Le nombre de demandeurs d'emploi entrés en formation a bondi en un an

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits en formation a augmenté de 33% entre le second trimestre 2018 et le second trimestre 2019.
Grégoire Normand
(Crédits : REUTERS/Christian Hartmann)

Les effets de la réforme de la formation professionnelle commencent à se faire ressentir. Selon les deniers chiffres de Pôle emploi publiés la semaine dernière, 192.800 personnes inscrites dans les fichiers de l'opérateur public sont entrées en formation au cours du second trimestre 2019. Le nombre de demandeurs recensés dans des organismes de formation a bondi de 33% sur un an alors qu'il avait baissé entre le second trimestre 2017 et le second trimestre 2018 (-1,5%). Cette forte augmentation pourrait encore s'accélérer avec la mise en route il y a quelques semaines de l'application mon compte formation, même si plusieurs syndicats ont exprimé des réserves sur cet outil.

> Lire aussi : Le gouvernement mise sur une appli pour faire décoller la formation professionnelle

Entrée en vigueur du plan d'investissement dans les compétences

Le principal facteur qui peut expliquer ce boom soudain est l'entrée en vigueur du plan d'investissement dans les compétences. Ce dispositif, qui constitue l'un des piliers du grand plan d'investissement lancé par le premier ministre Edouard Philippe en septembre 2017, a pour objectif de former un million de demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés et un million de jeunes éloignés du marché du travail. Il faut dire que les défis pour améliorer l'insertion professionnelle de ces profils sur le marché du travail demeurent immenses. Ce plan d'actions qui est programmé sur cinq ans est doté d'un budget de 15 milliards d'euros. Ce programme ambitieux fait appel à de nombreux acteurs comme les régions qui sont devenues des acteurs de premier plan au niveau de la formation professionnelle. Des pactes régionaux doivent être conclus sur l'ensemble du territoire avant 2022.

Baisse des chômeurs de longue durée en formation

En dépit de ces résultats favorables, le tableau est loin d'être tout rose. La proportion de demandeurs d'emploi de longue durée recensés en formation, c'est à dire ceux qui sont inscrits depuis plus d'un an Pôle emploi, a baissé de deux points sur un an. Sur quatre ans, cette part passe de 22% à 18%.

Pour les jeunes de moins de 26 ans, les chiffres ne sont guère meilleurs. Leur part est passée de 24% à 21% sur un an. La proportion des demandeurs peu qualifiés a en revanche légèrement augmenté sur la même période passant de 53% à 55%. Chez les seniors, souvent confrontés au chômage de longue durée, l'évolution est également plus positive avec une légère hausse sur un an (14% au T2 2018 contre 16% au T2 2019).

> Lire aussi : Chômage de longue durée : le calvaire des seniors

Une forte concentration des formations

Sur l'ensemble des secteurs étudiés, les chiffres de l'opérateur de l'Etat montrent qu'il existe une forte concentration des formations suivis par les demandeurs d'emploi. Ainsi, un tiers des entrées en formation concernent le développement personnel et professionnel (préparation à un concours, remise à niveau, etc.), le transport et la manutention. Dans les enquêtes sur les besoins de main d'oeuvre (BMO), ces deux derniers domaines font souvent part de difficultés pour recruter.

Par ailleurs, la durée moyenne des formations a tendance à baisser passant de 341 heures au second trimestre 2017 à 299 heures au second trimestre 2019. Cette diminution est en lien "avec celle des formations financées par le conseil régional (-37 heures)" explique le service de statistiques de Pôle emploi.

Grégoire Normand

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 20/12/2019 à 0:00
Signaler
Je voudrais juste savoir qui profite réellement des formations car quand on voit dans notre entourage que les jeunes sont toujours en galère pour accéder à une formation sans aucune aide de pôle emploi qui quand vous avez un projet vous rétorque qu'e...

le 20/12/2019 à 4:15
Signaler
Faut se bouger dans l'existence. Tout attendre de l'etat.....

le 21/12/2019 à 19:23
Signaler
Et quand on a rien on fait comment ?

à écrit le 19/12/2019 à 17:26
Signaler
Un demandeur d'emploi "entré en formation" est-il encore considéré comme un demandeur d'emploi ? Si la réponse est non, on peut penser que leur nombre va encore augmenter. Au moins, ca créera des emplois de formateurs, généralement recrutés parmi le...

à écrit le 19/12/2019 à 17:14
Signaler
Mon naturel suspicieux me pousse à croire que cela va durer au moins jusqu'en mars. A moins que ce ne soit que de l'expérience. Depuis trente ans les mêmes ficelles...

à écrit le 19/12/2019 à 15:49
Signaler
J'AI 56 ans suis Aux chômage je souhaite faire une formation pour bien apprendre l'ordinateur pôle emploi attend mes fin de droit pour me faire une proposition mdrr

le 19/12/2019 à 20:25
Signaler
c est l enfumage total car les formations restent difficiles d'accès En plus de plus en plus de centres de formation publics ferment afpa et autres. La démarche qualité et certification obligatoire va fermer de nombreux centres de formation. Pu...

à écrit le 19/12/2019 à 14:20
Signaler
Du fait, il y a moins de chomeurs ! Et la question de l'emploi n'étant pas posée, nous allons donc voir fortement les chiffres a venir ! Cela arrange le politique, mais pas l'économie....

à écrit le 19/12/2019 à 13:30
Signaler
soyons positifs , espérons une évaluation des 192000 personnes entrées en formation et leurs succès à retrouver un emploi à l'issue de cette entreprise . la ministre du travail a déjà dû y penser .

à écrit le 19/12/2019 à 10:54
Signaler
Réalité est là... Pendant que les gouvernments successifs se targuent de faire baisser le chômage avec leur bonnes mesures, en fait on camoufle les chiffres en mettant 200 000 personnes en formation. La vraie enquête journalistique serait de suiv...

à écrit le 19/12/2019 à 10:01
Signaler
C'est une bonne nouvelle pour les chiffres mais une mauvaise pour les chômeurs mais il faut reconnaître que cela fait de la com.

à écrit le 19/12/2019 à 9:58
Signaler
Le nombre de demandeurs d'emploi entrés en formation a bondi en un an ... Selon les deniers chiffres de Pôle emploi publiés la semaine dernière, 192.800 personnes inscrites dans les fichiers de l'opérateur public sont entrées en formation au cours...

le 19/12/2019 à 10:17
Signaler
@Dérivation 19/12/2019 9:58 De toute façon, les chiffres de Pôle Emploi ne valent rien. Seul le chiffre du chômage, calculé avec la méthode du BIT, calculé par l'Insee, est représentatif. Cordialement

le 19/12/2019 à 13:18
Signaler
"dispensées par des formateurs amateurs stagiaires infantilisant," si ce n'est des gens en formation "formateurs" issus des gens inscrits à PoleEmploi ? :-) "bref, des formations bidons" si vous aviez un taux (40%, 80%, 99%) ça serait instructif. L...

le 19/12/2019 à 23:22
Signaler
Quand le politique et l'économique le souhaite, le taux de chômage est une moyenne. Car si l'on regarde la question des retraites, c'est quoi le problème? la cotisation sur l'équilibre avec l'emploi.... Du coup tout se tient, la décorrélation de l...

à écrit le 19/12/2019 à 9:52
Signaler
La formation en chiffre ne serait pas du luxe, on sait que ce sont des dizaine de milliards qui sont investis là dedans on aimerait bien savoir qui fait quoi avec cet argent étant donné que chacun semble avoir son pré carré en la matière. Argent ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.