Les TPE ont accéléré les embauches au premier trimestre

 |   |  415  mots
Les déclarations d'embauche de plus d'un mois ont accéléré dans la construction (+2,9% après +1,1% au trimestre précédent).
Les déclarations d'embauche de plus d'un mois ont accéléré dans la construction (+2,9% après +1,1% au trimestre précédent). (Crédits : Reuters/Jean-Paul Pelissier)
Le nombre de déclarations d'embauche de plus d'un mois dans le secteur privé, hors intérim, a progressé de 1,4% au cours des trois premiers mois de 2019, un rythme sensiblement supérieur à celui des deux trimestres précédents (+0,3% et +0,5%).

Selon le dernier baromètre de l'Acoss, le nombre de déclarations d'embauche de plus d'un mois a accéléré au cours du premier trimestre 2019 après deux trimestres au ralenti fin 2018. Sur un an, la hausse des déclarations d'embauche est encore plus marquée (+ 3,5% après 1,5%). Cette dynamique est portée par les embauches en contrat à durée indéterminée (+ 5%) et un rebond des signatures de CDD. Si l'économie française montre des signes de ralentissement depuis plusieurs trimestres déjà, les chefs d'entreprise continuent d'embaucher après une fin d'année 2018 marquée par la mobilisation des "gilets jaunes" et le coup de frein de grandes économies européennes comme l'Allemagne ou l'Italie.

Les petites entreprises en avant

Les résultats rapportés par la direction des statistiques de l'Acoss indiquent que les entreprises de moins de 20 salariés, c'est-à-dire les très petites entreprises (TPE), ont clairement été les plus dynamiques en termes d'embauches. L'administration a enregistré une hausse de 4,1% de déclarations de plus d'un mois en glissement trimestriel. La variation des embauches en CDI dans les TPE est particulièrement visible avec un bond de 5,6%. De nombreux CDD de plus d'un mois ont également été conclus (2,6%).

Du côté des entreprises de plus de 20 salariés, les déclarations d'embauches de plus d'un mois sont en légère diminution (-0,4%) après une hausse au trimestre précédent (0,8%)."Celles en CDI sont quasiment stables (+ 0,1 %) alors que celles en CDD de plus d'un mois diminuent de 0,8 %." En glissement annuel, les déclarations recensées par l'agence centrale du réseau des Urssaf ont bondi de 1,7% dans les entreprises de plus de 20 salariés.

La construction embauche à tour de bras

Le secteur de la construction a multiplié les embauches au cours du premier trimestre (2,9% contre 1,1% au précédent). Dans le tertiaire, la hausse est plus modérée (1,3%) tout comme l'industrie qui connaît un net ralentissement pour l'emploi (+0,4% après 1%). "Sur un an, le nombre des déclarations d'embauche de plus d'un mois poursuit sa croissance dans les trois grands secteurs d'activité : + 8,3 % dans la construction, + 3,0 % dans le tertiaire et + 2,4 % dans l'industrie".

Au niveau géographique, des contrastes subsistent entre les régions. Les hausses les plus marquées sur un an concernent la Corse (8,5%), les Pays de la Loire (+5%), l'Occitanie (4,8%) et les Hauts-de-France (+4,3%). En revanche, les régions Auvergne-Rhône-Alpes (1,8%), Bourgogne-Franche-Comté (1,7%) et Provence-Alpes- Côté d'Azur (1,4%) affichent des augmentations plus modérées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :