Le RSA augmentera légèrement en septembre

Le revenu de solidarité active, actuellement d'un montant de 535 euros pour une personne seule, devrait être revalorisé d'1,6% dans quelques mois. En parallèle, les plafonds de ressources en vigueur pour l'accès à la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et pour l'aide à la complémentaire santé (ACS) vont être relevés.

2 mn

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a précisé que les décrets seraient pris dans les semaines qui viennent.
La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a précisé que les décrets seraient pris "dans les semaines qui viennent". (Crédits : reuters.com)

L'augmentation de 10% en 5 ans promise par le gouvernement devrait devenir réalité. Le revenu de solidarité active (RSA) sera revalorisé en septembre, comme prévu dans le plan de lutte contre la pauvreté, a annoncé mardi l'exécutif au collectif d'associations de solidarité Alerte lors d'une réunion à Matignon. La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a précisé lors de cette réunion que les décrets seraient pris "dans les semaines qui viennent", pour ce qui représentera la cinquième hausse exceptionnelle du RSA depuis 2013.

Élargissement de l'accès à la CMU-C

Selon François Soulage, président d'Alerte, le montant de l'augmentation n'a pas été précisée mais elle devrait être de 1,6% pour atteindre l'objectif de 10% hors inflation. Le RSA s'élève actuellement à 535 euros par mois pour une personne seule. Son montant varie en fonction de la composition du foyer.

Lire aussi : Les départements minés par le RSA

Par ailleurs, les plafonds de ressources en vigueur pour l'accès à la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et pour l'aide à la complémentaire santé (ACS) vont être relevés, a annoncé le gouvernement lors de cette réunion, a ajouté François Soulage. Le relèvement du plafond de ressources signifie que "150.000 personnes supplémentaires" auront accès à la CMU-C.

Manque de logements sociaux et intermédiaires

Lors de la réunion, les représentants d'Alerte ont souligné les "points positifs" issus du plan pauvreté tels que le Compte personnel d'activité, la prime d'activité, la garantie jeunes, la Protection universelle maladie (Puma), "même s'ils ne sont pas toujours complètement aboutis", a souligné le président d'Alerte. Ainsi, "on n'est absolument pas certains que les moyens alloués aux missions locales" pour la généralisation de la garantie jeunes seront suffisants.

Lire aussi : Présidentielle: les élus départementaux vont interpeller les candidats sur le RSA

Du côté des "points négatifs", les représentants d'Alerte ont cité le logement, avec une "priorité trop grande" accordée aux hébergements temporaires et aux CAO (centres d'accueil et d'orientation), et un manque de logements sociaux et intermédiaires. Quelque 8,8 millions de personnes, soit 14,3% de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté de 1.008 euros par mois en 2015, selon l'Insee, une hausse de 0,2% par rapport à 2014. Selon cette première estimation pour 2015, le taux de pauvreté serait inférieur de 0,4 point à son point haut de 2011, mais supérieur d'un point au niveau d'avant la crise en 2008.

(Avec AFP)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 23/03/2017 à 11:37
Signaler
Une personne au RSA, aujourd'hui, vit mieux qu'une personne au SMIC avec des frais professionnels. Il est là, le bas blesse. C'est pousser les gens à choisir l'assistanat. Parce que à ne pas oublier : Au RSA, tu as accès: à la CMU, aux Allocati...

à écrit le 23/03/2017 à 10:26
Signaler
Évidemment difficile de comparer les misère. Mais, une retraite CNAV avec moins de 120 trimestres cotisés est actuellement à 536euros bruts soit 500euros nets environ, ajouter la complémentaire ARRCO pour la même situation environ 100euros nets. Vous...

à écrit le 22/03/2017 à 13:45
Signaler
a ce rythme là le rsa ! va dépasser les retraites plus avantageux ! honte après 44 années de carrières

le 22/03/2017 à 14:48
Signaler
T'as qu'à demander une augmentation de la retraite, au lieu de demander une diminution pour les autres...mais bon c'est facile de taper sur les pauvres. C'est à la mode.

à écrit le 22/03/2017 à 13:45
Signaler
a ce rythme là le rsa ! va dépasser les retraites plus avantageux ! honte après 44 années de carrières

à écrit le 22/03/2017 à 13:44
Signaler
le PARLEMENT NE SIEGE PLUS ! comment peut on prendre une telle decision ,,,??? LA DEMOCRATIE EST MALADE !!!!!!!Mr MELANCHON SERAIT IL DANS LE VRAI QUAND IL DEMANDE LA 6E REPUBLIQUE

à écrit le 22/03/2017 à 13:28
Signaler
les petites retraites augmente pas ! apres avoir bien travailler 44 années en 7 ans diminution de 200 euros retraite 688 euros partir a 55% du salaire depuis 2005 alsace ils partent a 100% nous les ouvriers a 55% des accords signé avec les ancie...

le 22/03/2017 à 14:59
Signaler
Et oui, malheureusement quand on cotise sur des petits salaires même après 44 ans de carrière cela donne une petite retraite.Les cadres par exemple n'ont aucun probleme de pension de retraite.Ils peuvent même se racheter des trimestres

à écrit le 22/03/2017 à 11:13
Signaler
Manque de logements sociaux ! Nos campagnes regorgent de maisons abandonnées ou à des prix dérisoires voir données juste les frais de notaire à payer. D'ailleurs ces territoires fournissent déjà une manne de logement pour les populations étrangères....

à écrit le 22/03/2017 à 10:50
Signaler
Super, ça va payer les traites de la nouvelle grosse cylindrée Allemande !!

à écrit le 22/03/2017 à 10:29
Signaler
Enfin une bonne nouvelle dans ce monde de brutes.

à écrit le 22/03/2017 à 9:24
Signaler
"Le revenu de solidarité active, actuellement d'un montant de 535 euros pour une personne seule" Il n'y a aucune personne que je connaisse au RSA touchant 535 euros par mois, comme avec un RSA on ne peut pas se loger correctement, en général ils ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.