Le déficit commercial s'est réduit en 2019 malgré les tensions

Le déficit commercial de la France s'est légèrement réduit en 2019, l'allègement de la facture énergétique et l'amélioration du solde manufacturier ayant contribué à cette amélioration - la première depuis 2015 - survenue en dépit des tensions commerciales internationales.
(Crédits : Reuters)

Le commerce extérieur retrouve quelques couleurs. La balance des échanges commerciaux a affiché l'an dernier un déficit de 58,91 milliards d'euros, contre 62,84 milliards en 2018, selon les statistiques (corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrés) publiées vendredi par les Douanes. En dépit de ces résultats favorables, la contribution des échanges extérieur au produit intérieur brut (PIB) serait négative en 2019 (-0,2 point), et son acquis serait encore négatif pour 2020 selon la dernière note des économistes de l'Insee publiée en décembre.

Léger coup de frein des exportations

L'année 2019 a été marquée par des exportations ralenties (+3,3% après +3,9% en 2018) mais toujours dynamiques, notamment pour les produits aéronautiques, pharmaceutiques et les parfums. Les importations ont connu un fléchissement plus marqué (+2,2% après +4,3%).

"Le solde manufacturier s'améliore de 1,2 milliard et semble marquer un palier après la dégradation tendancielle observée depuis près de deux décennies. Cette année se caractérise par le dynamisme des exportations de produits aéronautiques, pharmaceutiques et de parfums qui surpasse la hausse des achats à l'étranger d'automobiles et de machines" notent les services de Bercy

Le secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de l'Europe Jean-Baptiste Lemoyne a salué ces résultats. "Ces chiffres 2019 sont très encourageants pour notre politique économique et notre stratégie de soutien au commerce extérieur. Malgré les tensions commerciales et la montée du protectionnisme, notre déficit commercial a baissé de 3,9 milliards d'euros, nos exportations de biens ont progressé de 16 milliards d'euros et la France n'a pas compté autant d'exportateurs depuis 17 ans", a-t-il déclaré dans un communiqué. Malgré ces résultats favorables, de nombreuses incertitudes demeurent avec les négociations commerciales relatives au Brexit notamment.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 11/02/2020 à 20:48
Signaler
sans doute prix du baril passé de 69.52$ en 2018 à 62.98$ en 2019. soit à peu près 10%. donc balance commerciale RED comme tout le reste de l'économie française.

à écrit le 08/02/2020 à 16:01
Signaler
Nos cousins Bataves, Germains, italiens etc, ont la même monnaie et eux font des excédents....c'est la France et ses délocalisations qui a un problème.

à écrit le 07/02/2020 à 13:09
Signaler
c'est rigolo mais lorsque l'on regarde les chiffres de l'INSEE pour les exportatations/importations ceux-ci sont bien différents de ceux des douanes (peut-être du au fait que l'INSEE calcule en volume chaînés et les douanes en FAB/FAB) si l'on regar...

à écrit le 07/02/2020 à 12:39
Signaler
Si le protectionnisme américain est aussi bon pour notre balance commerciale, what else !?

à écrit le 07/02/2020 à 12:19
Signaler
C'est extraordinaire. A ce rythme, dans exactement 16 ans on va arriver à l'équilibre.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.