay montrent que la peur s'amplifie dans les entreprises de moins de 10 salariés. L'indicateur qui prend en compte les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :